Caractéristiques de Warhammer Age of Sigmar : Champions

Warhammer Age of Sigmar Champions

  • Éditeur : Play Fusion.
  • Genre: Fantasy.
  • Type de jeu: jeu de cartes à jouer et à collectionner.
  • Temps de jeu moyen : 30.
  • Age requis minimum: 10.
  • Minimum de joueur : 2.
  • Nombre de joueurs : 2 max.

Aujourd’hui, nous nous retrouvons pour un test particulier. En effet, il est question, ici, d’essayer et de vous proposer notre avis sur un jeu de société. Plus précisément, il s’agit d’un jeu de cartes à collectionner distribué par Playfusion et prenant place dans l’univers Warhammer. Son nom ? Warhammer Age of Sigmar : Champions. Notons que le jeu de cartes n’est, pour l’instant, disponible qu’au USA. Il faudra donc, d’une part, passer par la case import pour en bénéficier, et d’autre part, connaître la langue de Shakespeare un minimum pour déceler toutes les nuances du jeu et des textes des cartes. D’ailleurs, nous resterons sur l’anglais dans l’utilisation des termes propres à ce jeu de cartes afin de vous faciliter l’apprentissage. Notons également qu’une version du jeu est téléchargeable sur IOS et Android. Et ça, c’est déjà cool !

Présentation générale

Warhammer Age of Sigmar : Champions comprend quatre « Grand Alliances », c’est-à-dire des sortes d’alliances possédant leurs propres particularités et manière de jouer. Attention, nous insistons sur ce point : choisissez bien votre faction de départ selon vos goûts en matière de gameplay. En effet, cela aura une incidence puisque toutes les combinaisons ne sont pas possibles. En tout, on retrouvera :

  • Warhammer Age of Sigmar ChampionsOrder
  • Chaos
  • Destruction
  • Death

Chaque « Grand Alliances » comprend différentes factions en elles, toutes tirées de l’univers mortel d’Age of Sigmar, qui est d’ailleurs respecté à la lettre. Notons qu’il est dommage que toutes les factions de l’univers ne soient pas représentées. En tout cas, cela laisse présager de futures extensions… La version de base du jeu comprend 278 cartes en tout. Parmi le panel de cartes à jouer et à collectionner qui sont proposées, on trouvera un mélange de cartes « Champions », « Blessing, « Units », « Spells » et « Abilities » (divisées en « Wizard Ability » et « Warrior Ability »).

Objectif et règles

Le but de Warhammer Age of Sigmar Champions est de réduire la vie de votre adversaire à zéro, ce qui peut se faire de plusieurs manières pendant votre tour. Les joueurs commencent avec un paquet de 30 cartes, 4 « Champions » et 4 « Blessing ». Les « Champions » sont répartis sur quatre lignes, faces aux quatre « Champions » ennemis avec une « Blessing » placée aléatoirement sous chacun. Certains « Champions » ont des capacités spéciales. Ils peuvent être des guerriers ou des magiciens (il existe quelques magiciens guerriers) et dictent quelles cartes ils peuvent jouer sur leur ligne (« Spells » ou « Units »). Chaque Champion a une série de quatre quêtes répertoriées dans les coins de sa carte. A chaque tour, celui-ci effectue une rotation de 90 degrés dans le sens des aiguilles d’une montre. Une fois le champion revenu à sa position initiale, il débloque la « Blessing » qui a été mise au hasard en dessous de lui. Toutes les « Blessing » ont un grand effet, comme infliger des dégâts sur un certain nombre de tours ou tirer des « Units » au sort du paquet et les placer sur le plateau. Bref, vous l’aurez compris, cette mécanique est assez importante pour comprendre le gameplay général du jeu.

aos champions unboxing 33

Exemple d’une mise en place de 4 lignes de Warhammer Age of Sigmar : Champions.

À chaque tour, les joueurs obtiennent deux actions avec lesquelles ils peuvent jouer des « Units », des « Seplls » ou des « Abilities » directement depuis leur main, ou simplement utiliser une capacité spéciale sur un personnage désigné. Si une ou aucune action est prise durant un tour, les joueurs peuvent alors tirer des cartes supplémentaires de leur deck pour le nombre d’actions inutilisées. Attention, il faut trouver un équilibre entre l’utilisation des actions et les cartes à dessin, car la seule façon de tirer d’autres cartes est de ne pas utiliser toutes vos actions. Un autre mécanisme à bien comprendre est que la plupart des « Spells » et des « Units » possèdent un mécanisme de rotation pouvant se déclencher automatiquement au début du tour ou après avoir rempli une quête. Par exemple, le Maw-Krusher Stomping n’inflige pas de dégâts aux deux premiers tours, mais il inflige 2 dégâts au début du troisième tour et 3 dégâts au quatrième tour. Une fois les cartes tournées dans un coin dit « vide » (par son manque de quêtes), ou si elles sont retournées à leur position initiale, elles sont tout simplement retirées du jeu, comme dans l’illustration ci-dessous.

aos champions unboxing 28
Exemple de rotation

Deux autres mécanismes spécifiques à Warhammer Age of Sigmar Champions méritent notre attention. Ceux-ci ont un impact énorme sur le jeu de manière générale et la combinaison de ces deux mécanismes explique pourquoi ce jeu a du potentiel. Le premier est le mécanisme d’action / tirage, qui décompose les options de chaque joueur. Ce dernier peut alors :

  • Jouer une combinaison de 2 cartes de sa main, en dépensant 2 actions héroïques sur une carte en jeu, ou 1 carte de sa main pour 1 action héroïque.
  • Jouer 1 carte de sa main ou 1 action héroïque et tirer 1 carte.
  • Tirer 2 cartes.

