Fiche technique de Dragon Ball FighterZ :Notre avis sur Dragon Ball FighterZ sur Nintendo Switch

Développeur : Arc System Works
Editeur : Bandai Namco
Date de sortie : 28 août 2018 sur Nintendo Switch
Multi : oui
Langues : Japonais/Anglais sous-titré français

Il n’aura pas fallut attendre un an pour voir Dragon Ball FighterZ débarquer sur Nintendo Switch. La demande des fans était grande et bien présente depuis l’annonce du jeu sur consoles. Voilà chose faite aujourd’hui, mais la nouvelle console de Nintendo parvient-elle à délivrer une expérience similaire à ses concurrents?

Un contenu fidèle à l’œuvre originale

Dragon Ball FighterZ reprend sur Switch l’intégralité du contenu du jeu initial, et permettra aux joueurs d’acheter tous les personnages annoncés en DLC jusqu’alors. Cooler, C-17, Vegeto Blue et les autres viendront ainsi compléter le roster du jeu. Le jeu reprend également toutes les fonctionnalités en ligne, depuis le hub rassemblant les joueurs sou différents serveurs répertoriés en fonction de la situation géographique jusqu’aux combats en ligne avec classement. Le soft bénéficie aussi des récentes mises à jour gratuites annoncées par Bandai Namco, dont les éléments de personnalisations spécial « Halloween » ajoutés ce mois-ci.

Dragon Ball FighterZUn rendu jouissif, une maniabilité propre

L’expérience Dragon Ball FighterZ semble parfaitement intacte sur la nouvelle console de Nintendo. Le rendu visuel, bien qu’un peu plus aliasé que sur les autres consoles, est très correct. Les combats sont toujours aussi nerveux et la framerate nous offre du 60 images par secondes. Cette performance est remarquable et affiche un gameplay totalement jouissif en mode portable. De plus, et de manière étonnante, la croix directionnelle des Joy-Con est idéale pour la réalisation des attaques spéciales. Si nous avions trouvé la prise en mains de la console très fastidieuse pour des jeux plus techniques comme les Street Fighter, Dragon Ball fighterZ, lui, joue énormément sur les quarts de cercle pour l’activation de techniques spéciales. Il est alors très facile d’enchaîner deux des touches de la croix directionnelle pour les actionner. D’autre part, le jeu comprend une fonction permettant de simplifier encore plus cette manipulation par le changement des touches et la simplification des combos.

Dragon Ball FighterZ  Ce portage est donc une franche réussite. Bandai Namco a pu nous amener une expérience Dragon Ball très appréciée des fans sur une console moins puissante sans perdre tout ce qui faisait l’essence du soft. Nous retrouvons ainsi un Dragon Ball FighterZ toujours aussi vif, complet avec des fonctionnalités en ligne bien présente et ne souffrant que de quelques déconnexions de serveurs occasionnelles. A ne pas oublier qu’il est désormais nécessaire de posséder le Nintendo Switch Online pour profiter pleinement du titre, dont tout l’intérêt repose sur le multijoueur une fois l’aventure terminée. Ceci dit, vous pouvez toujours vous rabattre sur le mode versus local qui reste excellent.

Points positifs:

  • Un rendu assez fidèle
  • Une framerate au top
  • Un gameplay authentique et une prise en main impeccable

Points négatifs:

  • Le jeu vendu au prix plein
  • Impossible de récupérer les DLC achetés sur les autres consoles
  • Quelques déconnexions de serveurs

SITE OFFICIEL DE DRAGON BALL FIGHTERZ


 

APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
9
PARTAGER
Article précédentYo-kai Watch 3 prévu pour cet hiver en Europe
Article suivantOculus annonce son nouveau casque VR : L’oculus Quest
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE