Fiche technique de Raisekamika Tome 1:

RaisekamikaPublic : 12+
Éditeur : Kana
Date de sortie : 10 avril 2019
Date de sortie du prochain tome : 4 septembre 2019
Pagination : 208 pages
Genre : Shonen
Auteur : Segawa Hajime
Prix : 7,99 €
Nombre de volumes VO : 4
Nombre de volumes VF : 1
Situation de la série : En cours

Synopsis de la série

Un triangle amoureux se retrouve projeté dans un autre monde en pleine guerre de dieux. Entre sentiments confus et jalousie, ils vont devoir s’entendre pour survivre !
Raise Ôkuni, encore lycéen, est dans l’obligation de travailler pour subvenir à ses besoins. Un jour, il se retrouve projeté soudainement dans une autre dimension avec Kamika, une fille qui vient d’être transférée dans sa classe, et qui pense qu’il est un pervers ! Ils vont devoir s’entendre, maîtriser leurs nouveaux pouvoirs et combattre afin de retourner sur terre !

Et si le monde était plus complexe qu’il n’y paraît. Divinités, résurrection, triangle amoureux et fan service. Voici un manga qui sait prendre ses lecteurs par les sentiments avec des thèmes qui intéressent facilement. Néanmoins, est-ce aussi facile de faire un bon manga ? Découvrons-le ensemble.

Raisekamika raconte l’histoire de deux personnes qui n’auraient peut-être jamais dû se rencontrer. Raise est un jeune adolescent qui vit seul et fait un petit boulot afin de réussir a payer ses factures. Malgré qu’il soit dans la vie active, il n’aime pas sa vie, il rêve d’autre chose, d’une vie plus palpitante. C’est plus tard qu’il fera la rencontre de Kamika, une belle jeune fille qui vient de Suède, mais qui a des parents japonais. Si le garçon la trouve fort attirante, ce dernier a des problèmes relationnels avec les filles. Malgré cela, il va se rapprocher involontairement de Kamika et pour une raison que les deux jeunes ignorent. Ils vont être envoyés dans un autre monde, ils apprendront plus tard qu’il s’agissait du royaume des dieux japonais et que Raise est en réalité un dieu qui s’est réincarné dans un corps mortel. Ensemble, il vont devoir unir leur force et découvrir leur véritable nature pour lutter contre des forces démoniaques.

À première vu, le scénario semble est totalement tiré par les cheveux et c’est l’impression que nous donne le manga lorsque nous sommes a la moitié du tome 1. Toutes les infos nous sont balancées au visage et comprendre ce qu’il se passe n’est pas très facile. C’est vers la fin du tome que nous réalisons vraiment les enjeux et l’ampleur de l’histoire. Bien évidemment, ce genre de manga possède son lot de combat et de moment bien badass, si pour le moment, les scènes de batailles se comptent seulement sur les doigts d’une main, nous nous attendons à en voir bien plus dans les tomes à venir. Il est d’ailleurs fort probable que les âmes ne soient pas le seul ennemi, nous espérons que des combats mettant des dieux en scène auront lieu.

RaisekamikaOutre le côté fantastique, le manga se rend aussi intéressant par sa mythologie qui est axée sur les divinités japonaises pour le moment. Il ne faut certes pas être un pro des mythes pour reconnaître certains noms de dieux, mais d’autres pourraient attiser votre curiosité au point que vous alliez faire un petit tour sur internet. L’autre force du manga est dans nul doute ses personnages. En à peine un manga, nous avons cerné plusieurs héros et leurs personnalités. Ce qui les rend encore plus intéressants, c’est sans nul doute le mystère et l’histoire qui se cachent derrière leur côté divin.

Pour conclure, Raisekamika nous a plu vers la moitié de son tome, une fois que le long prologue est passé et que nous avons pu assimiler toutes les informations nécessaires pour comprendre le manga. Nous noterons également la présence de fan service un peu abusif par moment, mais sans trop gênée l’histoire, c’est moment apparaissant une fois au bout d’une lune. Il est certain que le manga trouvera rapidement son public avec les combats proposés et un scénario qui se tourne vers la mythologie et les dieux de tout horizon.


SITE OFFICIEL DE RAISEKAMIKA TOME 1


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here