Ce mécanisme est intéressant dans la mesure où il permet d’arrêter efficacement les effets de boule-de-neige se produisant dans certains autres jeux de cartes avec des decks qui tirent constamment des cartes et les mettent en jeu pour maîtriser les adversaires. De plus, cela oblige également les joueurs à équilibrer la dynamique de leur jeu mutuel. Il est très attrayant de jouer toutes les cartes de votre main le plus rapidement possible, mais vous devrez alors patienter quelques tours pour pouvoir tirer des cartes sans aucune action. Il y a même des moments où vous voudrez jouer 2 cartes et ne rien tirer plutôt que de tirer automatiquement et de claquer autant de cartes que possible sur la table de jeu. Cela ajoute donc un côté tactique en plus qui n’est pas pour nous déplaire. Il y a aussi des moments où vous ne pourrez jouer aucune carte, chaque « Champion » ne pouvant avoir qu’une « Unit »/ un « Spell’ (selon qu’il s’agit d’un guerrier ou d’un magicien) dans sa ligne de jeu, ce qui signifie que vous devrez peut-être attendre que leurs cartes expirent avant de jouer. Lorsque cela se produit, les « Champions » peuvent toujours avoir des cartes de capacité jouées de la main, mais pas des « Units » ou des « Spells ».

Le mécanisme de rotation des cartes est directement inspiré de Lightseekers, l’autre grand jeu de cartes édité par Playfusion. Il permet aux cartes de tourner à 90 degrés à chaque tour. Si une carte a un nombre quelconque ou un « X » dans un cercle dans les coins supérieurs de la carte, cela signifie qu’au début de chaque tour, elle tournera de 90 degrés et activera si possible la capacité indiquée sur la carte. Par exemple, le sort Lightning Strike Spell, les trois premiers coins contiennent un X, ce qui signifie que rien ne se produit pendant sa rotation dans ces coins, mais quand il arrive au dernier virage, il active la capacité, endommageant votre adversaire du montant indiqué dans le coin, soit 9. Nous vous illustrons cela avec l’image ci-dessous.

aos champions unboxing 32
Exemple de rotation

Un autre aspect du jeu réside de l’attention portée au timing. En effet, pendant que vous jouez à Warhammer Age of Sigmar Champions, vous devrez surveiller le timing de vos propres cartes, qui tournent à chaque tour, ainsi que celles de vos adversaires, qui pourraient être placées de sorte à supprimer ou bloquer les dégâts de vos cartes en jeu. Les situations qui en découlent peuvent être assez intéressantes et nécessitent un niveau de considération tactique solide. Le chronométrage est géré par un ordre d’action simple de l’avant vers l’arrière, de gauche à droite, pour les cartes tournantes. Notons que nous n’avons pas encore rencontré de problèmes de timing dans nos jeux jusqu’à présent.

Warhammer Age of Sigmar ChampionsEnfin, il faut aussi aborder un aspect fort important de tout jeu de cartes : l’immersion. En effet, le gameplay arrive à réellement vous faire ressentir ce que vous jouez. Ainsi, si vous jouez  la faction « Death », vous aurez réellement l’impression d’être mis aux commandes d’une horde de mort-vivants affamée de chairs fraîches. PlayFusion a fait un excellent travail en donnant à chaque Grand Alliance de la profondeur et de la saveur. De plus, le thème et le cadre général, propre à Warhammer, sont vraiment bien respectés. Le seul problème réside, selon moi, dans la complexité du jeu. Ce n’est pas le plus facile, certes, mais une fois que l’on arrive à le maîtriser, les plaisirs sont exquis !

Composition d’un booster et ouverture

Un booster box de Warhammer Age of Sigmar Champions contient 24 boosters. Chaque booster contient 6 cartes communes, 3 peu communes, 1 rare, 2 champions ou bénédictions et 1 autre carte. Ci-dessous, retrouvez un exemple de contenu d’un paquet ouvert. D’un point de vue esthétique, il n’y a rien à dire. C’est du bon travail. Les visuels sont propres, bien travaillés et les cartes pas trop chargées en informations. On regrettera seulement l’espace alloué au texte qui est, selon nous, un peu trop grand.

Warhammer Age of Sigmar Champions
Le plaisir d’ouvrir des boosters…

Notons également que certains boosters vous donneront accès à des cartes spéciales que l’on peut scanner et partager, faisant ainsi augmenter nos récompenses pour le propriétaire d’origine des cartes et les « partageurs ».

Cartes à scanner et à partager

Points positifs

  • Gameplay recherché et profond.
  • Le système de rotation des cartes.
  • L’univers Warhammer.
  • Les grandes alliances.
  • L’esthétisme et la qualité graphique des cartes.
  • Parties relativement rapides (30 minutes).
  • Esprit tactique présent.
  • La version mobile.

Points négatifs

  • Espace du texte légèrement trop important pour certaines cartes.
  • Gameplay exigeant et complexe au début.
  • Seulement en anglais pour l’instant.

SITE OFFICIEL


APERÇU DE REVUE
Note globale
9
PARTAGER
Article précédentRed Dead Online annoncé sous la forme d’une bêta publique
Article suivantPUBG est listé sur PS4 en Corée
Historien belge de formation, je suis un passionné de jeux vidéos et de Star Wars depuis ma tendre enfance. J'ai commencé sur Megadrive avant de découvrir la PS1. Après avoir fait le tour de la Playstation (PS1-PS2-PS3), j'ai décidé de retourner ma veste et je joue actuellement sur Xbox One, Switch, et parfois sur 3DS. Mes jeux favoris sont les jeux action-aventure et les RPG. Pour me suivre : - Gamertag : rforce2 - Code ami Nintendo Switch : SW-6116-2258-9414

LAISSER UN COMMENTAIRE