Fiche technique de Clark Kent Superman Tome 2:

  • Prix : 15,5 EUR
  • Public : 12+
  • Collection : DC Rebirth
  • Date de sortie : 05 juillet 2019
  • Pagination : 160 pages
  • Scénariste: Brian Michael Bendis
  • Dessinateurs: Ryan Sook, Patrick Gleason
  • Contenu vo : Action Comics #1001-1006

Après nous avoir proposé un recueil des premiers livres de la série américaine Superman de Michael Bendis, Urban Comics se penche sur un second tome pour Clark Kent: Superman concentré sur la seconde série du scénariste, Action Comics en nous régalant des six premiers volumes. Bien que nous pensions qu’il soit difficile de faire le parallèle entre deux séries complètement différentes sur leur approche de l’homme d’acier, le revirement de situation offre ceci dit un nouveau regard sur les événements de cette nouvelle saga.

Pendant longtemps, on s’est demandé comment des criminels pouvaient évoluer dans les entrailles de Metropolis, la ville célèbre pour les exploits de son protecteur, Superman ! Aujourd’hui, alors que le Daily Planet est sur le point de sombrer et que les incendies se multiplient en ville, l’Homme d’Acier découvre qu’un ennemi invisible s’insinue dans les quartiers les plus dangereux.

Nous disons cette fois adieu aux multiples scènes de combat avec le nouvel ennemi du héros, Rogol Zaar, pour se focaliser davantage sur la ville de Metropolis, le Daily Planet mais surtout sur la facette très humaine de Clark Kent. Michael Bendis exploite beaucoup les émotions de Clark quant au départ de Lois et son fils dans les confins de l’espace pour que celui-ci puisse débloquer son plein potentiel. On assiste alors à beaucoup de dialogues dessinant des relations très contrastées entre le protagoniste et ses collègues de travail, tous plongés dans une situation professionnelle délicate alors que le journal bat de l’aile.

A côté de ça, nous avons toujours ces accusations contre Superman qui le pointe du doigt pour un tas d’incendies déclenchés dans la ville. Il n’en est évidemment rien puisqu’une véritable mafia sévit dans les ruelles de Metropolis sous le nez de Superman. Comment cela est-il possible direz-vous? En utilisant une petite astuce scénaristique exploitant l’une des rares faiblesses de l’homme à la cape, ces bandits tiennent des réunions dans un conteneur de plomb. Du coup, impossible pour Superman d’entendre les mots clés qui lui permettent de prédire n’importe quel danger. De plus, nous assistons à l’arrivée d’un nouveau super méchant, Brume Pourpre, dont le charisme n’arrivera hélas pas à nous émerveiller autant que Rogol Zaar. Fait de gaz et donc de forme très variable, les dessins où il apparaît sont ainsi très colorés mais floutent assez bien la situation et ne donnent pas réellement de sensations de puissance, de frappe ou quelconque ressenti de violence envers ses victimes. On soulignera au passage une introduction un peu brève de ce personnage ainsi qu’un manque d’explications quant à son origine.

Un revirement de situation maladroit

La seconde moitié de l’aventure est quant à elle bouleversée par le retour de Lois Lane sur Terre. Sans trop d’explications valables, la femme de Clark est en effet revenue parmi les siens et Bendis n’hésites pas à obscurcir très fortement les raisons pour lesquelles elle a laissé son fils Jon entre les mains de son grand père afin de faciliter la réintégration de ce personnage clé dans les événements qui viendront ajouter matière à nourrir les aventures quotidiennes de Clark. De plus, le récit surprendra sûrement plus d’un lecteur quant aux agissements de la femme qui retourne sa veste et paraît soudainement très égoïste en mettant sur table des explications hasardeuses quant au fait qu’elle décide de prendre ses distances avec notre héros.

Bendis tord la réalité?

Ce deuxième tome est ainsi un parfait interlude entre deux ouvrages axés sur l’action. On replonge ici dans le quotidien terrien de Clark, ce que l’on a beaucoup tendance à laisser de côté ces derniers temps au profit de grandes guerres pour le compte de Krypton ou avec la Justice League. Ce n’est pas plus mal et cela permet aux fans de souffler un peu tout en se reposant sur ce récit rythmé au fil des planches drôlement bien colorées et proposant une vaste palette de paysages nocturnes en plein cœur de la ville de Metropolis. Attention toutefois à ne pas être trop accrochés aux portraits initialement appliqués aux personnages principaux de l’aventure puisque le scénariste n’hésite pas à en modifier quelques traits au profit de sa narration. Avec quelques raccourcis maladroits en moins, ce Clark Kent: Superman Tome 2 serait un inoubliable de 2019.


SITE OFFICIEL DE CLARK KENT: SUPERMAN TOME 2


 

APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
8
Article précédentPokémon Épée et Bouclier présente les nouveaux rivaux et les formes régionales
Article suivantTEST – Razer Hammerhead Duo
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here