Fiche technique de The Promised Neverland Tome 1 :

Public : 12+
Éditeur : Kaze Manga
Date de sortie : 25 avril 2018
Date de sortie du prochain tome : 3 avril 2019
Pagination : 192 pages
Genre : Shonen
Scénariste : Kaiu Shirai
Dessinateur : Posuka Demizu
Prix : 6,89 €
Nombre de volumes VO : 13
Nombre de volumes VF : 6
Situation de la série : En cours

Synopsis de la série

 

Emma, Norman et Ray coulent des jours heureux à l’orphelinat Grace Field House. Entourés de leurs petits frères et soeurs, ils s’épanouissent sous l’attention pleine de tendresse de « Maman », qu’ils considèrent comme leur véritable mère. Mais tout bascule le soir où ils découvrent l’abominable réalité qui se cache derrière la façade de leur vie paisible ! Ils doivent s’échapper, c’est une question de vie ou de mort !

Il n’a pas fallu attendre longtemps avant que le manga The Promised Neverland fasse un carton au Japon et que son succès atteigne nos oreilles en Europe. Décris comme un manga oppressant, authentique et unique, il apportera aux les lecteurs habituels de Shonen une nouvelle recette.

The Promised neverland bouscule les codes des mangas actuels. Ici, pas de sombres héros badass avec un background mystérieux, ni même un énième personnage qui est promis à une belle destiné. Le titre met en scène de simples enfants qui vivent une vie simple dans leur petit havre de paix. Ces derniers sont éduqués par Maman, une femme souriante et aimante qui s’occupe constamment des bambins. Mais bien sûr, nous réalisons très rapidement que tout cela est bien trop beau pour être vrai. Nous apprenons que les enfants sont en réalités du bétail élevés dans une ferme afin de soulager l’appétit de monstres. C’est ainsi qu’une quête pour la survie commence.

Ce qui rend le manga à la fois intrigant et oppressant, c’est sans nul doute le fait que nous avons justement à faire à des enfants. Il ne faut donc pas s’attendre à ce qu’ils réussissent à vaincre les monstres à l’aide de la force, mais au contraire, grâce à leur intelligence. Par ailleurs, nous sommes spectateurs de l’œuvre et voyons le monde par les yeux d’un enfant, un monde immense, déformé avec des monstres affreux et atrocement grands. L’oeuvre prend d’ailleurs une approche assez différente dans le sens ou les bulles de conversations sont, pour une majeure partie, les pensées de l’héroïne.

Visuellement, c’est très bon, mais ce qui vous bluffera et qui risque de vous rendre mal à l’aise, c’est sans aucun doute les expressions faciales de certains personnages. L’atmosphère est étouffante et va de pair avec le scénario qui se révèle être incroyable au fur et à mesure de la lecture. Beaucoup de questions se chevauchent dans nos esprits et après une seconde lecture, nous réalisons que plusieurs petits indices sont dissimulés un peu partout.

Ainsi, ce premier tome arrive clairement à transmettre au lecteur son atmosphère d’insécurité. La tension est palpable durant toute la lecture et la libération se fait uniquement lorsque nous avons terminé le manga. Tous les personnages sont subtilement bien écrits, l’histoire est convaincante et les dessins ont un rôle prédominant dans l’ambiance de la ferme d’élevage de Grace Field House.


SITE OFFICIEL DE THE PROMISED NERVERLAND TOME 1


 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here