Fiche technique de Moriarty Tome 4 :

moriartyPublic : 14+
Éditeur : Kana
Date de sortie : 15 mars 2019
Date de sortie du prochain tome : 5 juillet 2019
Pagination : 208 pages
Genre : Shonen
Scénariste : Ryosuke Takeuchi
Dessinateur : Hikaru mioshi
Prix : 6,85 €
Nombre de volumes VO : 8
Nombre de volumes VF : 4
Situation de la série : En cours
Critique du tome précédent : Moriarty Tome 3 

Synopsis de la série

Deux frères orphelins sont accueillis dans la famille Moriarty, grâce aux ambitions cachées du fils aîné Moriarty, Albert. Ce dernier arbore l’aristocratie à laquelle il appartient et le système social qui régit la société britannique. Albert a vu en l’aîné l’intelligence et le charisme dont il avait besoin pour accomplir son rêve de nettoyer la société de ces « êtres inutiles et sales ». Albert propose de leur offrir sa richesse et son influence à condition que les garçons mettent leur intelligence au service de son rêve.

13 ans plus tard, à côté de leurs activités officielles, les frères Moriarty sont devenus des « conseillers privés ». Avec William à leur tête, ils aident les gens du peuple, victimes d’injustices, à se venger des riches qui les ont fait souffrir.
Leur sanction est impitoyable, car la punition qu’ils infligent n’est autre que…la mort !

Synopsis du tome

Le MI6 a reçu pour mission de sortir l’Empire britannique de la guerre en Afghanistan dans laquelle il est embourbé. William demande donc au colonel Moran de trouver une solution.
Moran a effectivement des « souvenirs » là-bas, et quand il cherche des puces à ceux qui aiment bien la guerre, surtout quand elle se passe chez les autres, c’est le vrai visage de l’Empire britannique qui apparaît en pleine lumière !!

Nous retrouvons notre gang de malfaiteurs préféré dans ce quatrième tome de Moriarty. Cette fois-ci, c’est un personnage encore fort obscur et peu présent dans le manga qui va avoir droit à son heure de gloire, le Colonel Moran. Ce dernier va essentiellement monopoliser la quasi-totalité du tome, ses motivations ainsi que son passé vont être dévoilés au grand jour pour notre plus grand plaisir.

À première vu,moriarty la mission qui lui est confiée ne semble avoir aucun lien direct avec les plans de William Moriarty et de sa conquête du monde. Au fur et à mesure que les pages défilent, nous allons comprendre que tout cela à été minutieusement orchestré pour que le personnage de Moran fasse un bon en avant pour le reste de l’histoire. Nous découvrons son passé tumultueux à l’armée et plus exactement en Afghanistan quand il était encore un fidèle serviteur de la couronne. Moran se révèle être plus complexe qu’il n’y paraît. Il est difficile pour nous de le voir encore comme un simple exécutant aux ordres de William. Si son visage ne trahit pas ses émotions, il reste malgré tout fort atteint vis-à-vis de vieux souvenirs et nous comprenons assez vite qu’il ne souhaite qu’une chose, tirer un trait sur son ancienne vie et avancer.

Étonnement, le livre dégage une atmosphère semblable aux vieux films d’espionnage. Moran va devoir s’équiper de gadgets assez spéciaux et enquêter en toute discrétion afin de démasquer un homme qui tire les ficelles afin qu’une guerre s’éternise. D’ailleurs, ce tome est un véritable hommage à la saga culte 007 avec l’introduction d’une jeune femme nommée Miss Moneypenny, mais également avec l’apparition du MI5, du MI6, des agents secrets qui portent les noms de « M » et « Q » ainsi que l’arsenal du célèbre agent secret.

Vers la fin du manga, la seconde partie est dédiée à Sherlock qui semble regretter l’action d’avoir laissé la vie sauve à Hope, l’empêchant ainsi de rencontrer le génie derrière le plan qui avait pour but de le mettre en prison. Les événements vont faire en sorte que Sherlock et William soient de nouveau réunis pour un ultime jeu d’ombre.

William se fait de moins en moins présent dans l’histoire générale de Moriarty. D’autres personnages s’accaparent la scène, mais cela est dans l’unique but de dévoiler leurs personnalités et leurs backgrounds. Moran se trouve être moins froid et plus attachant après qu’on est vu ce qu’il avait enduré par le passé. L’excitation est néanmoins à son comble dans les dernières pages lorsqu’on apprend que Sherlock défie William à un petit jeu qui aura pour but de démasquer le génie du crime. 


SITE OFFICIEL DE MORIARTY TOME 4


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here