Dans une nouvelle interview accordée au site GamesIndustry par le président de Techland, Pawel Marchewka, ce dernier déclare que de nombreux joueurs auraient piratés le jeu Dying Light. Le président de Techland a également déclaré qu’à l’avenir il est du devoir, de la part du studio, d’améliorer la campagne de marketing autour des jeux et ce, afin de ne pas donner envie aux joueurs de les pirater. De précédentes statistiques sortie récemment montrent que, sur 8,5 millions de joueurs, ceux ci n’incluaient pas les joueurs illégaux.

Déclaration de Mr. Marchewka sur les chiffres de Dying Light 

« Nous savons malheureusement à combien s’estiment le nombre de joueur, jouant illégalement. Et ils sont nombreux … Nous pouvons évaluer ce nombre à environ la moitié de cela [8 millions] … La prochaine fois, nous fournirons une meilleure campagne de marketing et peut-être qu’ainsi cela incitera les joueurs à acheter le jeu plutôt que de le voler. »

Plus loin dans l’interview, Mr Pawel s’interrogeait sur la décision du studio Deep Silver’s de prendre part au projet Dead Island, au côté de Techland, déclarant que même si cela semblait une mauvaise décision à l’époque, ceci s’est avéré être un mal pour un bien. 

« Vu où nous en somme aujourd’hui, lorsque que nous regardons en arrière, cela à été une très bonne chose. A ce moment là nous pensions que peut-être cette union n’était pas une très bonne décision pour nous. A l’époque nous venions de construire une IP, que nous avons du déplacer … C’était une bonne chose, mais nous ne le savions pas encore.

Cela nous a permit de créer ce que nous voulions, sans être influencés par les éditeurs. » 

Dying light a sans aucun doute été un véritable succès pour Techland. Toutefois le studio polonais déclare ne pas sortir une suite rapidement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here