ombre-du-mordor

Nouveau jeu développé par Monolith tiré de la célèbre saga de J.R.R. Tolkien, l’ombre du Mordor nous offre du beau, au contenu peu léger. Cependant, est-il vraiment à la hauteur des attentes des plus grands fan ainsi que des capacités de la Playstation 4?    

L’intrigue se déroule au moment où le seigneur des ténèbres Sauron reprend possession des terres du Mordor. Nous incarnons un rôdeur de la porte noire, Talion, animé par la vengeance de sa famille et de ses semblables tués par la main de Sauron, et qui se révèlera bien plus puissant qu’il ne l’imaginait. Faisant sans cesse allusion aux films Le Seigneur Des Anneaux, l’histoire semble s’emboiter parfaitement au sein de cet  univers complexe, remplis d’arbres généalogiques de races supérieures différentes.

Le décor semble beau, très beau voir trop beau. En effet, les développeurs nous ont montré leur savoir-faire par la mise en œuvre d’un paysage coloré, verdoyant. Mais c’est la que ça coince : dans nos souvenirs, le Mordor nous paraissait bien moins verdoyant que tel que présenté dans le jeu. Arpentant falaises et étendues vertes, Talion donne plutôt parfois une impression de parcourir la comté, mis à part les constructions ravagées de par leur abandon et l’occupation des orques.

Le système de hiérarchie est une grosse nouveauté et un des atouts majeurs de ce jeu. En effet, le jeu dispose d’un système de hiérarchie de l’armée de Sauron. Capitaines ou chefs de guerres, chaque mort provoquera un remplacement de l’orque tué par un tiers ou encore une ascension de pouvoir d’un orque qui vous aurait vaincu. Si ce système de hiérarchie vous permettra d’atteindre des cible de plus en plus proches de Sauron lui-même,  l’autre point positif mis en place par le jeu, et non le moindre, la mémoire des ennemis. Lorsque vous vaincrez un ennemi, d’autres orques pourront faire allusion au combat mortel de leur semblable et ne manqueront pas de prendre leur revanche sur vous ou encore vous rappeler le douloureux souvenir de votre dernière rencontre avec un orque victorieux par ce dernier.

Le système de combat est un point positif en plus pour le jeu. Dynamique et acrobatique, le système de combat ne manque pas de coups spéciaux en tous genres et d’améliorations de capacités.

Jeu révolutionnaire?
Et bien pas vraiment. On reprochera peut être au jeu un manque de profondeur dans cette innovation de hiérarchie ainsi qu’une répétitivité parfois flagrante du système de combat.1534724_733291343392798_6453929456317187393_oLe jeu est certes attractif mais les développeurs auraient peut-être du approfondir cette hiérarchie en évitant le simple « tué-remplacé ». D’un autre coté, la petite ressemblance avec Assassin’s creed premier du nom et son héro pourrait en gêner plus d’un. Le jeu n’en est pas moins joli avec des décors et des ennemis remarquable ainsi qu’un système de jeu que l’on aimerai revoir plus souvent.

Cote personnelle : 16/20

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here