Fiche technique Bioshock The Collection

Bioshock The CollectionDéveloppeur : Irrational Games, Feral Interactive, Aspyr, 2K Australia, 2K Marin
Éditeur : 2K Games
Date de sortie : 16 septembre 2016 sur PS4, Xbox One et PC
Type : FPS
Multi : Non
Langue : français
Version testée : Playstation 4

Qui n’a jamais joué à la saga mythique Bioshock ? Vous ? Cela tombe bien, car une collection réunissant les 3 titres : Bioshock , Bioshock 2 et Bioshock Infinite est disponible pour le plus grand bonheur des fans et des néophytes qui auront enfin la chance de découvrir cette saga culte. Voici venu Bioshock The Collection, disponible sur PS4, Xbox One et PC contenant les 3 jeux Bioshock complets avec tous leurs DLCs et quelques bonus que nous allons détailler dans ce test.

De Rapture à Columbia

Embarquez dans la Batisphere et descendons au fin fond de la mer où repose Rapture, la ville sous-marine de Bioshock 1 et 2. Votre but, du moins dans le 1er opus, sera de survivre aux Chrosomes, des humains ayant été transformés génétiquement et physiquement à cause de l’abus de Plasmide. Les Plasmides sont des améliorations que vous pouvez vous injecter dans le corps afin d’obtenir des pouvoirs tels que des arcs électriques, de la télékinésie, de la pyromanie, etc. Malheureusement si le sujet abuse de Plasmide, son corps et son esprit dégénèrent et deviennent ensuite un Chrosome, les ennemis de Bioshock qui n’hésite pas à vous attaquer dès qu’ils vous voient. Dans votre survie vous serez aidé par Atlas, qui a également besoin de vous pour sauver sa famille bien aimée. Bioshock est un titre jouable à la première personne, tout le long de votre chemin, vous pourrez récupérer armes et Plasmides, pour vous aider dans votre quête. La main droite correspondra à votre arme tandis que la main gauche à votre Plasmide. À savoir que vous ne pouvez pas équiper les 2, cela sera seulement possible à partir de Bioshock 2. Vous rencontrerez dans votre périple les Protecteurs ou Big Daddy appelés Grand Frère par les Petites Sœurs. Ces petites filles, ont été génétiquement modifiées afin d’en faire des Glaneuses, des êtres capables de récolter de l’Adam dans le corps des cadavres. Vous devrez vous occuper d’elles, en choisissant de le sauver ou de les tuer. Chaque choix influera sur la fin du jeu, cependant, il vous faudra vous débarrasser du Protecteur ce qui ne sera pas une mince affaire. Chaque Petite sœur récoltée ou sauvée vous fera gagner plus ou moins d’Adam, vous servant à acheter de nouveaux Plasmides et améliorations dans le jardin des Glaneuses.

Dans Bioshock 2, vous ne serez plus un simple humain, mais un Protecteur, le sujet « Delta ». Vous serez donc plus fort, plus résistant et vous pourrez utiliser vos armes et vos Plasmides en même temps. Un nouvel ennemi fera son apparition : La Grande sœur ou Big Sister qui semble être un protecteur féminin beaucoup plus rapide et fort que vous. Vous aurez accès à tout l’arsenal des protecteurs et des humains dans ce titre, et votre but sera de progresser jusqu’à retrouver la Petit soeur à laquelle vous êtes rattaché. Les événements de Bioshock 2 se situent également dans Rapture, 10 ans après les événements de Bioshock c’est une suite directe du premier opus.

Si Bioshock Infinite peut surprendre au premier abord, car très différent des deux opus précédents, il reste malgré tout un très bon Bioshock. Cette fois-ci, plutôt que plonger dans Rapture, nous allons nous hisser vers les cieux pour atteindre la ville construite au-dessus des nuages : Columbia. Vous incarnez un humain, Booker DeWitt, un ancien détective privé de la Pinkerton National Detective Agency, qui est à la recherche d’Elizabeth, une jeune femme disparue depuis 15 ans, faite prisonnière sur Columbia. Votre but sera donc de retrouver cette demoiselle, dans une ville tout ce qu’il y a de plus originale. Bien entendu vous serez très mal accueilli, sans réellement savoir pourquoi, vous portez la marque du faux-berger et tout le monde vous fuit ou vous craint. Les Protecteurs seront « remplacés » par des Handy Man, des adversaires très coriaces à terrasser. Vous pourrez vous déplacer grâce à des rails aériens (appelés Aérotram) grâce à votre grappin, vous vous retrouverez pendu dans le vide, mais vous pourrez tout de même vous défendre. C’est la première fois que Bioshock se passe dans un environnement ouvert, d’abord clos avec les précédents opus. Les Plasmides sont quant à eux remplacés par les Toniques, vous offrant également des pouvoirs à utiliser pour vous aider à progresser. Comme dans Bioshock 2, vous pouvez utiliser les Toniques et les armes en même temps.

