Il y a peu lors de notre séjour à la Gamescom, nous avons eu le plaisir de rencontrer l’équipe de développeurs de Lightbulb Crew. Dans cet entretien particulier, le studio Franco-Suédois nous a présenté son nouveau jeu d’horreur: Othercide.

Plongé dans une réalité en noir et blanc parsemée de rouge, inspiré de l’univers créer par Frank Miller dans Sin City. Le joueur sera à la tête d’une armée de femmes guerrières prêtes à combattre des créatures cauchemardesques voulant déchirer le voile qui les sépare de notre réalité.

OthercideOther Reality

La narration principale quant à elle sera travaillée et intrigante. Les informations viendront au compte goutte et ne seront pas diffusées de manière linière. L’histoire du jeu ne sera pas délivrée comme dans un jeu narratif, avec une campagne et des dialogues. Ce sera principalement caché à travers les éléments de l’environnement, ou dans les bonus qui seront débloqués. Des bonus qui seront principalement sous forme de texte, où l’on en apprendra davantage sur le contexte et la narration du jeu. Le développeur prend l’exemple de DarkSouls, où « l’on peut jouer en direct faire beaucoup de boss fight et foncer. Ou s’arrêter et découvrir l’environnement. On découvrira plus tard sur youtube des centaines d’heures de recherche et découverte où des joueurs ont écrit des histoires dessus. » Othercide correspondra plus à ce type de jeu. On pourra soit s’acharner dans les combats et essayer d’avoir les meilleures stats. Ou si on le désire, découvrir l’environnement et les fragments d’histoire qui s’y cache. Il sera donc possible de creuser plus loin et apercevoir les significations dissimulées. Toute chose se déroulant dans le jeu aura une raison, le joueur n’aura plus qu’à découvrir laquelle. Une campagne sera pourtant bien présente, mais ne sera pas délivrée de façon narrative.

Lors de notre interview, nous avons demandé aux développeurs présents s’il y avait une raison particulière au choix d’une équipe d’héroïnes féminines. Il s’agit donc d’un choix bien précis qui prendra tout son sens lors de la découverte de la trame narrative. Et non-choix influencé par la tendance actuelle ni par le marketing.

OthercideLa stratégie avant tout

Othercide a pour but d’offrir une expérience de jeu particulière, tant pas son atmosphère étrange, sombre et oppressante que par son gameplay où la stratégie est de mise. Loin d’être simplement un jeu au tour par tour, le nouveau né du studio Lightbulb rompt la monotonie du ce mode en y introduisant un système d’initiative particulier. Il sera donc possible de prévisualiser les attaques ennemies lorsque celles-ci sont lancées. Cela laissera au joueur quelques secondes fatidiques pour faire le bon choix entre une réaction offensive ou défensive à cette attaque. Quelle que soit l’action choisie, elle sera définitive. Il faudra alors en subir les conséquences.  La réflexion et une stratégie en béton sont de mise. La notion de sacrifice sera omniprésente tout au long du jeu. Il arrivera de ne pas avoir le choix de sacrifier l’une ou l’autre des guerrières contrôlées, pour le bien de la stratégie et la survie de l’équipe.

Chaque camp disposera d’un nombre limité d’actions par tour. ll faudra donc décider avec minutie chacune des actions effectuées. Il sera cependant permis d’exécuter deux actions en simultané: par exemple attaquer, avancer, parer ou effectuer une double frappe.

Diverses influences

L’équipe de développement revendique fièrement les jeux et divers univers qui ont influencé la création de Othercide. Frank Miller avec Sin City a clairement  influé sur l’esthétique du jeu. Cela se remarque particulièrement dans la palette de couleurs utilisée: noir et gris légèrement parsemé de rouge. DarkSouls a été mentionné à plusieurs reprises lors de la présentation, ainsi que Silent Hill et Nier: Automata. C’est trois derniers ayant particulièrement inspiré l’étendue de l’oeuvre, la rendant plus vaste. Ainsi que la façon dont cela casse le quatrième mur.

Avec Othercide, Lightbulb veut proposer aux joueurs un jeu très tactique et stratégique, tout en mettant l’accent sur la profondeur de l’univers, l’atmosphère et les significations qui y sont dissimulées. Ils désirent offrir quelque chose de très différent proposé dans les jeux actuels de combat au tour par tour. Le studio aspire à rester avant tout honnête sur ce qu’il est en train de créer. Il faudra attendre 2019  pour découvrir cette petite merveille, dont la sortie est prévue sur PC uniquement pour l’instant, mais le studio reste ouvert à l’éventualité de l’arrivée de Othercide sur consoles.


SITE OFFICIEL DE OTHERCIDE


 

APERÇU DE REVUE
NOTRE ATTENTE
PARTAGER
Article précédentCall of Duty: Black Ops 4 dévoile son trailer de lancement
Article suivantAssassin’s Creed Odyssey fête son lancement avec une nouvelle bande-annonce
La licence qui m'a fait passer du coté obscur est Assassin's Creed, qui est jusqu’à présent ma franchise fétiche. La chose la plus importante pour moi, est de partager ma passion avec toutes les personnes qui m'entourent. Les jeux vidéo font à présent entièrement partie de ma vie, que se soit dans les hobbies ou ma profession.

LAISSER UN COMMENTAIRE