Caractéristiques techniques du Razer Ripsaw:Fiche technique du Razer Ripsaw HD

Câbles fournis:

  • USB 3.0 Type C vers Type A
  • Câble HDMI 2.0
  • Câble audio 3.5mm

Compatibilité:

  • Dual PC Setup
  • Sony PlayStation 4 (Console)
  • Xbox One (Console)
  • Nintendo Switch (Console)
  • Streamlabs (Streaming software)
  • OBS (Streaming software)
  • Mixer
  • YouTube
  • TwitchTECH

Spécificités

  • Résolution maximum de capture: 1080p 60FPS non-compressé
  • Interface: USB 3.0
  • Entrée vidéo: Digital –HDMI 2.0
  • Entrée audio: Digital –HDMI
  • Entrée de source audio: 3.5mm Mic-in / 3.5mm Aux-in
  • Sortie vidéo: HDMI 2.0
  • Résolution maximum du flux vidéo: 2160p60
  • Autres résolutions supportées: 2160p, 1080p, 1440p, 720p, 480p

Unboxing du Razer Ripsaw HD

En ce deuxième trimestre chez Razer, la volonté est clairement de mettre en avant les streameurs. On le sait, diffuser ses parties de jeu devient un geste récurent pour n’importe quel joueur, qu’il s’agisse d’un pro ou d’un joueur occasionnel grâce aux nouvelles fonctions des consoles ou des cartes graphiques PC. Néanmoins, il est plus difficile de fournir un flux vidéo de qualité sans véritable boitier dédié. C’est pourquoi la marque Razer dévoile aujourd’hui son deuxième modèle de boitier de capture, le Ripsaw HD. Il vient dans un petit packaging fidèle à ce que la marque nous propose depuis quelques années déjà. A l’intérieur, le boitier se dévoile directement à nous. Petit, très élégant, il arbore le logo Razer sur le dessus.

Sur le devant, nous y retrouvons les entrées micro et audio qui permettent de brancher directement un casque et un micro sans passer par la console ou le PC. A ce niveau, razer offre l’alternative des Razer Seiren X (Existe également pour PS4) et Seiren Elite branchés en jack 3,5mm et alimentés par USB plutôt que de passer par des casques gaming dont la qualité du micro reste assez basse pour une diffusion de qualité. Cela permet aussi et surtout d’avoir le contrôle sur le volume de chaque entrée via le logiciel Razer Synapse qui propose une petite interface simple d’utilisation.

Razer Synapse permet de mixer l'audio du Razer Ripsaw HDA l’arrière, nous retrouvons les entrées et sorties HDMI ainsi qu’une connectique USB-C pour l’alimentation du boitier Razer Ripsaw. Celui-ci vient de brancher en USB 3.0 ou 2.0 sur le PC qui servira au streaming.

Quoi de neuf pour la version 2.0?

Par rapport à l’ancienne version, ce second modèle à premièrement revu son prix à la baisse d’une trentaine d’euros pour s’aligner sur la concurrence.

Maintenant, le Razer Ripsaw HD permet enfin aux consoles et PC les plus puissants de garder une résolution native de 2160p en jeu pour obtenir une vidéo de qualité maximale équivalente à du 1080p pour 60fps à la sortie. Un fichier initialement non compressé que le Ripsaw se chargera de rendre exploitable par les software de streaming live.

Là où Razer fait moins que les autres

Malheureusement, le fait que Razer ne possède pas son propre logiciel de diffusion force l’utilisateur à se rediriger vers OBS ou Xplit, qui sont les deux plateformes principales. La première étant gratuite, son utilisation est un peu plus complexe, mais au final assez instinctive. Toutefois, ses fonctionnalités sont relativement limitées par rapport à Xplit. Là ou Razer en prend encore un coup, c’est que le logiciel Synpase ne sert qu’au mixage audio du tout, alors que la concurrence comme Avermedia ou Elgato proposent leur propre programme de diffusion, simple et diablement efficace, mais surtout sans frais supplémentaires. C’est assez dommage, d’autant plus que le Razer Ripsaw HD est proposé à environ 169€, soit un prix comparable à ce que les deux marques proposent déjà.

Il tient dans la main !Bilan mitigé pour le Ripsaw HD

Le Razer Ripsaw fait donc parfaitement son job. Il permet en effet de garder une image en 4K native en jeu pour délivrer un flux vidéo en Full HD 60 fps à la sortie. Bien qu’il est très difficile de regarder un streaming de cette qualité sans souffrir de nombreux temps de chargement et de latence, OBS et Xplit permettront de réduire la résolution et la framerate pour ajuster le streaming à la qualité de connexion globale des spectateurs. En capture, nous avons toutefois remarqué qu’il est plus difficile d’obtenir une vidéo claire et fluide comparé à Avermedia et Elgato sur leur propre logiciel.

Ici, la compression au niveau du Ripsaw se déroule avec le format mpeg et le PC semble surtout travailler lors de l’encodage durant le streaming, ce qui peut poser problème suivant la puissance du processeur. Ceci dit, pour un prix équivalent, le Razer Ripsaw fait donc le même boulot que les autres à la chose près que la marque ne propose aucun software dédié. Nous mettrons enfin en avant l’atout de pouvoir garder le contrôle total sur les volumes du jeu, du bureau, du casque et du micro en une seule interface sur le logiciel Razer Synapse. En bref, nous vous conseillons si possible de vous rediriger vers un autre boitier qui proposera par exemple un enregistrement HD sans PC sur carte Micro-SD (Avermedia LGP2) ou son propre software, simple d’utilisation.

Points positifs:

  • Un boitier petit, léger et design
  • La possibilité de mixer l’audio du jeu, du bureau, du casque et du micro sur Synapse
  • Le passthrough 4K pour garder les performances de la console

Points négatifs:

  • Le prix par rapport à la concurrence
  • Le processeur du PC est trop sollicité pour des raisons de compression non assurées par le boitier
  • Pas de logiciel dédié
  • L’absence de nouveautés par rapport à d’autres boîtiers de capture

SITE OFFICIEL DU RAZER RIPSAW HD


 

APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
7
Article précédentTEST – Razer Seiren X pour PS4
Article suivantMortal Kombat 11 : Venez tester le jeu en avant-première à Paris
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here