Techland vient tout juste de nous livrer Dying Light: The Following, une première extension riche en contenu et apportant un tout nouveau gameplay avec ses buggy et sa nouvelle map franchement vaste. Sorti il y a plus d’un an, il est assez rare de voir un développeur s’attacher toujours autant à délivrer beaucoup de nouveau contenu pour un jeu de cet âge, mais il semblerait pourtant que le studio à l’origine du jeu d’horreur de l’année 2015 se soit décidé à divertir les joueurs jusqu’au bout sur ce post-apo bourré d’easter eggs délirants.

Dans une lettre ouverte récemment publiée par le studio sur les réseaux sociaux, le CEO de Techland, Pawel Marchewka s’est exprimé au sujet de l’avenir de Dying Light, qui accumule les bonnes notes auprès de la presse et des joueurs :

Alors que la sortie de Deying Light: The Following – Enhanced Edition est seulement quelques jours derrière nous, je voulais prendre un moment pour vous remercier tous de tout ce soutien, ces retours, et la confiance que vous nous avez montré. Nous avons reçus d’innombrables mots d’encouragements, des éloges et des critiques constructives – Je voudrais que vous sachiez que nous apprécions et écoutons attentivement tout ce que vous avez à nous dire.

Nous sommes aussi honorés par l’énorme bonne réception de notre Enhanced Edition de notre jeu. Nous avons toujours foi en ce projet, mais voir autant d’opinions enthousiastes auprès des joueurs et de si bon scores dans les tests écrits de la presse nous réchauffent littéralement le coeur. En même temps, c’est un signe clair qu’il y a toujours une forte demande pour cette expérience unique qu’est Dying Light. Pour être sûr que chaque nous joueurs ou vétéran ait tout le fun qu’il mérite, nous avons décidé de continuer notre support à Dying Light jusqu’à la fin de cette année au minimum. Nous somme déjà entrain de travailler sur du nouveau contenu encore non-annoncé, donc restez connectés pour de futures news. »

Voilà de quoi rentabiliser un maximum un jeu qui en vaut la chandelle pour les fans de zombie, et en dépit d’un Dead Island 2 qui semble avoir été jeté aux oubliettes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here