Fiche technique de Super Mario Party :Notre avis sur Super Mario Party

Éditeur : Nintendo
Développeur: Nintendo
Date de sortie : 5 octobre 2018 sur Nintendo Switch
Type : action/aventure
Multi : oui
Langue : français

Après un opus très moyen sur Nintendo 3DS l’an passé, la franchise Mario Party tente un essai sur la nouvelle console du constructeur nippon, la Nintendo Switch. Le format hybride de cette console favorisant le multijoueur semble un choix très judicieux de la part des développeurs pour apporter une brise d’air frais sur la franchise que l’on voyait s’essouffler. Super Mario Party déboule donc sur Switch avec une copieuse série de 80 mini jeux ainsi que 4 jeux de plateau ou les lancés de dés seront décisifs pour la victoire.

Une vaste gamme de mini-jeux

Il est effectivement très facile de rendre un jeu Nintendo Switch appréciable à plusieurs. La console vient déjà avec une paire de Joy-Con permettant à deux joueurs de s’adonner aux plaisirs vidéoludiques en mode local, mais il suffira d’acheter une seconde paire pour organiser une fête idéale entre amis grâce à une flopée de jeux aux objectifs très variés. Dans Super Mario Party nous retrouvons donc plusieurs dizaines de mini-jeux comme une course de vélos durant laquelle il faudra pédaler du Joy-Con pour tenter d’arriver le plus vite possible à la ligne d’arrivée ou encore un concours de cuisson de steak cubique. Le premier qui arrivera à rôtir chaque côté du cube sera le plus grand cuistot de la bande. Au fil des parties, la rage des perdants se fait ressentir et l’esprit compétitif s’installe de en crescendo. C’est d’ailleurs ce qui fera de ce Super Mario Party un must-have pour des soirées animées, offrant une bonne alternative aux jeux de société.

Le mode éponyme, lui, propose à quatre joueurs de se regrouper sur un plateau scindé en cases. Le lancer de dés fera avancer les joueurs sur des cases à bonus ou malus. Tout au long de la partie, l’objectif sera d’amasser un grand nombre d’étoiles. Les pièces acquises au cours des tours permettront parfois de s’emparer des étoiles des adversaires ou acheter des bonus pour atteindre la ligne d’arrivée plus facilement. Cette fonction, déjà présente dans les opus précédents, force l’esprit compétitif des joueurs. Ce mode Mario Party permet donc aux joueurs de s’offrir une alternative plus riche que les mini-jeux, bien plus intéressante en termes d’expérience de jeu, mais également de plus longue durée. Un format plus typé « jeu de société » qui demandera toutefois d’être plusieurs à jouer.

Joueurs solo, vous voilà prévenus

Toutefois, précisons que cette franchise est sculptée pour ce format multijoueur local et ne convient pas vraiment aux joueurs solo qui se seraient mis en tête de terminer tous les jeux de leur plombier préféré. Premièrement, Super Mario Party se joue obligatoirement avec les Joy-Son détachés. Il est donc impossible de jouer en mode portable avec les manettes fixées à l’écran, ce qui pourrait en agacer plus d’un. Ensuite, le joueur solo ne pourra participer qu’à une sélection restreinte d’activités. Parmi celles-ci, nous comptons la scène rythmique, une sorte de Just Dance version Nintendo qui n’apporte pas vraiment de nouveautés dans ce qui a été vu auparavant dans ce style de jeux. Cette formule reste néanmoins sympa, mais vite lassante en solo. Ensuite, l’intégralité des mini-jeux sera disponible. Le joueur pourra affronter la console, mais ici encore, cela reste très limité, surtout au vu de la très faible rejouabilité de chaque jeu. En, bref, malgré la présence d’un grand nombre d’activités, il sera rapide de faire le tour des jeux que proposent Super Mario Party. Le titre puisera donc sa force dans les variantes qu’impliquera le multijoueur, qu’il soit local ou online.

Même si le format des mini-jeux de Super Mario Party lassera vite le propriétaire du jeu, il sera facile de passer du temps entre amis autour d’une unique Nintendo Switch pour endiabler les soirées. Cette rubrique de 80 expériences différentes ainsi que les autres modes de jeu comme la scène rythmique, le mode Mario Party ou encore les excursions en rafting sont autant de possibilités de défier ses amis de façon conviviale. Des modes jeux typés « online » permettent également aux joueurs solo de défier d’autres joueurs dans le monde entier, même si cette fonction est désormais réservée aux détenteurs d’un abonnement Nintendo Switch Online. Ceci dit, le joueur solo ne trouvera peut-être pas de quoi se sustenter durant des joueurs avec ce Super Mario Party. La formule est en effet sculptée pour deux joueurs minimum, et cela se ressent lorsque le jeu demande d’entrée de jeu de détacher les Joy-Con pour jouer, et ce, pour n’importe quel mode.

Super Mario Party tient fermement son objectif de rassembler les fans de Mario et sa bande autour d’un opus qui ne se contente pas de réitérer les expériences passées. Cet épisode est donc celui du renouveau pour la série, et s’ajoute fièrement au catalogue des jeux à apprécier entre amis. Ce Mario Party est donc un véritable fer-de-lance pour mettre en avant les fonctionnalités interactives de la Nintendo Switch et les fonctions gyroscopiques de Joy-Con rappelant la bonne époque de la Wii.

Points positifs:

  • Le jeu est assez complet, très appréciable entre amis ou en famille
  • Plusieurs expériences de jeu, de tous les formats
  • Convient aux grands comme aux petits
  • La présence d’épreuves en ligne

Points négatifs:

  • Les Joy-Con doivent obligatoirement être détachés de la console pour tous les jeux
  • Un contenu très limité pour le joueur solo
  • Une très faible rejouabilité des mini-jeux

SITE OFFICIEL DE SUPER MARIO PARTY


APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
8
PARTAGER
Article précédentAssassin’s Creed Rebellion enfin daté sur mobiles
Article suivantYo-Kai Watch 4 reporté avec deux trailers
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE