Fiche technique du SteelSeries Arctis 1:

Pilotes d’enceintes:

  • Réponse de fréquence du casque: 20 à 20 000 Hz
  • Sensibilité du casque: 100 db
  • Impédance du casque: 32 Ohm
  • Taux de distorsion harmonique du casque: <3%

Micro:

  • Type de micro:  Amovible en jack 3,5mm
  • Réponse de fréquence du micro: 100 à 10 000 Hz
  • Sensibilité du micro: – 38 db
  • Élimination du bruit du micro: Oui

Connexion:

  • Type de connecteur: 4 pôles, 3,5 mm + extension avec double prise 3,5 mm pour PC
  • Longueur du câble: 3 mètres
  • Matière du câble: caoutchouc

Afin de parfaire sa gamme de casques gaming et ainsi correspondre à toutes les bourses, la marque SteelSeries à récemment lancé l’Arctis 1, une casque d’entrée de gamme proposé à 60 euros et sensé délivrer une qualité sonore proche de l’Arctis 7 (rien que ça!). Voyons si l’investissement vaut le coup.

Il n’est pas Arctis pour rien

D’esthétique similaire aux autres casques gaming de la marque, l’Artcis One fait cependant l’impasse sur le réglage avec un bandeau en alcantara pour un réglage bien plus traditionnel. Le joueur règle la hauteur de l’arceau renforcé avec une armature en acier  par un système cranté à la base des écouteurs. Précis et instinctif, le réglage se fait donc sans aucun mal.

Le micro, toujours certifié à réduction de bruit, n’est pas rétractable mais peut être détaché et rebranché à l’aide d’une connectique 3.5mm. Cela se fait beaucoup sur les casques de jeu afin de les rendre très nomades et ainsi les utiliser sur appareils mobiles, par exemple.

Côté réglages, le SteelSeries Arctis 1 embarque un switch de coupure du son du micro et une petite molette de réglage du volume globale sur l’écouteur gauche. Ici, toujours pas de réglage son du jeu/chat puisque cette molette ne se retrouve que sur les modèles haut de gamme comme l’Arctis 7 ou l’Artcis Pro Wireless.

Pour ce qui est du confort, le casque est assez léger et respecte donc bien la tendance de ses grands frères. On regrettera cependant une grosse rigidité au niveau de l’arceau ce qui nous empêche d’écarter les écouteurs de façon trop importante. Il y a donc de gros risques de casse pour les joueurs avec une tête large, ce qui est assez inquiétant, il faut l’avouer. Les oreillettes en tissus Airweave sont quant à elles plutôt aérées, légères et entourent bien les oreilles sans les toucher. Elles ressemblent en tout point à celles que l’on retrouve sur les autres modèles de casques Steelseries, l’Arctis 1 suit donc très bien le reste de la gamme sans réellement défavoriser ses acheteurs.

Pour une écoute attentive

C’est véritablement au niveau du rendu sonore que le SteelSeries Arctis 1 sera parvenu à nous impressionner. Vif et clair, il rend un niveau de détail très satisfaisant pour un modèle d’entrée de gamme, même si l’on ne peut s’empêcher de lui reprocher un manque de présence dans les basses. Le son stéréo permet de déterminer avec efficacité l’éloignement des cibles et leur positionnement sur un plan horizontal. A vrai dire, on ne s’attendait pas à beaucoup plus pour ce modèle, et cela nous ravis.

Le casque SteelSeries Arctis 1 s’inspire énormément du reste de la gamme en reprenant un micro à réduction de bruit certifié Discord et délivrant une qualité de chat exemplaire, un confort d’oreillette évitant l’écrasement des oreilles ou l’accumulation de chaleur ainsi qu’un son de jeu clair manquant malgré tout d’un peu de basses plus profondes. Attention toutefois à l’arceau qui ne permet pas un écartement large pour les écouteurs, ce qui peut poser de gros problèmes pour les têtes larges. Esthétiquement joli, il est le compagnon idéal pour tous les joueurs adeptes de la marque, même si le côté nomade est entaché par une incompatibilité avec le domaine musical.

Points positifs:

  • Multiplateforme
  • Fournit avec l’adaptateur PC double-jack
  • Des oreillettes au confort identique des autres casque de la gamme
  • Le rendu sonore est agréable
  • Un micro détachable pour rendre le casque nomade
  • Le micro permet un chat clair et réduit un maximum un peu les bruits de fond

Points négatif

  • Un arceau très rigide
  • Le tout paraît fort plastique

SITE OFFICIEL DU STEELSERIES ARCTIS 1


APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
7,5
Article précédentTEST – Wolfenstein Cyberpilot sur PSVR
Article suivantProject Cars 3 sera une révolution selon le PDG du studio
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here