S’il y a bien une série de jeux vidéo sur laquelle nous n’aurions jamais compté pour faire une adaptation cinématographique, c’est certainement Rampage. C’est pourtant le pari fou que Warner Bros. a réalisé à l’aide de l’acteur Dwayne Johnson et une tonne d’effets spéciaux. sorti dans nos salles en mai 2018, le film est maintenant disponible en magasin, mais à qui s’adresse-t-il exactement? Aux fans d’action, de Dwayne Johnson ou de la licence?

Synopsis:

Primatologue de profession, David Okoye a plus de mal à nouer des liens avec ses semblables qu’avec les singes. Pas étonnant qu’il se soit pris d’affection pour George, adorable gorille d’une intelligence hors du commun, dont il s’occupe depuis sa naissance. Mais suite à une expérience génétique catastrophique, George se métamorphose en monstre incontrôlable. Et il n’est pas le seul puisque d’autres animaux se transforment en prédateurs enragés aux quatre coins du pays, détruisant tout sur leur passage. Okoye décide alors de travailler d’arrache-pied avec une généticienne pour mettre au point un antidote. Pourront-ils à temps empêcher la planète d’être ravagée ?

Initialement, Rampage n’est pas un jeu vidéo au scénario très présent. C’est la raison pour laquelle réaliser un film à son sujet nous semblait risqué. Le jeu fut créé en 1986 par Bally Midway, amenant sur bornes d’arcade un jeu d’action dans lequel le joueur contrôle l’une des trois super-créatures afin de démolir la ville et résister aux forces de l’ordre. Nous retrouvons effectivement dans le film ces trois créatures dont George, un gorille albinos ami de David Okoye( Dwayne Johnson).  Le jeu aura par après été décliné en plusieurs version et même porté de façon discrète dans Lego Dimension sur nos consoles actuelles.

De l’action et quoi d’autre?

Dans cette nouvelle production Warner Bros., le concept de base aura été respecté. Le désordre total sera créé dans la ville par ces trois créatures surdimensionnées, mais Brad Peton, réalisateur du film, aura amené son expérience dans le milieu et aux côté de the Rock (après avoir travaillé sur San Andreas 1 et 2) pour donner de la chair à ce squelette scénaristique. La recette donne au final plutôt bien puisque le spectateur n’aura pas vraiment le temps de s’ennuyer durant le film.

Rampage, une bonne dose d'action sur grand écranNéanmoins, la trame narrative emprunte régulièrement des raccourcis de facilité et le scénario manquera encore  de profondeur. les personnages, comme l’étudiante en biologie amoureuse du corps musclé de Dwayne Johnson, seront parfois un peu trop clichés des films d’action. Loin d’être une mauvaise prestation, le rôle de The Rock sera lui aussi limité. Il s’en tiendra à tâcher de raisonner Georges une grosse partie du film. Le scénario ne s’en tient donc qu’à l’affrontement des ces trois créatures, et The Rock au milieu de toute cette pagaille, affiché comme sauveur de Georges.

On saluera toutefois les scènes de combat, drôlement bien réalisées. Les créatures, quoiqu’un peu vite introduites, sont représentées de manière impressionnante, et l’attachement de George pour son maître plongera le spectateur au cœur de cette relation homme/animal pour s’impliquer un minimum dans l’affrontement final.

Rampage est un film d’action moyen, dopé aux effets spéciaux mais assez efficace dans le rythme. Il n’y a pas à dire, Rampage fait sensation sur grand écran mais ne parviendra pas à marquer les esprits, pauvre d’un scénario très basique et peu innovateur.


SITE OFFICIEL DE RAMPAGE


 

LAISSER UN COMMENTAIRE