Fiche technique de Ares Le Soldat Errant Tome 5 & 6 :

Public : 14+
Éditeur : Meian
Date de sortie : 7 février 2019
Pagination : 212 pages
Genre : Shonen
Auteur : Ryu Geum-Chul
Prix : 6,95 €
Nombre de volumes VO : 26
Nombre de volumes VF : 12
Situation de la série : Terminé
Critique du tome précédent : Ares Le Soldat Errant Tome 3 & 4

Synopsis de la série

Nous sommes dans une époque médiévale et c’est la Guerre ! De nombreux royaumes ne cessent de s’affronter et au milieu : le royaume de Chronos. Ce dernier, dévasté par les affrontements des nations voisines, ne sert que de vivier pour recruter de nouveaux mercenaires, véritable chair à canon pour les royaumes dominants.
C’est dans ce contexte que notre héros, Ares, se fait s’engage chez les Mercenaires du Temple, une troupe armée réservant ses services au plus offrant. D’autres jeunes épéistes et guerriers l’y rejoignent, certains pour y gagner de quoi vivre, d’autres uniquement pour le prestige.
Après quelques missions de routine, la troupe va rapidement se retrouver au milieu d’un énorme conflit et les champs de bataille vont devenir leur quotidien.
Face aux plus grands soldats des royaumes adverses, nos jeunes héros devront montrer toute l’étendue de leur talent et ne reculer devant aucune stratégie pour survivre et prendre le dessus sur des guerriers très expérimentés.Heureusement pour Ares, il est l’élève d’un héros légendaire et sa maîtrise du combat à l’épée va lui permettre de rapidement se confronter aux plus grands des adversaires et en sortir gagnant.

Synopsis du tome 5

Sur le long chemin du guerrier, cernés par le sang et les morts, nos jeunes héros vont rencontrer des adversaires à leur mesure

Synopsis du tome 6

Nos héros sont toujours dans l’ombre des chevaliers sans nom. Pourtant, un plus grand mal est en train de naître… Prenez garde, jeunes mercenaires, car es chevaliers sans nom viennent de se mettre en marche.

Nous retrouvons Barouna et Mikael qui font face à la garde personnelle du roi de Cronos. D’ailleurs, le combat entre les chevaliers et le duo de héros prend la majeure partie du tome 5. Ils livrent un combat difficile contre 40 hommes et se retrouvent face à un homme d’exception appelé Bélisque, considéré comme l’homme le plus puissant de Minos. De l’autre côté, Ares espère avoir un peu de temps pour se reposer avec la jeune Ariane sauf qu’il va rapidement se rendre compte que le danger le pourchasse.

Nous alternons donc régulièrement entre le combat pour la capture du roi et avec Ares qui protège Ariane des assassins de Nebuzzar. La transition n’est pas encore parfaite, mais nous apercevons une nette amélioration comparée au premier tome. Le dessin aussi continu de s’améliorer, les traits deviennent de plus en plus net et l’action beaucoup plus visible ce qui nous permet de mieux comprendre ce qu’il se passe. Le combat entre Ares et les assassins permet au lecteur de mieux cerner le héros et de visualiser tout son potentiel, encore inconnu pour le moment. Ce cinquième volume permet également d’en apprendre légèrement plus sur Ares et son fameux maître qui se révèle être un combattant légendaire.

La première partie dAres Le Soldat Errantu sixième tome va boucler l’arc concernant l’invasion du royaume de Minos. Le combat entre Barouna, Mikael, Bélisque et le restant de la garde royale touche lentement à sa fin. Mikael continue de voler la vedette à son comparse étant donné que c’est lui qui se charge des ennemis les plus coriaces. On réalise qu’il s’agit d’un personnage calme, intelligent et qui n’agit pas sur un simple coup de tête il sait analyser son ennemi et le combat qui l’attend. Sa capacité à jauger de tels éléments avant, durant et pendant un combat fait de lui un combattant redoutable. Pour ce qui est de Barouna, il est encore difficile de savoir qui il est vraiment. Plutôt discret, il montre une véritable maîtrise avec son arme, mais il n’est pas assez mis en avant pour montrer tout ce dont il est capable. Pour ce qui est d’Ares, il est quasiment absent du volume à cause notamment de la seconde partie du livre.

Vers la moitié du livre, Ares Le Soldat Errantnous quittons notre trio et le royaume de Cronos pour atterrir dans le royaume de Darak et plus exactement dans la région de Subura. Une cité très pauvre et abandonnée par le reste du pays. Nous y faisons la rencontre de Cygnus, un jeune orphelin qui essaye désespérément de survivre à la pauvreté dont il doit faire face. Il se fait accoster par la 7e division et livre un terrible combat contre eux. Le personnage se révélera être un redoutable manieur de lance puisqu’à lui tout seul, il viendra à bout de plus de 150 soldats.  Il fera ensuite la rencontre des terribles chevaliers noirs, de véritable virtuose du combat et sera à son tour défait. Il recevra ensuite une offre plutôt inhabituelle et assez alléchante de la part du chef des chevaliers noirs, se joindre à eux. Nous ignorons encore quel impact aura son personnage, mais l’accent est fortement mis sur sa haine pour le royaume de Cronos et ses habitants. Nous imaginons qu’il rencontrera la route d’Ares et des autres dans les tomes à venir.

Étonnement, Ryu Geum-Chul nous surprend avec les dessins de ce volume six. Les traits sont plus accentués sur les personnages, l’action est décrite au cas par cas ce qui nous permet de mieux visualiser les événements, les personnages obtiennent des expressions plus humaines et plus terrifiantes en fonction du déroulement de l’histoire.

Ainsi, le tome 5 et 6 montent encore d’un cran pour Ares le soldat errant. L’ambiance et les combats rendent le titre vraiment excitant à lire. Les personnages mettent toujours autant de temps à se dévoiler, mais leur personnalité les rend de plus en plus attachants. Un véritable travail a été réalisé au niveau de la mise en page et des dessins ce qui rend l’oeuvre beaucoup plus facile et agréable à lire contrairement au premier tome. Le reste ne peut qu’être encore mieux.


SITE OFFICIEL D’ARES LE SOLDAT ERRANT


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here