Fiche technique de The Crew 2 :The Crew 2 Box art

Éditeur : Ubisoft
Développeur: Ivory Tower
Date de sortie : 29 juin 2018 PS4, Xbox One et PC
Type : Course arcade
Multi : oui
Langue : Français

Presque 4 ans après la sortie du premier titre, Ubisoft nous propose cette année une suite à The Crew misant tout sur la diversité du fun. On le sait, l’éditeur français est réputé pour délivrer d’immenses terrains de jeux, de vastes mondes ouverts dans lesquels se cachent d’innombrables activités, coins secrets et paysages fabuleux. Avec The Crew 2, les développeurs d’Ivory Tower espèrent donc repasser un coup de gomme sur leurs erreurs passées et nous délivrer un jeu de course arcade ayant bénéficié de l’expérience acquise au fil des mises à jour et extensions apposées à The Crew, premier du nom. Mais cela suffira-t-il à positionner ce nouveau venu dans la lignée des jeux de course à recommander, aux côtés des récents Forza Horizon qui, heureusement pour la franchise d’Ubisoft, ne sont uniquement disponibles que sur Xbox One?

Trouvez ce qui vous définit

The Crew 2 propose de base 4 catégories d’activités. Le Street Racing, l’Offroad, le Freestyle et le Pro Racing. La première d’entre elles est sans doute la plus basique. Elle propose une série d’activités au volant de bolides connus comme une Ford Mustang, une Aston Martin Vanquish ou Porsche 911 Turbo etc… Cette expérience est sans nul doute notre favorite, puisque traditionnelle. Elle permet aussi de distinguer presque immédiatement les changements de conduite entre le premier opus et cette suite. Elle regroupe une série de compétitions que nous retrouvons dans beaucoup de jeux de course arcade, à savoir du Drift, du Drag, de la course de rue et enfin des courses Hyper Car qui donneront la possibilité aux joueurs de piloter des bolides aussi impressionnants que jolis.

Tout est une question de followers

La progression du jeu se base sur le nombre de « followers » que vous arriverez à cumuler sur vos réseaux sociaux. De bonnes courses et des figures impressionnantes augmenteront toujours plus votre communauté de fans pour passer par des stades de célébrité qui débloqueront les activités de niveau suivant. A chaque palier de difficulté passé, le loot obtenu en fin de course sera toujours plus rare et intéressant. Ce butin sera indispensable pour améliorer vos véhicules. Ils se présentent sous la forme de pièces motrices dont la couleur The Crew 2 et les courses circuitdéfinit la rareté. Il est donc parfois intéressant de recommencer une course dans un style de jeu que l’on apprécie pour espérer augmenter le niveau du véhicule avec de nouvelles pièces gagnées aléatoirement, mais en aucun cas le jeu ne forcera le joueur à recommencer les mêmes activités plusieurs fois pour avancer dans le jeu. The Crew 2 dispose en effet d’une liste impressionnante de courses et défis pour occuper le joueur des heures entières sans impressions de répétitivité omniprésentes. Même après avoir passé une trentaine d’heures à effectuer les courses principales, les activités secondaires ne manqueront pas de nous faire passer plusieurs heures de jeu bonus avec originalité.

Ensuite, The Crew 2 nous embarquera dans un peu de hors-piste avec du Rally Raid, du Moto Cross, du Rally Cross et une série de défis. C’est sans doute ici que nous retrouverons les sensations de conduite les plus exotiques, à l’exception des courses moto qui ne fourniront malheureusement pas une expérience valable tant la physique de la franchise ne s’y prête pas. Pour terminer, le Freestyle et le Pro Racing sont les deux catégories donnant un nouveau souffle à The Crew. En effet, c’est ici que nous retrouverons les courses de bateau et d’avion, des compétitions totalement inédites et qui restent très accessibles à tous les joueurs au vu de la facilité de prise en mains.

