Ce week-end marque la deuxième phase de la bêta de Call of Duty Black Ops 4 sur PS4, et la première sur Xbox One et PC. A ce stade, les joueurs du côté de chez Sony ont déjà pu bénéficier d’un premier avant-goût mettant en avant les nouveautés de gameplay, mais cette seconde bêta permettra aux joueurs de toutes les plates-formes de tester un mode de jeu très attendu à la rédaction, le mode Hold-up. Inspiré de modes compétitifs des plus grands noms du genre FPS comme Battlefield Hardline, Rainbow Six Siege ou encore Counter Strike, ce mode de jeu place littéralement les bases de la compétition e-Sport au sein de Call of Duty d’une manière inégalée jusqu’à maintenant.

Call of Duty, au cœur de l’e-Sport plus que jamais

Ce n’est pas un secret, la franchise Call of Duty, l’une des plus grosses séries de jeux FPS de tous les temps, aura maintes fois fait l’objet de compétitions internationales. De nombreuses équipes de professionnels s’affrontent depuis des années sur les différents opus, mais le joueur standard ne peut pas nécessairement rentrer dans ce domaine très compétitif et se contente bien souvent d’enchaîner des parties dans des modes de jeu traditionnels tels que les MME, Éliminations confirmées, Dominations ou autres.

Notre Preview de Call of Duty Black ops 4 avec la bêta sur consoles et PCMais alors que Treyarch annonçait Black Ops 4 comme le Call of Duty le plus ambitieux et le plus complet jamais créé, tous les joueurs ayant précommandé le soft ont pu obtenir par après un bel aperçu de deux nouveaux modes de jeu multijoueur dans Call of Duty qui encreraient le jeu dans le monde compétitif plus que jamais.

La cadence de jeu en crescendo

Hold-Up est sans aucun doute l’ajout le plus appréciable dans Call of Duty Black Ops 4. Disponible depuis ce week-end, il oppose deux équipes de 5 joueurs pour s’emparer d’un butin et l’apporter au point d’extraction aléatoire et déterminé par le jeu en cours de partie. Si le concept de base n’est pas spécialement innovateur, son intégration au gameplay incisif de Call of Duty est un véritable régal. En plus d’adopter un format très stratégique forçant les joueurs à calculer le moindre mouvement, Hold-Up bénéficie de quelques mécaniques proposées par le nouveau-né de chez Treyarch comme les soins manuels. Dès le début de partie, les joueurs peuvent collecter des packs de soin éparpillés sur la map, et qui seront fatalement nécessaires en cas de blessures lors d’affrontements. Fini la restauration de santé automatique, le joueur devra ici penser à se soigner (s’il possède suffisamment de trousses de soins), afin d’augmenter ses chances de survies dans un affrontement très tendu.

« Dans Hold-up, le rythme des parties s’accentue au fur et à mesure »

Le pactole à portée de mains

Outre le principe de s’emparer d’un butin, et afin de se différencier d’une simple capture de drapeau, les joueurs débutent avec un pistolet et devront, au cours des manches, s’offrir de nouvelles armes, équipements, atouts, séries de points avec les crédits récoltés en cas de victoire et/ou capture de butin. Evidemment, remplir l’objectif et s’échapper avec le pactole augmentera votre réserve d’argent. Par conséquent, plus les manches passent, plus l’équipement des joueurs sera sophistiqué et surtout adapté au style de jeu qui les définit. Vous l’aurez compris, les classes créées n’entreront pas en ligne de compte et place ainsi les joueurs sur un même piédestal. Dès lors, le rythme des parties s’accentue au fur et à mesure et les joueurs expriment leur façon de jouer au compte-goutte pour terminer sur des gunfights dopés à l’arsenal futuriste de Black Ops 4. De quoi délivrer des sueurs froides à coup sûr, mais ici, la communication et l’esprit d’équipe primera sur le skill de chacun. Cette dernière règle est la clé du succès dans les compétitions e-Sport et ce ressenti est donc maintenant accessible à tous dans Call of Duty Black Ops 4.

Le mode Hold Up, de la bombe atomique dans Black ops 4Contrôle. Plus classique, très mortel

Le second ajout au multijoueur de ce Black Ops 4 est le mode Contrôle. Dans celui-ci, les joueurs doivent se disputer le contrôle de deux zones A et B en deux équipes de 5. Petite particularité, chaque équipe possède un nombre de vies et les réapparitions sont donc limitées. Une fois que l’équipe adverse n’a plus de soldat debout, la manche se termine, à moins qu’une des deux équipes ait capturé les deux zones. Si la communication et l’esprit d’équipe pouvaient compter énormément dans le mode Hold-Up, le jeu en équipe est ici primordial. Le côté « Role-Play » qu’apportent les différents spécialistes du jeu nous rapproche davantage du style qu’adopte Overwatch, et leur maîtrise est hautement conseillée pour tirer un maximum profit de leurs atouts en combat. Certains spécialistes étant plus défensifs que d’autres, il pourront aider les plus offensifs à capturer/défendre ces zones. Bien que moins vif que Hold-Up, ce mode repose sur le travail d’équipe et ne laisse pas place à l’égoïsme. Une bonne entente et une bonne maitrise de son personnage rendront la victoire plus certaine.

Call of Duty Black Ops 4 opte pour l’innovation

De ce que nous avons pu apercevoir, ce Call of Duty Black Ops 4 propose à nouveau le gameplay si caractéristique délivré par ses prédécesseurs et y ajoute une dimension e-sport subtilement incorporé au tout. Les deux modes de jeu Hold-Up et Contrôle s’adoptent très vite et peuvent s’avérer être parfaitement addictifs. Nous ne pouvons que recommander de les apprécier à plusieurs pour des affrontement endiablés, nous donnant ainsi les sensations des équipes e-Sport lors des plus grandes compétitions. Call of Duty s’ouvre ainsi davantage à la coopération en ligne. A contrario, le mode Blackout isolera totalement chaque joueur pour des Battle-royale infernales bourrées de fan service, mais ça, c’est une autre histoire… Rendez-vous en septembre pour en avoir un premier aperçu avant la sortie de Call of Dujty Black Ops 4 le 12 octobre 2018 sur PS4, Xbox One et PC.

LAISSER UN COMMENTAIRE