Après un article entièrement consacré au processeur, il est temps de s’attaquer à un autre composant : l’alimentation. Communément appelée « alim' », ce composant est essentielle dans l’achat d’un PC et souvent d’ailleurs peu considéré. Dans ce guide, nous allons tout vous expliquer et vous donner les clefs nécessaires au décryptage de ce composant.

L’alimentation, c’est quoi ?

Alimentation exempleAvant de démarrer les différentes caractéristiques d’une alimentation, faut il encore savoir de quoi il en retourne. Bon, en réalité, c’est relativement simple. En effet, l’alimentation est tout simplement le boîtier qui vous permettra d’alimenter l’ensemble des composants électriques de votre PC. Sans alimentation, pas d’électricité et donc rien ne fonctionnera. Le principal problème des alimentations, c’est qu’elle est souvent surestimée. On a souvent l’impression de ne pas posséder assez de watt pour faire fonctionner notre bête. En vérité, on est très loin de ce cas de figure. Pour vous aider, la plupart des fabricants d’alimentation telles que Be Quiet! et Cooler Master proposent des outils vous permettant de calculer le nombre de watt que votre machine consommera.

Petit conseil : n’achetez pas une alimentation trop élevée si vous en avez pas l’utilité. En moyenne, on peut considérer qu’une configuration d’entrée de gamme (400-600 euros environs) aura besoin d’une alimentation de maximum 600 watts. Par contre, il est important de noter que si vous prévoyez de faire évoluer votre machine vers des composants plus importants (par exemple, une carte graphique plus puissante), n’hésitez pas alors à acheter une alimentation en conséquence. Aussi, notez que l’alimentation n’est absolument pas le composant le plus compliqué à installer/changer. Il vous est donc toujours possible de changer d’alimentation en cours de route si vous évoluez votre PC.

Les niveaux de certification

S’il y a une chose à regarder impérativement concernant l’achat d’une alimentation de qualité, c’est son niveau de certification. On en distingue six :

  • Plus ;
  • Bronze ;
  • Argent ;
  • Or ;
  • Platine ;
  • Titanium.

Alimentation certificationsCes niveaux de certification correspondent respectivement (et de manière simplifiée) à un rendement de 81, 85, 88 et 91% à 100% de charge… si nous considérons qu’on se situe à un rendement de 80 Plus. En théorie, une alimentation certifiée 80 plus Gold (comme notre BeQuiet!) aura un meilleur rapport rendement q’une 80 Plus Silver. Regardez donc bien la certification des alimentations avant de fixer votre choix. Notez qu’il existe aussi la certification appelée « Titanium », mais qui est assez rare pour ne pas être décrite. De même nous ne parlons pas des alimentations simplement 80 Plus, car nous vous déconseillons fortement d’acheter ce type d’alimentation.

Modularité ou non

Un autre point important à regarder quand on achète une alimentation, c’est sa modularité. Autrement dit, il est portant de savoir si l’alimentation est modulaire, semi-modulaire ou non-modulaire. Mais qu’est-ce que c’est que ce jargon, dis donc ? En fait, c’est fort simple. Pour relier votre boîte d’alimentation à vos différents composants, vous avez besoins de câbles. En vérité, une alimentation modulaire est une boîte dans laquelle tous les câbles sont entièrement débranchés. De cette manière, vous pouvez ainsi d’utiliser seulement les câbles dont vous avez besoin, ce qui est très important lorsque l’on envisage du câble management (autrement dit, « cacher un max les câbles »). Le problème d’une alimentation non-modulaire est que vous aurez plein de câbles reliés à votre boîte, mais pas reliés à vos composants. En d’autres termes, vous vous retrouverez avec des câbles qui ne servent à rien. Les alimentations semi-modulaires sont le bon compromis entre ces deux solutions. En réalité, il n’y a pas vraiment de bon ou de mauvais choix. Tout dépend de votre utilisation et de la manière dont vous imaginez votre « bébé ».

Et on branche ça où ?

Pour l’alimentation, il n’y a aucun problème à se faire à ce niveau là. En effet, dans 95% des cas, l’alimentation se positionnera toujours en bas de votre boîtier. De plus, il faut veiller à bien positionner le ventilateur vers le bas et non vers le haut. En effet, le ventilateur est conçu pour aspirer l’air frais afin de refroidir la boîte. Si vous mettez l’alimentation vers le haut, le ventilateur aspirera du coup de l’air chaud provenant de la carte graphique. Autant le dire tout de suite, cela est très mauvais pour votre appareil. Pour illustrer le tout, nous vous proposons un petit schéma.

Schéma carte graphique
Source

Le choix de la rédaction

Pour notre PC orienté gaming, nous nous sommes tournés du côté de Be Quiet! qui sont connus pour leur fiabilité et le « silence » de leur alimentation. Plus précisément, nous avons choisi une Be Quiet! Straight Power 850 certifiée 80Plus Gold. Certes, notre alimentation sera sans doute un peu élevée au vu des besoin en consommation des différents composants de notre PC, mais nous avons pour objectif d’évoluer (notamment la carte graphique). Donc, ce choix nous paraissait juste et nous permettra d’être à l’aise du point de vue de l’évolution.

Alimentation Be Quiet! Straight Power 11 850w

LAISSER UN COMMENTAIRE