Fiche technique de New Justice Tome 1:Notre avis sur New Justice Tome 1 (urban comics)

  • Prix : 19 EUR
  • Public : 12+
  • Collection : DC Renaissance
  • Date de sortie : 29 mars 2019
  • Pagination : 232 pages
  • Scénariste: Tynion IV James, Snyder Scott
  • Dessinateurs: Collectif, Jimenez Georges
  • Contenu vo : Justice League #1-9 – contenu inédit

New Justice est( le premier tome d’un reboot de la Justice League, appelé comme tel en VF pour ne pas se mélanger les pinceaux. Cette fois, c’est Scott Snyder qui reprend le tout pour incrire notre belle bande de héros dans l’univers de récits cosmiques établis avec l’excellente trilogie Batman Metal. Après un No Justice faisant le lien entre ce nouveau livre et la trilogie précédemment citée, nous voilà repartis dans une nouvelle aventure mettant cette fois Lex Luthor au premier plan en tant qu’antagoniste principal.

Le côté intéressant de la reprise des Justice League par Snyder et Tynion IV, c’est leur vision assez contrastée de l’univers DC Comics par rapport aux tome Rebirth de Biran Hitch. Ici, les scénaristes semblent davantage concentré sur le contexte relativement sombre, que sur les conflits en soi. New Justice met en avant un nouveau scénario assez complexe à base de reliques et de puissances inconnues dépassant le multivers, et il faudra une certaine rigueur pour tâcher de mettre en place toutes les pièces du puzzle. Le récit est assez complexe mais les personnages se développent tous de manière intelligente sans pompeux et longs comme c’était le cas pour le premier tome de Batman Metal.

Synopsis:

J’onn J’onzz, le Limier Martien, est en charge de la toute nouvelle Ligue de Justice : plus qu’une simple équipe, cette Ligue est une véritable armée rassemblant les héros les plus aguerris de la Terre.Mais la formation de cette nouvelle force de défense entraîne la création d’une nouvelle Légion Fatale composée de leurs plus féroces ennemis. Dirigée par Lex Luthor, elle rassemble Sinestro, Cheetah, Black Manta et bien d’autres dont un être démoniaque issu de la dernière bataille de la Ligue contre Barbatos !

Ici, J’onn J’onzz, le limier martien, est au cœur de la ligue et joue le rôle de lien mental entre les différents membres afin que ceux-ci puissent communiquer efficacement entre eux à tout moment, augmentant véritablement l’unité de cette bande de héros. Il ainsi donc un rôle primordial et semble davantage impliqué dans la recherche des 7 forces reliées à la Totalité, cette puissance hors-du-commun à propos de laquelle Lex Luthor semble avoir tout compris. Au fil des différents chapitres de cet ouvrage, le lecteur se demandera régulièrement si Luthor a réellement compris l’intérêt et les enjeux de la présence de la Totalité sur Terre, semant perpétuellement le doute sur tous les personnages.

D’autre part, la Légion Fatale est elle aussi très intéressante puisqu’elle se compose des Némésis emblématiques de chaque héros de la Ligue de Justice. On y retrouve donc des antagonistes emblématiques de l’univers DC comme le Joker, Black Mantha ou Sinestro qui se retrouveront tôt ou tard confronté à leur rival. Néanmoins, il ne faudra pas encore s’attendre à des affrontements épiques tirés en longueur puisqu’on est avant tout dans la mise en place des éléments de contexte, mais la présentation de la nouvelle bande de Lex Luthor se fait de manière intelligente et toujours justifiée pour ne pas donner l’impression d’avoir pris ces méchants par pur intérêt marketing.

Legion fatale New JusticeNous avons donc entre nos mains les prémices de ce qui risque fortement d’être une nouvelle saga mémorable de l’univers DC. Bien que le scénario reste globalement dans la supposition et se repose sur diverses théories, il faudra probablement attendre le deuxième volume pour enfin mettre le doigt sur des faits plus concrets et une manifestation plus évidente de certains membres de la Légion Fatale dont le rôle reste pour l’heure à préciser.

On soulignera par ailleurs le superbe travail du dessinateur Jorge Jimenez qui donne à ses planches une véritable explosion de couleurs pour cet univers DC particulier sans jamais tomber dans le ridicule. Les scènes d’explosions ou de réactions énergétiques sont retranscrites de façon impressionnantes avec une maitrise des jeux d’ombres et de lumières incontestable. Son travail sur la nouvelle série des Super Sons en est d’ailleurs un autre bon exemple et rend ces récits très vivants tout en contrastant de façon subtile les scènes avec un scénario qui, lui, est tout aussi sombre que celui des Batman Metal. Par ailleurs, les fans de la trilogie auront une jolie surprise à la fin, on ne vous en dit pas plus…

New Justice Scott Snyder


SITE OFFICIEL DE NEW JUSTICE (URBAN COMICS)


 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here