Vous le savez sans doute, l’un des jeux les plus glauques, gore et flippant a le droit à une suite intitulé : Outlast 2. Ce que vous ne saviez peut-être pas c’est qu’un nouveau trailer de Outlast 2 est disponible sur YouTube depuis seulement quelques minutes ! Nous allons donc en voir un peu plus du titre de Red Barrels à travers cette vidéo oppressante et flippante à souhait !

Outlast 2 sort de l’ombre de la nuit

À l’instar du premier opus, Outlast 2 se jouera dans la nuit ou dans des recoins sombres, où se cacheront sans doute vos peurs. Le jeu se veut aussi sanglant, gore et glauque que son prédécesseur, comme nous le démontre ce trailer horrifique. Bercés par une chanson interprétée par une jeune fille qui semble paniquée, nous découvrons peu à peu divers lieux de Outlast 2 comme une carcasse d’hélicoptère en feu, un  village où vivent diverses monstruosités, des habitants encore plus louches, des salles de torture, une douche de sang, un village ensanglanté et une salle de classe déserte. Juste après ces images « calmes » la jeune fille s’arrête de chanter, pour laisser la place à un hurlement puis une bande-son plus brutale où votre fuite commence !

Outlast 2 : une véritable descente aux enfers

Avec les images qui suivent, nous avons l’impression que l’image de la carcasse d’un hélicoptère en feu n’est pas anodine, puisqu’il semble que ce soit votre hélicoptère. Celui-ci aurait donc eu un accident en vol pour s’écraser dans un lieu inconnu où rodent diverses créatures et mystères. La preuve, vous êtes appelé Outsider, étranger en somme et vous commencez à courir avec comme seule arme une caméra équipée d’une vision nocturne. Outlast 2 reprend donc les mêmes mécaniques que le premier opus avec ce système de caméra où vous devrez toujours garder un œil sur votre batterie et votre santé. Votre meilleure défense sera hélas la fuite afin d’éviter divers dangers qui se dresseront sur votre chemin.

Outlast 2 est attendu sur PC, PS4 et Xbox One pour le 25 Avril 2017. Si vous en avez le cran, nous vous invitons à consulter notre avis sur la démo de Outlast 2.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here