Fiche technique de New Justice Tome 2:

  • Prix : 19 EUR
  • Public : 12+
  • Collection : DC Rebirth
  • Date de sortie : 07 juin 2019
  • Pagination : 232 pages
  • Scénariste: James Tynion IV, Scott Snyder
  • Dessinateurs: Howard Porter, Jorge Jimenez
  • Contenu vo : Justice League vol.2 : Drowned Earth (Justice League #10-12 + Aquaman/Justice League 1 + Justice League/Aquaman #1 + Aquaman #41-42 + Titans #28)

Après avoir entamé une nouvelle série faisant suite à l’excellent épopée Batman Metal, New Justice promet d’intenses moments d’action opposant de manière passive ou active la célèbre Ligue de Justice au nouveau regroupement d’anti-héros, la Légion Fatale. Revenant tout juste d’un premier tome très astral, Scott Snyder et James Tynion IV se sont cette fois penchés sur le cas d’Aquaman. Un choix très étrange au vu de la cover qui se focalise sur la Légion Fatale et est donc assez trompeuse.

La trame de ce deuxième tome est relativement simple. La Terre se retrouve prise d’assaut par le triumvirat des dieux de la mer et les habitants se retrouvent subitement transformés en créatures marines au contact d’une eau nocive noyant petit-à-petit la planète entière. Le ton est ainsi donné immédiatement. Très sombre, il met sur table des choix très difficiles, notamment celui où Aquaman et sa tendre Mera doivent mettre la priorité sur le sauvetage des terriens ou le peuple Atlante. L’action se passe donc sans trop de déséquilibres, employant ci-et-là quelques raccourcis scénaristiques qui ne choquent pas pour boucler une affaire en plus de 200 pages tout de même.


New Justice Tome 2 est donc un bon livre mais ne suit pas réellement la continuité de son prédécesseur. On se retrouve ici avec des planches mettant en avant deux ou trois memebres de la ligue dont nos deux atlantes, Flash et Wonder Woman mais exploite assez peu Superman, Batman et le reste de la trouve qui reste assez impuissant face à la calamité marine instaurée par ce triumvirat. Ce sera néanmoins l’occasion de se délecter de superbes chapitres où note héros aquatique rencontre le fameux Poséidon et dans lesquels il devra se creuser les méninges afin de résoudre un problème traditionnel mais duquel découle plusieurs conséquences fâcheuses. Le tout est, au final, de savoir si Arthur sera capable de rattraper le coup pour chaque sous-problème liés à la noyade du monde, amputé du reste de sa troupe.

A travers ce tome 2, nous ressentons la très bonne maîtrise des scénaristes vis-à-vis d’Aquaman, son vécu et son univers. Plusieurs éléments sont exploités en détail. On appréciera tout particulièrement le soin apporté à la narration des origines d’Atlantis avec des dessins rendant la cité resplendissante, faisant ressortir sa beauté d’antan.

Pour ce qui est des dessins, il n’y a pas grand chose à redire. Les ombrages et les jeux de lumière pour les décors engloutis par les eaux salées ou les personnages transformés en créatures marines sont très bien maîtrisés mais c’est au niveau de la Ligue que nous ressentons un petit déséquilibre entre la réalisation des membres. Bien qu’Aquaman soit au centre de cet opus, certaines planches ne mettent pas vraiment en valeur sa carrure, les traits du visage et les détails de la pilosité ou encore les runes apparaissent sur son corps alors que Batman et Mera sont constamment très travaillés, ce qui est assez étrange. Chapeau bas, ceci dit, pour le design des dieux marins qui apportent une petite touche morbide à l’ouvrage avec des traits fatigués par le temps, proche d’une apparence squelettique pour certains.

New Justice Tome 2 est globalement très bon mais s’écarte assez bien de ce qui avait été mis en place par le tome précédent et le contexte très inter-dimensionnel créé par Batman Metal et No Justice. Le choix de se focaliser sur Aquaman et les dieux de la mer est assez étrange mais le tout semble être les prémices de l’introduction de nouveaux pouvoirs que la Légion Fatale pourrait convoiter, en marge de la Totalité, cette relique fournissant une énergie incommensurable et détenue par cette bande de crapules.

Esthétiquement très satisfaisant, les fans des précédent tomes pourraient donc être déçus comme légèrement déstabilisés mais agréablement surpris par rapport à ce récit qui ajoute un peu de répit par rapport à l’action presque épileptique des livres précédents. On reprend ici un format plus traditionnel avec une construction classique mettant directement en place la problématique, faisant galérer nos héros jusqu’à craindre pour leur vie pour déboucher sur une finalité riche en éléments scénaristiques.


SITE OFFICIEL DE NEW JUSTICE TOME 2


 

APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
8
Article précédentRainbow Six Quarantine trouve une période de sortie
Article suivantDying Light 2 est fait pour tourner sur PS5 et Xbox Scarlett
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here