Fiche technique de Déraciné:Déraciné, le jeu VR de From Software sur PS4

Éditeur : Sony
Développeur: From Software
Date de sortie : 6 novembre 2018 sur PS4 (PS VR)
Type : Aventure
Multi : non
Langue : Français

From Software est un studio très réputé auprès des fans de RPG hardcore et pour cause, Hidetaka Miyazaki et son équipe ont su délivrer des expériences de jeu mémorables avec la série des Souls ou, dernièrement Bloodborne. Fort d’une direction artistique unique délivrant des environnements de jeu exceptionnels ainsi que des concepts lugubres propres au studio, voilà que les développeurs s’attardent maintenant sur le casque de réalité virtuelle de Sony avec Déraciné. Il s’agit donc de la première réalisation VR de From Software. Ayant marqué le directeur du studio, cette technologie était donc très intriguante et largement exploitable par Miyazaki.

C’est ainsi que de son imagination en est sorti Déraciné. Ne venez pas croire que ce premier jeu VR est à l’image de Dark Souls ou ses autres cousins. Non, Déraciné propose un concept bien à lui, représentant le sentiment de liberté virtuelle que représente le casque aux yeux de ses créateurs.

Une ambiance gothique made in From Software

Vous démarrez votre aventure dans la peau d’un esprit errant dans un pensionnat. Vos actions se limitent à des scènes figées dans le temps, impliquant les enfants du pensionnat et sur lesquelles vous avez une véritable influence. Hidetaka Miyazaki étant passé maître dans l’art de créer des ambiances assez gothiques, Déraciné hérite d’une bonne partie de l’ADN des précédentes créations du studio à ce niveau. Tout au long des missions, c’est une bande-son irréprochable, faite de gammes mineures, de violons et violoncelles qui nous berce les oreilles. Avec les années, nous avons pris le goût de porter une attention toute particulière aux musiques des jeux From Software tant celle-ci apporte une identité fortes à ces jeux.

Déraciné, une ambiance propre à From SoftwareLa liberté de mouvement est le mot d’ordre

Du côté du level design, Déraciné nous transporte dans ce pensionnat au niveau de détail très travaillé. Ce terrain de jeu est vaste et les déplacements permettent de se rendre aux quatre coins de la construction et même sur ses extérieurs dans la limite où le chapitre de l’histoire le permet. Dans ce cas, un chat noir vous barrera la route, encore un bel élément signé Miyazaki ajoutant une touche lugubre de plus au tout, très cohérent. Afin d’éviter tout motion sickness (le fait d’avoir la nausée avec le casque), les déplacements se font sous forme de téléportations avec les PS Moves qui, soit disant passant, sont indispensables pour jouer au jeu. Les points de déplacements sont assez nombreux et peu espacés afin de donner une grande liberté de déplacement au joueur, cela affecte aussi le gameplay de bien des manières.

Une grande liberté de déplacement dans Déraciné sur PSVRUne aventure sobre?

En tant qu’esprit, vous serez amenés à changer certains événements se déroulant dans le pensionnat. Ceux-ci n’étant qu’assez mineurs et ne constituant pas de péripéties très mémorables, From Software s’est concentré davantage sur l’expérience de jeu. Il faudra maintes fois tourner et retourner des éléments de décors à la recherche d’indices ou d’éléments à actionner pour accomplir des tâches. Vous comprendrez donc facilement que la narration n’est pas le point fort de Déraciné, ni des autres production du studio, d’ailleurs. Tout se focalise donc sur l’ambiance propre aux équipes de développement et sur l’interactivité du soft. Sur ce point, Déraciné fait indéniablement partie des jeux VR les plus aboutis sur PS4.

Déraciné, une expérience interactive optimaleLe jeu est quant à lui scindé en époques, ou chapitres en plus clair. Bien que cette division soit aussi floue que le scénario, chaque chapitre vous chargera d’une tâche bien particulière à accomplir en interagissant avec les enfants du pensionnat, qui se douteront de votre présence en voyant disparaître des éléments devant eux. Une seule pensionnaire saura pertinemment que vous existez, un concept déjà aperçu dans des productions du septième art.

Malgré une conception impeccable tant au niveau de la bande-son que du gameplay, Déraciné souffre malgré tout de bonnes idées inégalement exploitées. Le concept original semble excellent mais l’aventure manque cruellement de piment, faute à un scénario assez lent et amputé d’un rythme constant. Les longues phases de jeu à chercher un simple élément ou se demander que faire surviennent sporadiquement et ainsi cassent le rythme d’un jeu déjà assez terne, ce qui entache indéniablement l’expérience de jeu. Toutefois, on le soulignera encore, le terrain de jeu développé pour Déraciné est exemplaire et se classe parmi les meilleurs que nous ayons pu rencontrer avec le casque de Sony sur nos yeux. On attendra néanmoins que le studio prennent correctement en mains les outils de développement de jeux VR et mûrisse ses idées de scénario pour un prochain opus plus abouti.

Points positifs:

  • Une grande liberté de mouvements
  • Un level design au top
  • Le niveau de détail du manoir
  • Une ambiance glauque propre aux productions Miyazaki
  • Beaucoup de bonnes idées

Points négatifs:

  • Un scénario très flou
  • Un rythme inégal pour l’aventure
  • L’utilisation des PS Move obligatoire

SITE OFFICIEL DE DÉRACINÉ


 

APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
7
PARTAGER
Article précédentThe Game Awards 2018 : Les nominés pour les différentes catégories sont connus
Article suivantDays Gone : La jaquette définitive est enfin dévoilée
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE