TEST – Life is Strange : Before The Storm

0

Fiche technique de Life is Strange : Before the Strom :

Life is Strange : Before The Storm

Développeur : Deck Nine Games
Éditeur : Square Enix
Date de sortie : 9 mars 2018 sur PS4, Xbox One, PC
Type : aventure
Langue : anglais sous-titré français

D’abord disponible sous forme de format épisodique, le préquel Life is Strange : Before The Strorm sort enfin dans une version physique regroupant la totalité des épisodes. Le jeu se passe comme vous vous en doutez avant les événements de Life is Strange et implique les jeunes filles Chloé Price et Rachel Amber. Si le premier opus fut un réel succès, nous allons déterminer ensemble si Square Enix a réussi à réitéré l’exploit.

Un voyage sans possibilité de retour cette fois-ci

Partons du début et de ce que nous connaissons, la jeune Max est partie pour allez vivre à Seattle abandonnant par la même situation sa meilleure amie Chloé, avec qui elle n’aura malheureusement plus de contact avant quelque temps. Nous découvrons une jeune adolescente tourmentée, triste, délaissée et encore sous le choc du décès de son père 2 ans plus tôt, afin de s’en sortir, elle va s’isoler de tout et se réfugier dans l’alcool, les sorties, la musique et la drogue lorsqu’elle en aura l’occasion. Mais même après plusieurs jours puis semaines, Chloé reste une jeune fille fragile et à la recherche d’un soutien quel qu’il soit. Après un concert de Rock, notre chère Chloé se retrouve en malheureuse posture jusqu’à ce que débarque la miss Rachel Amber, fille du procureur de la ville. Il s’en suit une histoire qui va marquer les pensées des deux jeunes étudiantes.

Life is Strange : Before The StormUn changement de studio pas vraiment bénéfique

Alors que le premier opus avait été réalisé par les français de DONTNOD qui planchent actuellement sur le très attendu Vampyr, ce prequel est sous la direction des développeurs de Deck Nine qui ont travaillé sur certains projets comme les Ratchet & Clank. Afin de garantir une certaine ferveur auprès de la communauté, et surtout pour patienter avant l’arrivée de Life is Strange 2, le studio français a commandé une histoire se déroulant avant les événements du premier jeu. Nous suivons ainsi la relation très fusionnelle et même assez intime qu’avait Chloé Price et la tristement disparue Rachel Ambers, personnage dont la disparition est un des éléments majeurs du premier soft.

Bien évidemment, étant donné que Life is Strange : Before the Storm se calque sur la première série, certaines mécaniques et éléments sont fort similaires. Néanmoins, il ne faut pas vraiment longtemps pour voir que beaucoup de choses sont différentes. Nous ne parlerons pas du fait que Chloé est incapable de revenir dans le temps, mais plutôt au niveau du gameplay, de la bande-son ou de la mise en scène.

Premièrement, en ce qui concerne les graphismes, le premier titre possédait des détails et une esthétique portant un léger trait aquarelle-pastel. Before the Storm, lui, s’éloigne  de cette vision artistique qui avait pourtant donné un certain succès à son prédécesseur grâce à ses nombreuses nuances et son ton très particulier. Les couleurs étaient plus vives, donnant l’illusion d’un tableau ce qui manque à ce nouvel arrivantLife is Strange : Before The Storm. Le monde de Life is Strange : Before the Storm donne l’impression d’être moins vivant et bien plus froid, ce qui se confirme après plusieurs heures de jeu. Même si nous avions dit que le côté retour dans le temps ne serait pas exploité, ce manque crée malheureusement un problème, le gameplay s’avère être assez pauvre, morne et beaucoup trop simpliste après quelques parties. Vous vous demanderez si vous jouez réellement à un Life is Strange ou pas plutôt un Poin’t Click basique racontant la triste et touchante vie d’une adolescente en manque d’attention et surtout d’un père.

Comme dans le premier, vous pourrez interagir avec des éléments faisant partie du décor ou lors d’une quelconque conversation afin de faire évoluer l’histoire. Nous n’aurons malheureusement plus vraiment ce choix de libre arbitre avec des causes et des effets puisque malgré nos choix, le jeu nous amènera inéluctablement ou il le veut. Rajoutez à tout cela quelque chose de nouveau, la joute verbale, à travers certains dialogues, vous pourrez provoquer volontairement plusieurs protagonistes afin de les faire plier en votre faveur, c’est assez amusant, mais vite redondant.

Life is Strange : Before The Storm

Une narration plus pauvre que son prédécesseur

Voici encore un problème que nous retrouvons dans la quasi-totalité des épisodes de Life is Strange : Before the Storm, car il nous est impossible de ne pas le comparer avec le premier jeu, si l’histoire essaye vraiment de nous faire sentir être plus qu’un simple spectateur dans la relation entre les deux jeunes filles, il reste inconstatable que titre souffre d’un cruel manque d’écriture. Au fur et à mesure que vous avancerez, vous aurez l’impression qu‘il manque un petit quelque chose que Life is Strange possédait. Nous avançons dans une histoire qui enchaîne un grand nombre de situations du quotidien avec son lot de banalité sans donner un véritable intérêt, il est d’ailleurs difficile de ressentir le moindre frisson ou d’avoir une scène poignante qui nous toucherait réellement.

Ainsi, il est compliqué d’apprécier pleinement cet opus après avoir joué et découvert le tout premier Life is Strange. Même si Life is Strange : Before the Storm parle de sujet assez sérieux voir même encore plus impactant que le précédent épisode, il nous est vraiment difficile de nous plonger dans cette histoire tant le scénario manque cruellement de réalisation, nous espérons simplement que le studio DONTNOD saura rattraper cet opus avec Life is Strange 2.

Points positifs:

  • Des personnages touchants
  • Les thèmes employés
  • La bande-son
  • Les joutes verbales

Point négatif:

  • La durée de vie
  • Un gameplay trop simpliste
  • Des graphismes moins impactant que le premier
  • Le niveau d’écriture

SITE OFFICIEL DE LIFE IS STRANGE : BEFORE THE STORM


LAISSER UN COMMENTAIRE