TEST – Fist of the North Star : Lost Paradise

0

Fiche technique de Fist of the North Star : Lost Paradise :

Fist of the North Star : Lost ParadiseÉditeur : SEGA
Développeur: Ryu ga Gotoku Studio
Date de sortie : 2 octobre 2018 sur PS4
Type : 
Multi : Oui
Langue : Japonais/Anglais sous titré anglais

« Omae Wa Mu Shindeiru ». Si cette phrase en japonais ne vous dit rien, vous serez peut-être plus réactif à « Tu ne le sais pas encore, mais tu es déjà mort ». Rares sont les personnes à ne pas connaître l’increvable Kenshiro ou Ken le survivant. Le héros qui explose les têtes à tour de bras grâce à un art martial perdu. Aujourd’hui, nous nous attaquons sur une nouvelle version qui donne de l’espoir et tient ses promesses.

Connais-tu la triste histoire de Ken ?

Dans un monde post-apocalptyque, le héros Kenshiro (Ken) est à la recherche de sa dulcinée Yuria après qu’il ait appris que celle-ci est finalement en vie. Le personnage va arriver en Eden, un endroit ou selon les rumeurs il fait bon vivre et ou les gens vivent en paix sans que les conditions désastreuses ne les touchent. Malheureusement, vous allez rapidement vous rendre compte que tout cela n’est qu’une belle promesse.

Comme beaucoup de jeu adapté de manga/animé, il est parfois important de connaître un minimum l’histoire afin de s’imprégner au mieux du jeu et pouvoir y voir toutes les petites références et clins d’œil cachés. Fist of the North Star: Lost Paradise répond en moitié à cette condition. En effet, l’histoire vous sera racontée de long en large par le biais des personnages, mais il est clair que quelqu’un qui découvre Kenshiro ne comprendra pas certaines références avec des moments très importants de l’histoire. Malgré cela, il n’est clairement pas indispensable d’avoir lu le manga ou vu l’animé pour pouvoir profiter du titre. Au contraire, cela pourrait même vous motiver à commencer. L’histoire est très bien écrite et nous retrouvons la patte du studio qui est derrière la saga des Yakuza. N’hésitez pas, foncez.

Un jeu ou un animé

En termes de rendu graphique, Fist of the North Star: Lost Paradise n’est pas trop à la ramasse, le titre utilise le même moteur graphique que Yakuza Kiwami même si le second épisode est déjà sorti depuis le temps. Par moment, les textures sont fades et la modélisation n’est pas réussie pour ce qui touche le décor en tout cas. A contrario, les personnages eux disposent d’une réalisation soignée aux petits oignons, ils sont clairs, colorés, très bien modélisé et son assez ressemblant à l’animé. Fist of the North Star : Lost ParadisLes habitués des jeux Yakuza verront d’ailleurs une ressemblance frappante en ce qui concerne la ville d’Eden à celle des mafieux japonais que nous aimons tant. Nous pouvons aussi vous parler des cinématiques qui profitent au maximum de la puissance du moteur graphique pour nous fournir des images de qualités et bien réalisé. Notez également que ce moteur permet une fluidité presque irréprochable et à 60 images par seconde. Et évidemment, tous fans de Hokuto No Ken auront choisi les voix en version japonaise, pourquoi ? Tout simplement, car l’implication des acteurs dans les personnages se ressent véritablement et surtout dans les moments d’étonnement ou de combat. Et nous devons avouer, nous avons frémi lorsque Ken a dit pour la première fois  » Omae Wa Mu Shindeiru »

Fist of the North Star : Lost ParadisParlons baston

Comment ne pas parler du combat et du gameplay dans un jeu Hokuto No Ken, c’est impossible. Alors quand est-il de cette partie ? Les phases de combats sont tout simplement le point central du jeu. Même si les phases de baston semblent archaïques puisqu’il faut juste appuyer sur deux touches pour attaquer et un seul pour défendre, le but n’est pas de défoncer l’ennemi, mais bien d’utiliser nos terribles techniques et de voir le résultat. Avant tout, sachez que vous pourrez opter pour l’option avec beaucoup ou peu de sang, c’est à vous de voir. Les attaques semblables Heat Actions de Yakuza consistent à reproduire les attaques mortelles que Kenchiro utilise dans l’animé.Fist of the North Star : Lost Paradis Après avoir étourdi ou affaibli l’ennemi, à l’aide d’une touche, vous pouvez lancer votre combo. C’est sous forme de QTE que vous pourrez faire des dégâts conséquents sur leurs personnes. Néanmoins, nous devons avoué que même si au fur et à mesure de l’histoire, l’IA devient redoutable, elle reste malgré tout à la ramasse et attend patiemment que vous ayez terminé avec un ennemi pour enchainer au suivant. Au final, peu importe la taille ou la puissance de l’adversaire, tous tombent devant les coups sanglants de Ken.

Il y a également de nombreux mini-jeux étant du même style que ceux dans les titres Yakuza. Vous pourrez jouer au barman, faire les magasins, conduire, gagner de l’argent en soignant les gens à l’aide de technique de combat…

Enfin de compte, nous avons peut-être un peu l’impression de jouer à un jeu Yakuza, mais avec le personnage de Kenshiro et dans le monde de Hokuto No Ken. Malgré cela, le jeu n’en reste pas moins excellent et il promet de nombreuses heures pour vous occuper que ce soit avec l’histoire principale ou les quêtes annexes. Les personnages et les animations sont très bien exécutés avec un degré assez fidèle au manga sans aucune censure. Nous pointerons du doigt simplement l’habitude de chez Sega à ne pas incorporer de traduction outre qu’en anglais ce qui peut freiner bon nombre de joueurs et de fans.

Points positifs:

  • Kenshiro !!
  • Les combats sanglants
  • La durée de vie
  • Les combos
  • Visuellement joli
  • Les personnages qui collent parfaitement à l’animé

Points négatifs:

  • Un peu trop de phases de dialogues
  • Pas de sous-titre en français
  • Des temps de chargement assez longs par moment

SITE OFFICIEL DE FIST OF THE NORTH STAR : PARADISE LOST


 

APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
8
PARTAGER
Article précédentMARVEL’s Spider-Man: le DLC The Heist est disponible
Article suivantSpyro Reignited Trilogy dévoile son trailer de lancement
Immense fan de jeux vidéo, manga, cinéma et comics. Le jeu vidéo a pris une place importante dans ma vie plus qu'un simple passe-temps, une véritable passion c'est grâce à 4WAG que je peux enfin réaliser un rêve de gosse. Joueur sur Playstation 4, les meilleurs jeux à mes yeux sont Assassin's Creed, Last of us, God of war et uncharted.

LAISSER UN COMMENTAIRE