Fiche technique de Akû le chasseur maudit Tome 1 :

Public : 14+
Éditeur : Pika Édition
Date de sortie : 6 février 2019
Date de sortie du prochain tome : 8 mai 2019
Pagination : 228 pages
Genre : Seinen
Scénariste : Muneyuki Kaneshiro
Dessinateur : Akeji Fujimura
Prix : 8,20 €
Nombre de volumes VO : 5
Nombre de volumes VF : 1
Situation de la série : Terminé

Synopsis de la série

30 000 ans avant notre ère, Dadâ, chasseur dominant dans sa tribu, attend son premier enfant. Mais une légende de son clan prédit qu’ « un enfant né sous la lune rouge apportera avec lui la destruction ». Or, la lune est rouge le soir de la naissance d’Akû, le fils de Dadâ ! Pour protéger son enfant, le chasseur doit sacrifier une dangereuse bête des plaines. Malgré sa réussite, Dadâ, gravement blessé, est mis au banc de sa tribu avec sa compagne et son fils. Des années plus tard, une créature monstrueuse, haute comme une montagne, décime toute la tribu à l’exception du jeune Akû. Chasseur maudit, Akû n’aura de cesse de traquer ce prédateur colossal, luttant pour sa survie dans une nature hostile à l’Homme.​

Akû le chasseur maudit est une nouvelle œuvre publiée aux éditions Pika. Disponibles en 5 tomes, nous y suivons Akû, un jeune garçon en quête de vengeance. Mais les mangas où le nerf principal de l’œuvre est la vengeance ne sont-ils pas un peu déjà vus ? Découvrons ensemble une histoire encore plus vieille que l’humanité.

Notre quête débute à l’âge de la préhistoire et plus exactement au Paléolithique pour les plus férus d’histoire. Nous suivons un jeune chasseur du nom de Dada qui s’occupe comme il peut de son village en chassant les bêtes féroces et en brillant par sa force prodigieuse. Ce dernier, avec sa femme Lulu, attendent un enfant, et alors que tout va pour le mieux, l’ancien du village va faire une révélation qui changera à tout jamais la vie de Dada. Son enfant va naître sous une lune de sang, si ce dernier reste en vie, il causera le malheur partout où il ira, il entraînera également avec lui la chute du Village. Bien sûr, notre chasseur ne peut accepter de tuer son fils et défie l’ancien, la lune et le soleil en lui laissant la vie sauve.

Des années plus tard, nous retrouvons Akû, devenu un jeune enfant, mais surtout un paria aux yeux des autres membres du village. Personne ne le sait encore, mais un terrible malheur approche.

C’est ainsi que débute le premier volume de Akû le chasseur maudit, et qui aurait pensé qu’un manga sur l’âge de la préhistoire puisse être aussi intéressant et captivant à lire. L’histoire et les personnages semblent être correctement construits, les dessins sont nets et bien représentatifs de la préhistoire. L’œuvre vous plonge dans des duels épiques entre l’homme, la nature et des animaux aux tailles démesurées. Durant toute notre lecture, nous avons été captivés par les détails du titre et par la ferveur qui dégage chaque personnage. Ce premier tome arrive parfaitement à faire son entrée en scène et nous sommes déjà très impatients de découvrir la suite.

Comme expliqué précédemment, pour un premier tome d’ouverture, le manga ne fait aucune erreur de narration et les dessins sont tout simplement incroyables avec un jeu d’ombrage très bien maîtrisé. Il installe lentement, mais brillamment les bases tout en restant captivant et sans nous perdre durant son histoire. Le personnage de Dada a réussi à nous convaincre et juste en quelques pages, nous avons déjà de bons sentiments envers le chasseur. Reste plus qu’à voir comment Akû va faire irruption dans le monde hostile qu’est la préhistoire.


SITE OFFICIEL DE AKÛ LE CHASSEUR MAUDIT


APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
8
Article précédentTEST – Kirby Au fil de la grande aventure sur 3DS
Article suivantAVIS – Hell’s Paradise Tome 1
Immense fan de jeux vidéo, manga, cinéma et comics. Le jeu vidéo a pris une place importante dans ma vie plus qu'un simple passe-temps, une véritable passion c'est grâce à 4WAG que je peux enfin réaliser un rêve de gosse. Joueur sur Playstation 4, les meilleurs jeux à mes yeux sont Assassin's Creed, Last of us, God of war et uncharted.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here