Disponible depuis hier, le tout nouveau service Nintendo Switch Online met à disposition de ses abonnés un émulateur de jeux NES. Le catalogue de celui-ci variera au cours du temps et offre 20 titres jouables sur la Nintendo Switch. Ceci dit, il n’aura pas fallut plus de 24 heures aux hackeurs et développeurs de logiciels Homebrew pour hacker ce logiciel et y ajouter les Roms désirées.

Etant donné que le logiciel est similaire à celui implanté dans la NES Mini vendue en commerce, les joueurs peu scrupuleux ont pu aisément reproduire la même démarche avec laquelle ils avaient hacké la petite console de Nintendo pour y ajouter tous les titres NES qu’ils veulent. Ceci dit, nous vous déconseillons de reproduire ces manipulations sous peine de sanctions de la part de Nintendo.

LAISSER UN COMMENTAIRE