Bioshock The Collection, qu’apporte-t-il réellement ?

Si vous souhaitiez faire ou refaire la trilogie Bioshock,  Bioshock The Collection est une très bonne opportunité à saisir. En effet, pour le prix d’un seul jeu, vous avez accès à 3 jeux Bioshock entièrement complets, incluant tous les DLCs plus des bonus. Bioshock The Collection propose également les titres en 1080p et 60 FPS donnant un petit coup de polish sur la saga Bioshock. Cependant, ne vous attendez pas à de sublimes graphismes, puisque ce remastered est assez fainéant, puisque les jeux ont été légèrement retravaillés, offrant des graphismes plus fins et des effets de lumière plus importants. Des éléments ont été rajoutés tels que des algues ou de la vie sous-marine aux abords de Rapture, rien de très poussé finalement. La version remastered de Bioshock Infinite est seulement un portage de sa version PC. De toute manière, à l’époque, les Bioshock étaient déjà de très beaux jeux, très bien travaillés autant graphiquement que scénaristiquement.

Dans Bioshock The Collection, chaque Bioshock comportera tous les DLCs plus des bonus. Dans Bioshock 1, vous aurez l’occasion de trouver dans vos parties des bobines dorées qui vous proposeront des vidéos commentées par les développeurs pour vous en apprendre plus sur l’univers Bioshock. On regrettera l’absence de sous-titres, pour les non-bilingues, cela peut devenir vite handicapant. Un musée est également disponible et entièrement visitable, afin de vous permettre de voir toutes les idées abandonnées pour ce premier Bioshock, et croyez-nous, il y en a beaucoup, c’est un vrai plaisir d’enfin toutes les voir. Enfin, il existe des défis pour Bioshock 1 à compléter.

Bioshock 2 comporte en plus du jeu de base, les extensions « Epreuves de Protecteur » et « Antre de Minerve ». Malheureusement, le mode multijoueur n’est pas inclu, celui-ci avait été très apprécié par les joueurs lors de la sortie de Bioshock 2.


Enfin si Bioshock Infinite ne vous a pas tant plus que cela et que vous préfériez retrouver votre bonne vieille ville de Rapture, sachez que les DLCs de Bioshock Infinite : Les Tombeaux sous-marrins épisodes 1 & 2 peuvent vous plaire.  En effet, ceux-ci sont inclus dans cette collection, vous permettant ainsi de prolonger un peu plus votre expérience de Bioshock Infinite en changeant de thème. Le DLC Carnage Céleste est également inclu dans le jeu.

Bioshock The Collection

Bioshock The Collection est une très bonne occasion pour se mettre à faire les 3 jeux Bioshock d’une traite, tout en profitant de meilleurs graphismes. En plus de cela, vous aurez accès à de nombreux DLCs et bonus intégré dans Bioshock The Collection. En revanche, si vous possédez déjà les titres, il n’est pas obligatoire d’acheter cette collection, vu le peu d’ajout qu’elle apporte à moins que vous ne vouliez absolument vous refaire la saga et surtout si vous êtes tatillon sur les graphismes et que vous exigiez des titres en 1080p et 60FPS. Malheureusement, ce remastered est assez paresseux, puisque les différences graphiques ne sont pas flagrantes même si on les apprécies. Enfin, le fait de pouvoir profiter de tous les DLCs et des bonus en jeu est une très bonne chose, on tient enfin la saga Bioshock au complet grâce à Bioshock The Collection.

Points positifs :

  • Des jeux cultes en 1080p et 60FPS qui ne prennent pas une ride, au contraire
  • Une histoire et une intrigue encore plus riche grâce aux DLCs
  • Toujours, voire plus effrayant
  • La nostalgie est au rendez-vous
  • Gratuité de ce remastered si vous possédez les originaux sur PC
  • Trois jeux et ses DLCs pour le prix d’un seul

Points négatifs :

  • Un remastered un brin fainéant, plus proche du portage
  • Une qualité sonore inchangée, gardant les mêmes problèmes de son
  • The Bioshock Collection tient sur deux Blu-Ray

SITE OFFICIEL DE BIOSHOCK THE COLLECTION


RÉSUMÉ DU TEST
NOTE GLOBALE
9
Article précédentLa Xbox One S se transforme en Ford Mustang
Article suivantTEST – Forza Horizon 3 sur Xbox One
Fan de jeux vidéo depuis tout petit, j'ai commencé avec la PS1 et la GameBoy Color. Maintenant, je suis sur PS4, Xbox One & Wii U mais je n'oublie pas les grands classiques, car je suis et resterai un rétro-gamer et je me plais à faire la collection de consoles et de jeux rétros. Je commence progressivement à réaliser un rêve d'enfant, puisque plus les années passent et plus je m'investis dans le monde merveilleux des jeux-vidéo, entre petit boulot et hobbies ! 4wearegamers@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here