Fiche technique de Jagaaan Tome 2 :

jagaaanPublic : 14+
Éditeur : Kazé manga
Date de sortie : 10 avril  2019
Date de sortie du prochain tome : 26 juin 2019
Pagination : 192 pages
Genre : Seinen
Scénariste : Muneyuki Kaneshiro
Dessinateur : Kensuke Nishida
Prix : 7,99 €
Nombre de volumes VO : 7
Nombre de volumes VF : 2
Situation de la série : En cours
Critique du tome précédent : Jagaaan Tome 1

Synopsis de la série

Shintarô Jagasaki travaille comme agent dans un petit poste de police. Il vit avec sa petite amie, il se voit déjà marié et père de famille… mais cette perspective d’avenir ne le réjouit pas particulièrement. Un jour, il tombe nez à nez avec un mutant chaotique et dévastateur ! C’est alors que la main droite de Shintarô se métamorphose…
Au beau milieu de la destruction et du désespoir, un nouveau héros au côté sombre vient de se révéler !

Synopsis du livre

Luxure, avarice, orgueil… Du voyeur immoral au professeur injustement rabroué, la bonne ville de Buppa abrite son lot de frustrés ! Tandis que Shintarô apprend à maîtriser ses métamorphoses et le Jagun, l’arme qui équipe désormais son bras droit, il affronte les Détraqués victimes de leurs pulsions avec un plaisir non dissimulé. Et c’est lorsque Doku lui révèle ce qui arrivera, une fois tous les Crapadingues éradiqués, qu’il trouve un sens à sa vie ! En parallèle, l’existence des monstres fait le buzz dans les médias et il semblerait bien que Jagaaan ne soit pas le seul Détraqué combattant…

C’est en janvier que nous avons pu mettre la main sur le titre intrigant et original qu’est le manga Jagaaan. Quelques mois plus tard, nous pouvons enfin lire le tome 2 et continuer cette histoire hors du commun avec notre antihéros Shintarô et son compagnon Deku.

Nous retrouvons donc Shintarô qui semble avoir réussi à maîtriser son pouvoir, il donne également l’impression d’avoir pleinement accepté la mission qui lui a été imposé même si celui-ci se pose encore de nombreuses questions existentielles comme quel  son but dans cette histoire et qu’adviendra-t-il de lui après avoir éliminé tous les Crapadingues. En ce qui concerne l’homme en lui même, son caractère le rend difficilement appréciable, il ne se bat pas pour faire obligatoirement le bien, il se bat car il aime se défouler et tuer. Son esprit complexe et pervers fait de lui un homme redoutable, mais tout aussi dérangé que ceux qu’ils traquent.

jagaaanCe tome 2 marque aussi la venue de personnages supplémentaires à l’histoire. Shintarô est présent, mais passe au second plan pour nous permettre de faire pleinement connaissance avec eux. Le premier est un infecté, mais similaire à notre antihéros, il s’agit de l’homme arbre que l’on pouvait apercevoir à la fin du premier tome. Tout comme Jagaaan, il est chargé d’une mission, l’autre point commun et qu’il se promène aussi avec un animal comparable à la chouette Doku, sauf qu’il s’agit ici d’un faucon. L’homme en question est encore fort mystérieux, mais nous ne doutons pas qu’il aura un rôle important dans le développement de l’histoire et de Shintarô. Néanmoins, l’élément central de ce second tome est le personnage de Motomu Robahata, un jeune homme de 27 ans à première vue inoffensif, mais dont la personnalité va rapidement mettre le lecteur mal à l’aise. À de nombreuses reprises, ce personnage choque et dégoutte par sa manière de penser, d’agir et de vivre, cela montre aussi tout le talent de l’auteur pour rendre le personnage détestable. Nous comprenons rapidement ses intentions et toute la dangerosité du personnage.

Un autre point qui transmet une ambiance lugubre est sans conteste l’expression des visages. Chaque personne du manga Jagaaan affiche un sourire forcé, parfois ignoble au point à ce que l’on vienne penser qu’un psychopathe se cache en chacun d’entre eux. L’auteur arrive parfaitement bien à rendre le lecteur mal à l’aise à la vue des comportements indécents, des visages déformés et des envies folles des gens qui sont présentés. Et c’est tout cela qui rend justement le manga intéressant. Les personnalités destructrices et complexes des différents protagonistes et antagonistes de l’histoire sont un véritable atout pour le scénario comme les dessins qui retranscrivent à merveille toute la détresse et la perversité d’esprit dérangé et sans compter la violence physique, psychologique et sexuelle de l’oeuvre. Jagaan est finalement une vision personnelle du mal qu’il y a en chaque homme.

Alors au final, Jagaaan n’est clairement pas à mettre dans les mains de tout le monde. Malsain, glauque, pervers, mais intense, le manga arrive parfaitement à montrer le mal dans le cœur des hommes et donne même l’impression de vouloir faire passer un message. Ce début de série s’enflamme et commence bien, nous sommes étonnement impatient de connaître la suite de l’histoire et le cheminement que chaque personnalité va prendre au fur et à mesure que le scénario progressera.


SITE OFFICIEL DE JAGAAAN TOME 2


APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
8.5
Article précédentAVIS – Ares Le Soldat Errant tome 3 & 4
Article suivantTEST – Nacon Revolution Unlimited
Immense fan de jeux vidéo, manga, cinéma et comics. Le jeu vidéo a pris une place importante dans ma vie plus qu'un simple passe-temps, une véritable passion c'est grâce à 4WAG que je peux enfin réaliser un rêve de gosse. Joueur sur Playstation 4, les meilleurs jeux à mes yeux sont Assassin's Creed, Last of us, God of war et uncharted.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here