TEST – Darksiders III sur PS4

0

Fiche technique de Darksiders III :

Éditeur : THQ Nordic
Développeur: Gunfires Games
Date de sortie : 27 novembre 2018 sur PS4, Xbox One et PC
Type : Action/Aventure
Multi : Non
Langue : Français

6 ans après la sortie du second épisode, THQ Nordic nous livre enfin la suite des aventures des terribles cavaliers de l’apocalypse. Nous délaissons les cavaliers War et Death pour mettre la main sur une cavalière, Fury, qui représente la Famine. C’est donc avec impatience que nous nous sommes lancés dans cette nouvelle aventure.

Il est parfois plaisant d’être méchant

L’apocalypse a presqu’exterminé la totalité de l’espèce humaine, le monde est un immense champ de bataille entre les anges et les démons, le cavalier War est emprisonné devant le conseil pour avoir précipité le jugement dernier et Death a disparu. La situation est terriblement critique, mais cela ne semble pas déranger tout le monde, la cavalière Fury attendait avec impatience pour venir sur terre et voici enfin l’occasion. Elle passe devant le conseil afin d’être chargée d’une mission de la plus haute importance, retrouver et capturer les 7 péchés capitaux qui se sont échappés de leur prison. En échange, vous aurez l’immense honneur de prendre le commandement des cavaliers.

C’est donc à la suite de cette entrevue que vous vous dirigez vers la terre. Très rapidement, vous comprendrez que quelque de chose de plus terrible se prépare et que quelqu’un tapis dans l’ombre fomente une attaque contre vous, les cavaliers et contre l’équilibre. Vous allez découvrir que ce troisième personnage est différent de ses frères dans son comportement, mais également dans son maniement. Premièrement, Fury est beaucoup plus impétueuse et moins engagée dans la cause que Death ou War. Pour ce qui est de son maniement, si War disposait d’une immense épée et Death de deux faux, ce cavalier possède un puissant fouet qui tranche et vous permet de vous accrocher à des poutres ou à des racines d’arbres. Cela permet en outre à un gameplay plus vertical et moins rigide qu’auparavant. Comme ses frères, elle dispose d’une forme démoniaque qui fera trembler vos adversaires à sa vue.

Darksiders IIIUn goût de terreur pour l’apocalypse

En tant que cavalier de l’apocalypse, vous devez inspirer la peur et la mort une fois que vous êtes passé quelque part.Darksiders III Pour cela, vous disposez, comme expliqué plus haut, d’un fouet tranchant et d’une panoplie de coups meurtriers. Mais rapidement, vous remarquerez que même en tant qu’ange de la mort, vous êtes malgré tout susceptible de trépasser si vous ne restez pas vigilant. Car vous croiserez dans votre périple plusieurs ennemis qui n’auront qu’une idée en tête, vous occire, et ils en sont capables. Afin de ne pas mourir, vous pourrez augmenter les attaques de Fury, mais également sa vie et la puissance de sa magie, tout cela en échange d’âmes que vous récolterez en tuant des monstres. Et qui de mieux pour vous vendre ces capacités que le fidèle démon Vulgrim. Cet être qui a rencontré War et Death par le passé  vous permet également d’utiliser son portail pour parcourir l’entièreté du monde. C’est un système de transport rapide et efficace.

Second personnage bien connu à la franchise des Darksiders, le façonneur Ulthane Le Marteau Noir. Ce personnage utilisera ses talents de forgeron pour améliorer vos armes en échange d’artefacts trouvés sur les terres désolées.

Le gameplay lui est fort similaire aux précédents opus, ce troisième épisode comporte le même style d’énigmes et des combats calqués sur ceux de Death et War. Malgré ça, Fury offre un vent de fraicheur à la licence. Par ailleurs, parcourir le monde à la recherche des sept péchés capitaux est fort plaisant et captivant. Vous devrez utiliser un artefact et la mini-map pour les trouver et les neutraliser, ce monde semi-ouvert vous permet de créer votre propre itinéraire.

L’enfer est pavé de bonnes intentions et de mauvaises finitions

Il est clair que Darksiders III ne plaira pas à tout le monde pour de nombreuses raisons, l’une d’entre elles est le style graphique propre à la licence. Son design proche d’un dessin animé, mais comportant son lot d’hémoglobine est l’un des principaux arguments. Notez quand même que le titre dispose d’un rendu 4K et offre de nombreux plans larges qui sont appréciables à visionner. Les couleurs sont vives et nettes même si l’environnement est parsemé d’éléments pixelisés et d’aliasing. Nous avons rencontré durant notre test de nombreux bugs vis-à-vis de la voix qui n’est pas synchronisée avec les mouvements de la bouche, la terre qui disparait en dessous de la map et même des temps de chargement qui durent longtemps au point à nous déconnecté du jeu pour cause d’erreur de système.

Une autre raison est le type de combat Beat’em All. En effet, en progressant dans l’aventure, vous serez assailli par plusieurs ennemis et vous spammerez les boutons de frappes pour les mettre à genoux.Darksiders III Il ne faut donc pas s’attendre à avoir des combats fins et stratégiques même s’il est indispensable de bien connaître votre personnage. La raison principale est qu’il est primordial d’esquiver astucieusement et au bon moment les attaques de vos ennemis sinon vous succomberez très vites aux nombreuses attaques. Un autre point à noter sur la difficulté accrue du jeu est au niveau de sa sauvegarde, si vous venez à mourir, vous ne réapparaitrez pas directement ou vous êtes mort, mais bien avant, plus exactement à un point d’échange avec le démon Vulgrim. Par ailleurs, vous perdrez toute les âmes que vous aurez récoltées, un peu à la manière des jeux Dark Souls et Bloodborne. Le seul moyen pour les récupérer sera de venir où vous avez péri et frapper les spectres.

Ainsi, outre les nombreux bugs que nous avons rencontrés, Darksiders III continue parfaitement bien dans la lignée des deux derniers jeux. Fury est un personnage haut en couleur, charismatique, puissant et sans pitié. L’histoire quant à elle arrive à nous capter sans jamais nous perdre, la bande-son est jolie, les graphismes ne valent pas ceux des dernières productions, mais sauront convenir aux plus indulgents fans de la licence. Nous le recommandons grandement aux fans des deux autres épisodes ou à ceux qui désirent essayer quelque chose de nouveau.

Points positifs:

  • Un personnage bien écrit
  • Une histoire intéressante
  • Des combos puissants et dévastateurs
  • Le système d’amélioration
  • Un mode semi-ouvert
  • Une IA combattante et intuitive
  • Certains combats et boss difficiles à vaincres

Points négatifs:

  • De trop nombreux bugs
  • Des textures pixelisées
  • Le système de réapparition

SITE OFFICIEL DE DARKSIDERS III


APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
8
PARTAGER
Article précédentTEST – Taiko No Tatsujin : Drum Session sur PS4
Article suivantDestiny 2: le nouveau comic book sera sur Cayde-6
Immense fan de jeux vidéo, manga, cinéma et comics. Le jeu vidéo a pris une place importante dans ma vie plus qu'un simple passe-temps, une véritable passion c'est grâce à 4WAG que je peux enfin réaliser un rêve de gosse. Joueur sur Playstation 4, les meilleurs jeux à mes yeux sont Assassin's Creed, Last of us, God of war et uncharted.

LAISSER UN COMMENTAIRE