Le héros Marvel le plus vulgaire de tous les temps est enfin de retour avec un deuxième opus maintenant disponible en 4K UHD, Blu-Ray et DVD. Le premier Deadpool ayant été un succès total, il était évident aux yeux de Ryan Reynolds de donner suite à cette aventure déjantée.

Synopsis:

L’insolent mercenaire de Marvel remet le masque ! Plus grand, plus-mieux, et occasionnellement les fesses à l’air, il devra affronter un Super-Soldat dressé pour tuer, repenser l’amitié, la famille, et ce que signifie l’héroïsme – tout en bottant cinquante nuances de culs, car comme chacun sait, pour faire le Bien, il faut parfois se salir les doigts.

Deadpool toujours pas prêt pour les X-Men

Issue de la volonté de Ryan Reynold de donner vie à cet héros, Deadpool 2 se focalise donc cette fois à une problématique bien plus personnelle pour notre protagoniste têtu. Au fil de l’aventure, il se rendra compte qu’il ne peut plus faire bande à part, et il devra trouver un vrai sens à son existence et ce pour quoi il oeuvre. N’imaginez pas non plus que Deadpool est enfin prêt à rejoindre les X-Men! Malgré de nombreuses propositions et avertissement de Colossus, notre petit chouchou Marvel se fait désirer et met les points sur les « i » en affirmant ne pas avoir la même vision de la justice. A côté de ça, plusieurs personnages lue remettront sur la voie pour qu’il puisse enfin combattre pour une cause, aussi personnelle qu’elle soit.

Deadpool, toujours plus têtu et vulgaire que jamaisParmi le casting exclusif à ce second opus, nous observerons l’entrée de Cable, interprété par l’excellent Josh Brolin à qui nous devons la mémorable incarnation de Thanos dans Avengers: Infinity War ou Julian Dennison (Russell). Le rôle de ce dernier, bien que primordial, n’aura par contre pas vraiment marqué les esprits, le jeu d’acteur étant assez limité de la part du jeune Julian. En marge de cette nouveauté de taille venant ajouter une réelle consistance au scénario, nous reconnaîtront plusieurs visages provenant du volet précédent ou des X-Men, dont Brianna Hildebrand (Negasonic), Endre Tricoteux (Colossus) ou bien Leslie Uggams (Al). Mais étonnamment, ces rôles déjà exploités en 2016 restent assez bien en arrière-plan dans la trame de Deadpool 2 pour mettre en évidence les nouveaux personnages.

Notre avis sur Deadpool 2Cette fois, le scénario de Deadpool 2 semble à nouveau avoir fait l’objet d’une grande maturité dans son écriture, bien que le héros soit très arrogant et vulgaire. Sans trop souvent tomber dans l’humour idiot et en s’accordant quelques brefs instants émotifs, Deadpool 2 apporte le même niveau de divertissement que son prédécesseur, sans plus. Le film ne s’octroie en effet que peu de risques au long de la trame et n’hésites pas un seul instant à user des Fx pour créer des scènes à la fois hilarantes et glauques. Il n’y a aucun doute sur le fait que Ryan Reynolds a trouvé en Deadpool l’incarnation pour laquelle il était prédestiné. Après un tel spectacle, on peut lui pardonner Green Lantern, non? Quoiqu’il en soit, il effacera cette erreur dans les scènes post-crédit complètement dingues!

Points positifs:

  • Un scénario prenant
  • Cable très bien interprété
  • Des enjeux plus personnels, un gros plus pour un héros si solitaire
  • L’humour décalé et parfois gore
  • Ryan Reynolds au top de sa forme
  • La version longue de près de 15 minutes supplémentaires et les bonus inclus

Points négatifs:

  • Un deuxième épisode qui se cramponne à la recette du premier

SITE OFFICIEL DE DEADPOOL 2


 

LAISSER UN COMMENTAIRE