TEST – Call of Cthulhu sur PS4

0

Fiche technique de Call of Cthulhu :

Call of CthulhuÉditeur : Focus Home Interactive
Développeur : Cyanide Studio
Date de sortie : 30 octobre 2018 sur PS4, Xbox one et PC
Type : Enquête/Thriller-Horrifique
Multi : Non
Langue : Anglais/sous-titre français

Voici longtemps que nous attendions avec impatience la venue de ce jeu édité par Focus Home Interactive. C’est donc après moult reports et un jour avant la nuit d’Halloween que nous pouvons mettre les mains sur un jeu inspiré de la folie des oeuvres de H.P Lovecraft, Call of Chtulhu. Frôlons ensemble les confins de la folie et testons jusqu’où peut tenir notre esprit.

Une ambiance Lovecraftienne au top

Durant toute votre aventure, vous allez découvrir le monde tiraillé qu’est Call of Chtulhu. Vous incarnez un ancien soldat vétéran de la Première Guerre mondiale qui s’est reconverti en détective privé, mais qui a du mal à trouver une affaire qui l’intéresse. Rajoutez à cela qu’il est dépendant de l’alcool et des somnifères. Un jour, par le plus grand des hasards, un homme vient le voir pour lui confier une enquête assez spéciale en échange d’une grosse somme d’argent. Notre détective Edward Pierce part donc sur une île éloignée de tout nommé Darkwater afin de déterminer si les causes de la mort de la famille Hawking sont en effet accidentelles ou criminelles. Comme vous vous en doutez, tout ne se déroulera pas comme prévu.

En effet, dès le début du jeu, le ton est rapidement donné. Esprits dérangés et mélancoliques, ambiance lugubre, personnages tiraillés et environnement glauque, tous correspondent à merveille avec ce que nous connaissons de l’auteur. Les personnages ainsi que les décors s’emboitent à merveille dans l’histoire qu’ont imaginé les développeurs du titre. Ou que vous allez, il règne un sentiment d’insécurité et de mal-être. C’est donc un parie réussi de la part de Cyanide Studio qui arrive à créer des effets d’angoisses et de peur sans pour autant que le jeu soit un titre d’horreur.

Néanmoins, même si le jeu se repose principalement sur la folie de son personnage, vous verrez qu’elle est modérée. Cela s’explique par le fait que le héros interprètera lui même ce qu’il verra et en tirera des conclusions. C’est quelque chose que nous regrettons dans Call of Chtulhu, vous êtes plus spectateur que joueur, alors oui vous pouvez via une roue de propositions choisir ce que votre personnage dira, mais à part à quelques moments de l’histoire, vos actes influenceront peu le cours de l’histoire.

Vous avez dit folie

Parlons-en justement de l’histoire, il est indéniable que le macabre des oeuvres de Lovecraft est présent néanmoins il est difficile d’imaginer que le jeu ait pris autant de retard pour cela. Décomposé en plusieurs chapitres, vous serez emmené d’un endroit à un autre pour faire votre enquête, vous devrez fouiller la pièce et trouver des indices ou objets qui vous permettront d’avancer. Mais par moment, Call of Chtulhu nous donne l’impression de rusher certaines étapes de l’histoire. Par exemple, lorsque vous finirez un chapitre où votre dernière apparition était dans une grotte, d’une manière que personne n’explique, vous vous retrouverez dans un manoir accompagné d’autres personnes avec des explications vite fait bien fait. Il en est de même pour la fin, nous restons incroyablement surpris et déçus du dénouement final surtout que l’on vient à se demander si tous nos choix durant l’histoire principale à vraiment provoqué cette fin, nous en doutons. En plus de cela, si vous souhaitez rejouer un chapitre ou faire un choix différent de ce que vous aviez fait, vous devrez obligatoirement rejouer l’entièreté de l’histoire. Il aurait été bien plus simple d’incorporer dans le menu un onglet pour refaire les chapitres que nous voulions.

Graphiquement parlant, Call of Cthulhu ne brille pas comme certains autres titres, mais cela est en même temps la marque de fabrique de l’éditeur Focus Home Interactive. Dans le même style que Vampyr ou Life is Strange, ce titre donne plus d’importance sur le décor et l’histoire que sur la matérialisation de ses personnages même s’il faut avouer qu’ils sont clairement en retard sur leur temps. Les bouches sont décalées par rapport à la voix, les cinématiques ne disposent pas d’un beau rendu étant donné qu’elle tourne avec le même moteur graphique du jeu. En termes de rendu auditif, il s’en sort un peu mieux, si le jeu d’acteur n’est pas terrible, nous faisons une mention spéciale au bruitage environnent qui fait vivre le jeu à travers son moment d’angoisses.

Nous terminerons sur le gameplay. Comme expliqué précédemment, vous parcourrez divers lieux à la recherche d’indices. Certains aboutiront et vous donneront l’occasion de reconstituer de manière mentale ce qu’il est passé ou vous vous trouvez. Outre les indices, si vous cherchez bien, vous serez récompensé via des objets comme des livres qui permettent d’accroitre vos connaissances et vos sensCall of Cthulhu. Lorsque vous trouverez ses fameux objets, vous gagnerez des points de compétences qui pourront être dépensés dans une roue de capacité. Le système RPG est finalement assez simple et récompense les joueurs patients et méticuleux. Notez qu’il est important de dispatcher correctement vos points afin de pouvoir vous adapter à toute sorte de situations. À titre d’exemple, donner tous vos points en force vous permettra certes de déverrouiller ou casser des portes à main nue, mais si vous négligez l’onglet objet rare, vous passez à côté d’items importants qui feraient avancer votre enquête.

Finalement, c’est avec un immense sentiment de déception que nous avons bouclé l’histoire de Call of Cthulhu, nous nous attendions à plonger véritablement dans la folie, mais au lieu de cela, le personnage joue avec sans vraiment nous donner le choix de voir si c’est son imagination ou si c’est au contraire la réalité. L’histoire est plate et se conclu d’une manière qui ferait grincer des dents plusieurs joueurs. Comptez un peu moins de 8h pour terminer le jeu.

Points positifs:

  • Un style et une ambiance Lovecraft
  • Un système RPG simple, mais efficace
  • Les choix de réponses
  • Le sound Design

Points négatifs:

  • Des graphismes qui commencent à dater
  • La durée de vie
  • L’histoire
  • On survole à peine la folie

SITE OFFICIEL DE CALL OF CTHULHU


APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
6
PARTAGER
Article précédentTEST – Intel Hades Canyon NUC8i7HVK
Article suivantSuper Smash Bros. Ultimate: les infos du Nintendo Direct
Immense fan de jeux vidéo, manga, cinéma et comics. Le jeu vidéo a pris une place importante dans ma vie plus qu'un simple passe-temps, une véritable passion c'est grâce à 4WAG que je peux enfin réaliser un rêve de gosse. Joueur sur Playstation 4, les meilleurs jeux à mes yeux sont Assassin's Creed, Last of us, God of war et uncharted.

LAISSER UN COMMENTAIRE