Fiche technique de Clark Kent – Superman Tome 0:Clark Kent Superman Tome 0 Urban Comics

  • Prix : 17,5 EUR
  • Public : 12+
  • Collection : DC Rebirth
  • Date de sortie : 26 avril 2019
  • Pagination : 192 pages
  • Scénariste: Brian Michael Bendis
  • Dessinateurs: Fabok Jay
  • Contenu vo : Superman: Man of Steel #1-6 + extraits de Action Comics #1000 & DC Nation #0 – contenu inédit

Avec la sortie de l’Action Comics #1000 qui est un sacré cap pour l’industrie de la bande dessinée, Brian Michael Bendis s’est accaparé la lourde tâche de donner un nouveau souffle au premier super héros imaginé en 1933 par Joe Shuster et Jerry Siegel, une origine qui avait d’ailleur fait l’objet d’un ouvrage à part entière également sorti chez l’éditeur français et dont vous pouvez retrouver notre avis à cette adresse.

Depuis quelques années, Superman vivait heureux avec sa femme, Lois, et son fils, Jon, mais cette existence idyllique vole en éclats lorsque Jor-El, rescapé de l’explosion de Krypton, fait sa réapparition. De plus, un puissant guerrier extraterrestre, Rogol Zarr, attaque Metropolis, prétendant être à l’origine de la destruction de Krypton !

Clark Kent: Superman reprend donc l’aventure de l’homme à la cape précisément au moment où Jor-El débarque sur Terre et réclame à Kal son fil, Jon, pour lui inculquer les valeurs kryptoniennes à sa façon. Le jeu homme, avide de connaissances sur ses origines et son véritable potentiel ne laisse pas trop le choix à son père. Qui plus est, sa femme, Lois Lane, décide d’embarquer avec Jon et Jor-El pour cette aventure laissant largement planer le doute sur les véritables motivations du père de Superman.

Rogol Zaar, nouveau némésis de Superman

Entre temps, un nouvel ennemi indéit dans l’univers de héros fait son apparition. Rogol Zaar, c’est son nom, a été introduit par Brian Michale Bendis dans le but de créer une nouvelle véritable icône dans la liste des nemesis de notre protagoniste, aux côtés de grosses pointures comme Doomsday dont le design semble être une source d’inspiration pour le dessinateur principal, Jay Fabok, qui est désormais un habitué de DC Comics.

Rogol Zaar, nouveau nemesis de SupermanL’homme est effectivement connu pour son sens du détail et ses dessins aux allure lugubres et donnant une dimension très particulière aux scènes de combat, lesquelles dégagent une panoplie de sensations fortes, de vitesse, de puissance et de hargne. ce premier opus de Clark Kent: Superman délivre en effet quelques très belles scènes opposant ce nouvel ennemi et Superman.

On notera toutefois un petit côté cliché pour ce qui est des répliques de Rogol Zaar. Ce nouvel antagoniste prétend haut et fort être à l’origine de la destruction de Krypton et de son peuple, tout en justifiant sa présence sur Terre dans le but d’éliminer les derniers survivants de cette planète extraterrestre, à savoir Superman et sa cousine, Supergirl, qui se mêlera d’ailleurs à cette querelle pour des affrontements très dynamiques à couper le souffle. Les origines de Rogol Zaar sont encore assez floues, et rien ne nous permet d’affirmer que ce qu’il prétend être est vrai. De plus, le character design inspire la férocité mais n’arrive pourtant pas vraiment à se démarquer du bestiaire opposé à Superman. Jay Fabok a pourtant usé de son sens du détail en lui appliquant des cicatrices à droite, à gauche ainsi que des cornes et des brûlures corporelle très apparentes mais rien ne semble captiver notre regard et rend le personnage assez générique.

Dans les faits, c’est tout autre chose. Rogol Zaar se montre supérieur à Clark et Kara et représente une véritable menace pour la planète Terre. Les enjeux sont bien présents et impliquent aussi bien deux héros très puissants mais l’avenir de l’humanité.

Clark Kent: Superman est en définitive une belle introduction à ce nouvel arc narratif. Si plusieurs éléments méritent encore quelques éclaircissements, la trame tient la route et délivre une dose d’action respectable et mise en avant par le talent de Jay Fabok. Elle est sans aucun doute une série à surveiller de près cette année.


SITE OFFICIEL DE CLARK KENT: SUPERMAN


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here