Fiche technique de Kingdom Tome 17 :

kingdomPublic : 14+
Éditeur : Meian
Date de sortie : 11 février 2019
Date de sortie du prochain tome : 11 juin 2019
Pagination : 207 pages
Genre : Seinen
Auteur : Yasuhisa Hara
Prix : 6,95 €
Nombre de volumes VO : 54
Nombre de volumes VF : 22
Situation de la série : En cours
Critique du tome précédent : Kingdom Tome 16

Synopsis de la série

La Chine qui n’est pas encore unifiée, traverse une grande guerre de cinq siècles, Shin un jeune garçon contemporain de ces temps violents et houleux, cherche par la seule force de son épée, à se faire un nom sous ces cieux obscurs !!

Synopsis du tome

 

Suite à une manoeuvre de Ryo Fui, chancelier de l’État de Qin, l’un des trois Grands Cieux, Riboku doit se rendre à Kanyou. Sous le feu de regards hostiles et en plein territoire ennemi, en quoi peut donc bien consister l’étonnante proposition que se prépare à faire ce stratège, vainqueur du redoutable général Ouki ?

Le général Ouki est mort. Avec son décès, une myriade de répercussions a touché l’état de Qin. La première est bien entendu la défaite de l’armée face aux soldats de Zhao. En plus de cela, il n’a pas fallu attendre très longtemps avant que la rumeur du décès d’Ouki retentisse dans toute la Chine. Le grand oiseau n’est plus, ce qui va donner la confiance aux autres nations d’attaquer Qin sans aucune retenue. L’heure est grave, le conseil est réuni, mais un événement imprévu va faire trembler la capitale. L’état de Zhao est en route pour discuter d’un éventuel traité de paix.

Pendant plusieurs tomes, nous avons eu droit à de nombreuses scènes de bataille, d’épreuves de force et de détermination ainsi que de stratégie. Mais Kingdom, c’est également l’art de la politique et de la manipulation. Car malgré la menace grandissante que représente l’envahisseur, le roi n’oublie pas qu’il y a également des ennemis au sein de son propre gouvernement. Chaque acteur étant en place, les négociations peuvent commencer et les surprises seront de plus en plus grandissantes au fur et à mesure que nous progressons dans le tome. Mais malgré les traités et la paix qui sont mis en jeu, les deux peuples n’oublient pas, une tension pèse dans l’air, nous arrivons à sentir qu’il suffit d’un rien pour qu’un combat sanglant débute au sein du palais. Les soldats et Qin et Shin y comprit veulent venger leur général tandis que les soldats de Zhao veulent à leur tour venger l’attaque subie il y a plusieurs années.

Seules deux personnes mettent leur rancœur de côté, le grand général Riboku et le chancelier Ryu qui malgré tout, prend aisément le dessus lors des négociations. Il ne faut donc pas s’attendre à voir de l’action ou des rebondissements comme ce fut le cas dans le tome précédent. Le tome prend un peu de repos, mais laisse couler autour de lui une atmosphère chargée.

Dans la seconde partie du livre, nous avons Shin qui a monté en grade, il est passé de commandant de 100 hommes à celui de 300. Alors qu’il est à la recherche d’exploits lors des batailles afin d’agrandir sa renommée, il va tomber sur un soldat inconnu également commandant de 300 hommes. Après sa rencontre, il va vite se rendre compte que devenir le plus grand général sous les cieux ne sera pas chose aisée étant donné que d’autres jeunes soldats ont la même ambition que lui. À cela, il va également se heurter au rang social. En effet, les nobles accèdent plus facilement à certains postes que ceux issus d’un milieu moins favorable. Shin va donc devoir prouver sa valeur et son courage face à ceux qui le prennent pour un moins que rien. 

Comme nous nous en doutions, ce tome 17 n’est en rien comparable avec le 16, néanmoins il amène avec lui de nombreux éléments qui font grandement avancer l’intrigue principale. Il introduit aussi de nouveaux personnages qui vont impacter à la fois Shin et le roi dans leur avancement personnel. Le volume se termine d’ailleurs sur élément personnel de la vie du roi qui arrive facilement à piquer notre curiosité.


SITE OFFICIEL DE KINGDOM TOME 17


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here