TEST – Transférence sur Playstation 4

0

Fiche technique de Transférence : 

transférenceÉditeur : Ubisoft
Développeur: Spectre Vision
Date de sortie : 18 septembre 2018 sur PS4, Xbox One et PC
Type : Aventure
Multi : non
Langue : Français

Transference est resté pendant longtemps un jeu assez mystérieux. Dévoilé pour la première fois lors de l’E3 2017, le titre développé par la société de production d’Elijah Wood nous promettait une expérience VR incroyable, mais également pleine de bon sens. C’est donc sous forme d’un thriler psychologique que nous avons parcouru un titre assez spécial.

La matrice est universelle

Le jeu commence par une très légère introduction d’un homme qui s’appelle Raymond Hayes. Il s’avère que ce charmant personnage est un brillant scientifique qui travaille pour la société Harmony Research Labs. Même si ses intentions restent vagues, nous comprenons très rapidement que nous allons revivre des souvenirs d’une personne. Durant votre voyage dans les méandres de cet esprit, vous découvrirez une famille qui semble être heureuse aux premiers abords, mais qui est en réalité brisé lorsque le rideau tombe.

Transférence vous propulse dans un petit appartement ou vous devrez réaliser diverses tâches afin de comprendre ce qui ne va pas dans cette famille, mais également réparer les souvenirs endommagés en interagissant avec l’environnement. Afin de les réparer et pouvoir continuer votre progression, vous devrez résoudre certaines énigmes qui parfois s’avèrent assez difficilestransférence. Il est donc conseillé de regarder partout et de ne laisser aucun indice sur le côté. Les énigmes sont ingénieuses et très bien ficelées. Notez que vous devrez faire d’innombrables aller-retour entre les différentes pièces de l’appartement et que vous êtes incapable de courir. Soyez donc patient.

trasnférenceCet environnement est d’ailleurs très pesant et nous sentons rapidement que quelque chose ne va pas ici. Le jeu vous propose de voir la vie par le biais de trois personnes différentes, le père, la mère et le fils. Si Raymond Hayes ne se rend pas compte que son couple se brise, son épouse elle voit plutôt sa relation comme une prison. Les transitions entre les souvenirs de deux personnes sont un peu chaotiques, mais se reforment au fur et à mesure que vous avancez. Le switch d’un tableau à un autre se fait par le biais de simple interrupteur, vous avez la possibilité de transférer un objet entre deux souvenirs ce qui hausse un peu plus la difficulté. Faites attention à ne pas le perdre.

Une ambiance bien maîtrisée

Que ce soit en réalité virtuelle ou sans, Transférence arrive parfaitement bien à produire une ambiance de mal-être et d’épouvante sans pour autant tourner dans l’horreur bien goretrasnférence. Ajouté à cela un sound-design qui arrivera aisément à vous paralyser ou au moins à vous faire hésiter de continuer. Toute la réussite de ce côté se trouve avec le confinement particulier que provoque l’appartement, vous ne savez pas ce qui peut se trouver derrière le mur que vous allez franchir ou derrière la porte que vous allez ouvrir. Les nombreux Jump Scare présents rajoutent de l’angoisse au titre par leur présence non mortelle.

En effet, le titre d’Ubisoft ne dispose pas de possibilité de mourir ce qui malheureusement lui fait défaut. Mais malgré l’absence de Game Over, il n’est pas possible d’y jouer une première fois sereinement alors que vous entendez des grognements d’une bête dans la cage d’escalier que vous devez descendre.

trasnférenceAu final, Transférence excelle en tant qu’oeuvre vidéoludique pour un jeu VR. Malheureusement, sa complexité, sa durée de vie et son histoire ne jouent pas en sa faveur. Même s’il possède de bonnes intentions et une grande maîtrise sur les niveaux graphiques et sonores, il est difficile pour nous de le recommander. Beaucoup ne comprendront pas vraiment le message qu’il souhaite passer, d’autres se demanderont qui sont réellement les personnages principaux, car ceux-ci manquent cruellement de développent tandis beaucoup d’autres pesteront sur la maigre durée de vie du titre.

Points positifs:

  • Une bande-son parfaitement maîtrisée
  • Les jump scares
  • Une VR immersive
  • Les énigmes
  • La transition entre deux tableaux

Points négatifs:

  • Durée de vie bien trop courte même pour 25 euros (environ 1h30)
  • Absence de mort
  • Des personnages pas assez exploités ni introduits

SITE OFFICIEL DE TRANSFERENCE


 

APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
7
PARTAGER
Article précédentLes jeux PS Plus du mois d’octobre 2018 sont annoncés
Article suivantFallout 76 date sa B.E.T.A. et dévoile son introduction vidéo
Immense fan de jeux vidéo, manga, cinéma et comics. Le jeu vidéo a pris une place importante dans ma vie plus qu'un simple passe-temps, une véritable passion c'est grâce à 4WAG que je peux enfin réaliser un rêve de gosse. Joueur sur Playstation 4, les meilleurs jeux à mes yeux sont Assassin's Creed, Last of us, God of war et uncharted.

LAISSER UN COMMENTAIRE