Le tout est bien entendu intégré à la map gigantesque des États-Unis. Tout comme son prédécesseur, ce nouvel opus affiche un monde ouvert très vaste. Même si le pays n’est pas modélisé à l’échelle, il nous faudra tout de même une bonne demi-heure pour le traverser en voiture, et près de 20 minutes en avion. Cela vous donne un bel aperçu de l’envergure de ce terrain de jeu. Néanmoins, le moteur graphique utilisé par les développeurs d’Ivory Tower n’offre pas un rendu suffisant pour s’extasier devant la variété de paysages s’affichant à notre écran. Étant pourtant l’un des arguments marketing du jeu, le rendu des textures est bien trop souvent médiocre et les effets de popping sur les éléments de décors trop présents. A moindre échelle, il faudra lancer des courses pour apprécier les décors bordant les différents tracés. Une fois revenu en mode exploration, le désenchantement est total. La distance d’affichage n’est pas fameuse, et même les jeux de lumière rendront une image aux couleurs assez ternes. Bien dommage quand on voit ce que l’éditeur nous a dernièrement balancé aux yeux avec Assassin’s Creed Origins. Autre point noir de ce titre, les jeux de lumière et le manque d’indications viendront aussi entacher les courses en nous faisant prendre de mauvaises directions et donc rater de précieuses positions. Étant donné qu’il est impossible de recommencer une course à notre guise avant de l’avoir complètement terminée, c’est très frustrant.

Le monde ouvert de The Crew 2 est impressionnantThe Crew 2, le jeu de course arcade le plus complet?

Côté gameplay, les concepteurs auront pris  le temps de se pencher sur les reproches faits par les joueurs à l’égard de The Crew en 2014. Les véhicules délivrent, en plus de bonnes sensations de vitesse, une physique très acceptable pour un jeu arcade. Chaque voiture,parviendra à offrir son petit « plus » pour une conduite variée. Comme dit plus The Crew 2 délivre de bonnes sensations de vitesse en off road égalementhaut, on reprochera malgré tout le manque d’application dans les sensations de pilotage des motos et des bateaux. Ces derniers, même s’ils disposent eux aussi de nitro et de moteurs surpuissants, ne représentent que des courses lentes, sans grand intérêt pour les amateurs d’adrénaline pure. Seuls quelques sauts et slaloms viendront pimenter un parcours d’eau très large et permettant donc beaucoup d’imperfections de pilotage. Il en résulte donc des courses brouillonnes et trop faciles, se calquant beaucoup trop sur les différences de puissance entre les engins et non sur les capacités du pilote.

The Crew 2, c’est donc un éventail d’expériences de conduite, des saveurs de jeu différentes. Certes, le jeu propose un condensé de plusieurs disciplines déjà présentes chez la concurrence (parfois en mieux) mais que personne n’aura eu la sagesse de rassembler sur une seule galette. Les activités et challenges sont nombreux et le monde ouvert délivré donne à nouveau de quoi nous sustenter. Chaque discipline possède également un vaste garage de bolides spécialement conçus, mais on regrettera peut-être la possibilité qu’offrait The Crew de préparer et customiser sa voiture préférée pour le Drift, le circuit, l’Off Road ou le Street Race. Enfin, nous déplorons le manque d’application dans le rendu visuel global qui n’est pas à la hauteur de ce que font les autres studios ni même des récentes créations Ubisoft.

Points positifs:

  • Un vaste monde ouvert, rempli de terrains de jeu variés
  • Une expérience riche en discipline et épreuves
  • Beaucoup de véhicules différents
  • Un jeu accessible à tous
  • Sensations de vitesse garanties
  • La bande-son encore une fois exquise

Points négatifs:

  • Un rendu visuel médiocre en mode exploration
  • Beaucoup d’apparition/disparition de textures et éléments de décor
  • La moto et le Power Boat n’offrent pas de sensations mémorables
  • Connexion internet à nouveau obligatoire pour jouer

SITE OFFICIEL DE THE CREW 2


 

APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
7,5
PARTAGER
Article précédentAssassin’s Creed Odyssey : Ubisoft dévoile la musique principale du jeu
Article suivantOverwatch : Bouldozer présenté en détail
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE