Fiche technique de Kingdom Tome 4 :

mangaPublic : 14+
Éditeur : Meian
Date de sortie : 15 octobre 2018
Date de sortie du prochain tome : 15 décembre 2018
Pagination : 207 pages
Genre : Seinen
Auteur : Yasuhisa Hara
Prix : 6,95 €
Nombre de volumes VO : 52
Nombre de volumes VF : 6
Situation de la série : En cours

Aujourd’hui, nous nous concentrons sur le quatrième livre du manga Kingdom. L’enjeu est énorme, deux prétendant se dispute le trône et nous sentons lentement que le dénouement est proche, découvrez avec nous cet opus qui est pour le moment l’un des meilleurs.

Synopsis de la série

La Chine qui n’est pas encore unifiée, traverse une grande guerre de cinq siècles, Shin un jeune garçon contemporain de ces temps violents et houleux, cherche par la seule force de son épée, à se faire un nom sous ces cieux obscurs !!

Synopsis du tome

Ei Sei, le roi de Qin et ses alliés, combattent avec bravoure des ennemis supérieurs en nombre. Sur ordre du monarque, Shin, flanqué d’une unité, se dirige vers la salle du trône où se trouve Sei Kyou, le petit-frère du roi et le chef de la rébellion.

A la fin, il n’y en restera plus qu’un

Pour ce quatrième volume, nous prenons place sous deux angles différents, le premier est via le roi de Qin, Ei Sei qui tente de contenir la menace et d’avancer lentement dans la cour du palais. Et de l’autre, nous voyons Shin accompagné de Ten, Heki et quelques hommes des montagnes qui contourne la bataille principale pour arriver directement dans la salle du trône pour tuer Sei Kyou. Bien sûr, si tout se déroule bien et si le combat semble être en faveur de nos héros, il vont vite comprendre qu’ils ont sous-estimé leurs adversaires. Contrairement au tome précédent qui était plus axé sur le côté politique et stratégie avec de longues phases de dialogue, cet opus est tout son contraire. De la première page jusqu’à la dernière, vous serez plongé dans de l’action pure sans avoir une seconde pour vous reposer. Vous serez plongé dedans et vous vous rendrez compte que vous aurez bouclé le volume sans le savoir.

Leskingdom combats sont parfaitement bien orchestrés avec de grands moments d’héroïsmes et avec des 1 contre 1 à coupé le souffle. Comme expliqué plus haut, nous avons Shin d’un côté qui se retrouve en face d’un ennemi puissant et redouté dans toute la Chine. Il réalise rapidement que son manque d’expérience et de stratégie peut lui voler la victoire, mais c’est sans compter sa force et sa détermination. Le personnage est plus motivé que jamais à mener à bien sa mission même si cela doit lui coûter la vie. Au fur et à mesure que Shin avance dans son parcourt, celui-ci semble grandir en maturité ( un peu ) et dévoile déjà une fameuse maturité contrairement au premier volume.

De l’autre côté, Ei Sei et Yôtanwa continuent de lutter ensemble contre les soldats du roi usurpateur.kingdom Sei démontre un peu plus ses nombreuses qualités au combat, mais aussi en stratégie et dans sa manière à diriger. Il reste impassible, sûr de lui, confiant et déterminé à récupérer son trône, peu importe la manière. Un troisième personnage qui nous est un peu plus révélé dans ce tome est le demi-frère de Ei Sei, Sei Kyou. Ce dernier est aux antipodes de ce que représente et désire son grand frère. Il éprouve une haine considérable pour ceux qui n’appartiennent pas à la noblesse. Il désire également régner, car il trouve ça logique étant donné que son sang et pur et royal, mais aussi afin de préserver la chine.

Leskingdom combats sont tout simplement incroyables, le mangaka fait des transitions subtiles entre les différents protagonistes, mais aussi avec les vues. Ainsi, il est courant de voir l’action en tant que simple lecteur, mais également avec les yeux de Shin ce qui nous immerge encore plus dans l’histoire et les combats. Yasuhisa Hara dépeint avec subtilité les batailles, montrant avec de fins trains de crayons et sans exagérer les méfaits de la guerre. Kingdom pousse parfois la violence à son maximum, car la guerre ne fait pas de cadeau après tout, il n’est donc pas étonnant de voir des têtes tombées, du sang coulé abondement et de la violence à chaque page, il faut dire que même si on à l’impression de voir une oeuvre de Quentin Tarantino, c’est cela qui fait le charme de ce manga.

C’est donc convaincu et avec une envie de lire les prochains tomes que nous avons bouclés ce quatrième livre. Le chapitre sur la reprise du trône par les rebelles touche lentement à sa fin et nous sommes curieux de voir comment tout cela va se dérouler.


SITE OFFICIEL DE KINGDOM


LAISSER UN COMMENTAIRE