Fiche technique de Dark king of Kings Tome 1:

Dark king of Kings Tome 1Public : 14+
Éditeur : Delcourt/Tonkam
Date de sortie : 3 octobre 2018
Date de sortie du prochain tome : 27 février 2019
Pagination : 192 pages
Genre : Seinen
Auteur : Miyuki Aramaki
Prix : 7,99 €
Nombre de volumes VO : 2
Nombre de volumes VF : 2
Situation de la série : En cours

Synopsis de la série

Au 13e siècle en Europe, le pays de Lublin sombre dans les ténèbres à la suite de l’invasion de son voisin, le grand Duché de Russie. Stephan, l’un des enfants du roi de Lublin, est le seul survivant. Il va être recueilli par son oncle et tomber amoureux de la fille de ce dernier. Mais en voulant l’embrasser, il va réveiller quelque chose de sombre qui sommeillait en lui depuis l’attaque de son pays.

Pour ce manga, Dark king of Kingsplongez avec nous dans le Dark fantasy au temps du Moyen-Âge. La Russie et d’autres pays voisins sont en guerre. Nous y suivons les aventures d’un jeune prince nommé Stephan dont nous ignorons tout, allant de sa naissance à sa véritable identité, c’est d’ailleurs ce qui fait tout le charme de cette oeuvre. Durant toute notre lecture, nous avons constamment ressenti une atmosphère lourde et gouvernée par les secrets. Même si les tensions entrent les pays sont tendus, c’est étrangement quelque chose d’autre qui fait que l’histoire est obscure et remplie de mystères. Cela s’explique sûrement par le fait que l’auteur essaye de nous présenter un personnage doux gentil et sympathique alors que ce dernier cache un lourd fardeau. Il ne faudra d’ailleurs pas très longtemps avant que le lecteur le découvre ce qui gâche un peu le mystère du titre.

Les dessins quant à eux sont bien dessinés, l’auteur prend le choix volontaire de se focaliser sur les personnages principaux quitte à griser les visages en arrière-plan de personnages moins importants. Miyuki Aramaki joue également souvent avec les ombrages afin de rendre son oeuvre plus grave et plus cohérente par rapport à l’époque moyenâgeuse ce qui est assez réussi.

Dark king of KingsCe premier tome lance lentement la machine et nous ignorons encore où il veut nous emmener, mais s’il garde une telle allure, nous ne risquons pas de nous ennuyer de sitôt.  Le personnage de Stephan est assez difficile à cerné et il est par définition, également difficile de s’attacher à lui, ce qui n’est pas le cas par exemple avec sa cousine voir son père adoptif.


SITE OFFICIEL DE DARK KING OF KINGS TOME 1


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here