Fiche technique de 50 Nuances de gras Tome 1 :50 nuances de gras

Public : 15+
Éditeur : Doki-Doki
Date de sortie : 12 mai 2019
Date de sortie du prochain tome : 3 juillet 2019
Pagination : 168 pages
Genre : Seinen
Auteur : Synecdoche
Prix : 6,90 €
Nombre de volumes VO : 4
Nombre de volumes VF : 1
Situation de la série : En cours

Synopsis de la série

Naoe travaille dans un centre de massage et de bien-être, où il soulage les gens de leurs petits bobos. Mais le jour où il voit débarquer Erufuda, une étrange jeune femme un peu grassouillette, il comprend qu’il a affaire à un cas critique… Sa patiente n’est autre qu’une elfe, coincée dans notre monde à cause de son surpoids ! Ayant commis l’erreur de goûter à la nourriture terrestre, elle est, depuis, complètement accro aux frites ! Avec son sale caractère et sa totale mauvaise foi, l’elfe est loin d’être commode… Et Naoe va découvrir qu’elle n’est pas la seule créature fantastique à avoir besoin de son aide pour rester en pleine(s) forme(s) !

Voici là une œuvre décomplexée et sans prise de tête que nous proposent les éditions Doki-Doki avec le manga 50 nuances de gras. C’est donc avec curiosité que nous avons entamé sa lecture. Découvrez le monde que nous connaissons avec une touche de féerie, de magie, de fan service et surtout de frites.

Outre son titre bien qu’original, 50 nuances de gras introduit pour commencer ses deux personnages principaux qui sont Naoe et Erufuda. Le premier est masseur diététique dans un centre de massage, la seconde se révèle être en fait une fée venue d’un autre monde. Ce qui les réunira finalement se révèle être la nourriture et plus exactement, les frites. En effet, la jeune elfe est venue dans notre monde pour y tester la nourriture qui se veut être bien meilleur que dans le sien. Elle découvrira finalement les frites, mais réalisera trop tard qu’il s’agit de nourriture très calorique, elle va donc décider de se prendre en main et de suivre un régime, mais son envie et son amour pour les frites risque de jouer certains tours à Naoe qui essaye de l’aider.

Par la suite, le livre se décompose en petit moment de la vie de Erufuda et Naoe. Le garçon va se rendre dans un endroit et côtoyer une personne sur place, cette dernière se révélera finalement être une créature féerique et ce schéma se reproduira plusieurs fois afin d’introduire plusieurs personnages. Ainsi donc, ce n’est pas une histoire continue que nous avons, mais plutôt un récit avec des bribes d’histoires. L’on vient rapidement à se dire que le monde est en réalité remplie de créature magique et que finalement, il n’est pas compliqué de les débusquer.

Outre cela, 50 nuances de gras comporte une majorité de personnages féminins et le fan service assez présent. De jolies jeunes filles, aux rondeurs généreuses qui côtoient un garçon, c’est finalement un scénario basique avec des moments coquins sans pour autant ne jamais rentrer dans le malsain. Il s’agira plutôt de moment cocasse comme un pantalon qui se déchire et qui laisse entrevoir la culotte du personnage, ce n’est pas utile, mais ce n’est pas dérangeant pour autant, et cela, car le titre ne possède aucun caractère sexuel. Certes, certaines des jeunes filles paraissent dénudées, mais c’est plus vis a vis de moment gênant du à leur excès de poids plutôt qu’à des pulsions érotiques.

Mais avant tout cela, 50 nuances de gras, c’est aussi un manga sur le régime. À première vu, on pourrait croire que l’œuvre se voudrait être moralisateur et nous inciter à manger équilibré et correctement et pourtant il n’en est rien. Le manga ne juge aucun personnage un peu rond, il prend même cela au second degré, ce qui rend le titre intéressant à lire. Par ailleurs, il se voudra sérieux et complet dans la description d’exercices et méthodes afin de se sentir moins lourd, moins ballonné et si l’on désire perdre réellement du poids. Nous serons même tentés d’essayer les fameux exercices durant ou après la lecture afin de voir si tout cela se révèle être vrai.

Ainsi, 50 nuances de gras, c’est un manga qui ne se prend pas au sérieux et qui pourtant, traite d’un sujet sensible avec humour et second degré. Sa facilité de lecture s’explique par la présence de personnages attachants et drôles. Si pour le moment, nous ignorons si le manga disposera d’une histoire avec un véritable enjeu, pour le moment, nous profitons d’une lecture simple et décontractée. Nous sommes donc curieux de découvrir la suite.


SITE OFFICIEL DE 50 NUANCES DE GRAS TOME 1


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here