La prochaine étape cruciale dans le monde du jeu vidéo semble être l’offre du streaming. Sony avait déjà clairement fait comprendre que l’accent y serait mis pour la PS5, et Google vient de donner les derniers détails majeurs de son service Stadia.

Mais il ne faut pas oublier qu’un transfert de données permanent sera nécessaire pour profiter de ce genre de services. Stadia nécessitant une connexion de minimum 35 Mbps pour profiter des jeux en 4K pour 60 images par seconde, cela voudrait dire qu’un Terabyte de données (équivalent à 1 000 GB) serait atteint en téléchargement après 65 heures de jeu en ultra HD, soit 15.75 GB par heure. Pour du jeu en HD simple, on tombe à 9GB par heure et 4,( GB pare heure pour du HD (720p).

Cela représente évidemment d’énormes quantités de données à télécharger, ce qui veut certainement dire que les fournisseurs internet actuels devront revoir leurs installations ainsi que les limites de téléchargement des abonnements. Bien que la plupart mentionnent que le téléchargement est illimité, une limite est belle et bien fixée. Très élevée, elle est donc difficile à atteindre pour le consommateur normal mais Stadia pourrait clairement changer la donne pour les joueurs les plus exigeants. Actuellement, la limite aux USA est de 1TB de téléchargement mensuel. De manière générale, un supplément de 50$ en forfait mensuel est demandé à l’utilisateur dépassant ce seuil.

Découvrez-en plus sur les jeux proposés au lancement de Stadia en novembre ainsi que les prix des abonnements.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here