Fiche technique de Hyrule Warriors Definitive Edition :

Hyrule Warriors Definitive Edition Test Nintendo SwitchDéveloppeur : Omega Force et Team Ninja
Éditeur : Nintendo
Date de sortie : 16 mai 2018 sur Nintendo Switch
Type : jeu de combat
Langue : français

Sorti en 2014 sur Wii U puis porté sur 3DS, la série de jeux estampillés Hyrule Warriors n’a pas encore terminé de faire parler d’elle. Et, c’est dans la perspective de la multitude des jeux Wii U portés sur Nintendo Switch, que Nintendo a fait le choix de sortir une édition ultime à ce très bon MUSO. C’est ainsi qu’est né Hyrule Warriors : Definitive Edition. Mais qu’apporte-t-elle de nouveau cette édition dites « definitive » ? C’est ce que nous allons voir à travers ce test. En effet, celui-ci se focalisera sur les nouveautés (s’il y en a) de cette version « ultime » de la Switch. Êtes-vous prêt à vous plonger en plein cœur des batailles d’Hyrule ? Nous, oui !

Une troisième version au contenu riche

Dire que cette troisième version est riche est un doux euphémisme. En effet, Hyrule Warriors Definitive Edition porte bien son nom. En version dématérialisée, le titre présente 12 go. Toutefois, rare sont les jeux qui peuvent se targuer d’être aussi complet tout en demandant aussi peu en stockage. Ainsi, l’achat du jeu vous donnera accès à tous les packs et extensions en tout genre sortis sur les opus Wii U et 3DS. On le comprend vite, Koei Tecmo a décidé de tout miser sur cette troisième version 3DS. S’il ne s’agit pas de « nouveautés » à proprement parler, force est de constater que le contenu présent est donc titanesque. En tout, ce n’est pas moins de 29 guerriers jouables, plusieurs zones de jeu ainsi que la demi-douzaine de cartes du mode Aventure inspirées de Majora’s Mask, Twilight Princess ou encore des opus portable de la licence The Legend of Zelda. A cela, il faut ajouter les nombreux niveaux du mode histoire. Comptez donc pas mal d’heures de jeu si vous souhaitez le terminer complètement. Le rapport qualité-prix est donc au rendez-vous étant donné que pour la modique somme d’à peu près 50 euros, vous aurez accès à l’ensemble du contenu payant des versions Wii U et 3DS. Enfin, notons également que les Défis introduits dans la version Wii U refont leur apparition. Et, autant se l’avouer tout de suite, il est jouissif d’affoler les compteurs en écrasant tout sur son passage dans la peau de Ganon !

Hyrule Warriors Definitive Edition personnages jouables

Une histoire toujours aussi prenante

Hyrule Warriors Definitve Edition CombatsNotez que l’histoire est, malgré les années, toujours aussi plaisantes et les cinématiques toujours aussi belles. Le mariage entre Dynasty Warriors et Zelda semble donc bien toujours fonctionner. Notez également que l’expérience est entachée par la police relativement petite du texte, ce qui est pose vraiment problème en mode portable. Il s’agissait déjà d’un problème récurrent sur les autres versions Wii U et 3DS et qui semble, ici, ne pas avoir été résolu.

Des arrêtes dans du bon poisson

Parlons justement des quelques problèmes présents dans le jeu de base et toujours d’actualité dans cette version Switch. En effet, Hyrule Warriors Definitive Edition comporte les mêmes problèmes d’équilibrage que la version d’origine. Parmi eux, on notera un rythme concernant les missions trop étalé ou du temps nécessaire, trop long pour débloquer l’ensemble du rooster.

Une version améliorée

Une fois les petites coquilles posées, nous pouvons directement passer aux améliorations apportée à cette troisième version d’Hyrule Warriors. Et oui, il y en a ! Tout d’abord, Koei Tacmo s’est inspiré de certaines fonctionnalités, assez pratiques, de la version 3DS du jeu pour ensuite les inclure dans l’édition définitive. Ainsi, l’ajout de ces fonctionnalités permet à cette version d’être plus souple que l’original. Un bon point donc ! Parmi ses fonctionnalités, nous pouvons noter le zapping entre les quatre unités sous contrôle, le  système d’ordres basiques ou encore celui des téléportations d’une statue de hibou à l’autre au moyen d’un ocarina. Notons que les téléportations permettent de résoudre un des problèmes majeurs du titre de base : le nombre important de renforts, rendant les sessions de jeu assez stressantes. Par ailleurs, l’affichage de la fontaine aux fées a été revu et corrigé en trois dimensions que vous pouvez personnaliser afin de vous donner des bonus in-game. Notons aussi que le jeu permet un mode coop’ au top permettant de jouer, joy-con détachés, à deux sur un même écran.

Un jeu qui n’est pas une foudre de guerre

D’un point de vue de la qualité graphique, il faut reconnaître que les textures sont assez datées et cela se ressent très vite. Toutefois, le nombre d’ennemis affichés à l’écran permet de « cacher » ce problème étant donné que toute notre attention est focalisée là-dessus. A noter aussi que le jeu peine à tourner à du 60 fps constant, surtout lors des phases de combats intensifs. On notera aussi quelques chutes de framerate lorsque beaucoup d’adversaires ou d’éléments sont affichés à l’écran. Quant à l’affiche, la console dockée, permet d’afficher le titre en du 1080p, ce qui est beaucoup plus net que la version d’origine. Par ailleurs, le mode télévision est relativement fluide. Par contre (c’est logique), le framerate descend assez vite en mode tablette. Toutefois, on est largement au-dessus de ce que nous proposais la New Nintendo 3DS. Nous avons donc affaire à un titre correct en termes de graphismes, surtout lorsqu’on a un Fire Emblem Warriors qui est sorti il y a peu.

Points positifs :

  • Mariage presque parfait entre les univers de Zelda et de Dynasty Warriors
  • Histoire prenante et bien écrite
  • Contenu gargantuesque
  • Rapport qualité prix plus que convenable
  • Améliorations dus à l’intégration de fonctionnalités provenant de la version 3DS
  • Le mode coop’
  • Amélioration de ne netteté graphique en mode portable et téléviseur mieux que les versions précédentes

Points négatifs :

  • Police des textes très petite, surtout en mode portable
  • Problèmes d’équilibrage non résolus
  • Des graphismes un peu datés
APERÇU DE REVUE
Note globale
8.5
PARTAGER
Article précédentVampyr est enfin passé Gold
Article suivantForza Horizon 4: la Chine confirmée par des concept art en fuite?
Historien belge de formation, je suis un passionné de jeux vidéos et de Star Wars depuis ma tendre enfance. J'ai commencé sur Megadrive avant de découvrir la PS1. Après avoir fait le tour de la Playstation (PS1-PS2-PS3), j'ai décidé de retourner ma veste et je joue actuellement sur Xbox One, Switch, et parfois sur 3DS. Mes jeux favoris sont les jeux action-aventure et les RPG. Pour me suivre : - Gamertag : rforce2 - Code ami Nintendo Switch : SW-6116-2258-9414

LAISSER UN COMMENTAIRE