Fiche technique de la Corsair Ironclaw RGB :Fiche technique de la souris Corsair Ironclaw RGB

  • Capteur optique: 18 000 dpi
  • Rétroéclairage de la souris 1 zone RGB
  • Nombre de boutons programmables: 7
  • Polling rate : 1000Hz/500Hz/250Hz/125Hz
  • Switchs OMRON prévus pour 50 millions de clics
  • Poids : 105g
  • Type de jeu: FPS, MOBA
  • Profilage ambidextre ou gaucher: non
  • Garantie constructeur : 2 ans

Suite à une présentation de produits remarquée au CES 2019, Corsair commence donc l’année avec 3 nouveaux modèles de souris, dont le retour de l’Ironclaw, une modèle prévu pour les grandes mains et aujourd’hui optimisée. D’entrée de jeu, le fabricant marque le cap du changement par un nouveau packaging. Une différenciation visuelle qui averti directement l’utilisateur des innovations apportées aux périphériques.

Pour cette fois, la souris Corsair Ironclaw RGB bénéficie de meilleures dimensions adaptées aux grandes mains mais jouit surtout de sept boutons programmables ainsi que d’un capteur optique de 18 000 dpi, ce qui est supérieur à la Corsair Glaive que nous avions testé l’an passé et équivalent à la nouvelle version de la Corsair M65 Elite sur laquelle nous reviendront plus tard. Ceci dit, revenons sur les caractéristiques principales du modèle, étant donné que c’est la première fois que nous vous la présentons.

La souris Corsair Ironclaw RGB bénéficie donc d’une forme profilée et adaptée à la plupart des mains. Nous avons donc un modèle qui met en avant-plan le confort de l’utilisateur, d’autant plus que son poids n’est que de 105 grammes. La paume de la main parvient donc sans soucis à se poser sur l’arrière de l’Ironclaw et les doigts atteignent sans difficulté les deux clics et la molette. Sur les côtés, nous retrouvons un grip permettant de maintenir la main bien en place à condition de reposer la paume sur le dos de celle-ci. L’utilisation est donc assez particulière et nécessite l’exploitation de toute la main. L’utilisateur peut ainsi manipuler la Corsair Ironclaw RGB sans difficulté, sans plier les doigts et en la soulevant très aisément.

Les souris de la marque bénéficient maintenant de solides switchs Omron prévus pour endurer 50 millions de clics, un standard inhérent aux souris de la marque et qui délivre un critère de fiabilité supplémentaire à l’Ironclaw RGB.

Par ailleurs, l’Ironclaw RGB tire avantage d’un capteur optique de précision personnalisé Pixart PMW3391 doté d’une précision de 18 000 dpi, ce qui est énorme. Les déplacements sont ainsi très précis et les dpi peuvent, grâce à l’interface du logiciel gratuit iCue, être paramétrés à l’unité près. On notera aussi la présence d’une option de calibrage de surface sur iCue donnant la possibilité de préciser le revêtement sur lequel est utilisé la souris. Bien évidemment, nous déconseillons les surfaces réfléchissantes comme le verre.

Points positifs:

  • Une grande sensibilité de 18 000 dpi
  • Le réglage se fait au dpi près
  • La prise en mains est très bonne, surtout pour les grandes mains
  • Les boutons paramétrables sont facile d’accès
  • Un RGB sobre
  • La connectique très solide

Points négatifs:

  • Une allure assez plastique et fragile malgré tout
  • Le packaging un peu moins présentable qu’auparavant

SITE OFFICIEL DE LA CORSAIR IRONCLAW


 

LAISSER UN COMMENTAIRE