TEST – Far Cry 5

0

Fiche technique de Far Cry 5 :Far cry 5Développeur : Ubisoft
Editeur : Ubisoft Montreal
Date de sortie : 27 mars 2018 sur PS4, Xbox One et PC
Type : action/aventure/FPS
Multi : oui
Langues : français

Far Cry est devenu l’une des références en termes de shooter sur consoles et PC. Depuis un deuxième opus excellent, Ubisoft a par la suite amélioré la recette avec Far Cry 3 et son terrible antagoniste Vaas qui aura marqué les esprits par son unicité et sa personnalité unique.  Un exploit ayant tenté l’expérience bis dans un quatrième titre faisant intervenir Pagan Min, un méchant aussi psychologiquement instable que Vaas mais qui n’arrivera hélas pas à tirer son épingle du jeu aux yeux des fans. Ensuite, Ubisoft nous déploie à l’époque pré-historique dans Primal, un épisode à part mais n’ayant lui non plus pas marqué les esprits de manière aussi forte que Far Cry 3. C’est aujourd’hui, 27 mars, qu’Ubisoft nous lâche enfin Far Cry 5 avec cette fois Joseph Seed en tant qu’ennemi principal et tentera ainsi de fournir aux joueurs une aventure bourrée d’action et glauque à souhait. Même si la capacité d’Ubisoft à délivrer des expériences de jeu avec des ennemis uniques est incontestable, les développeurs devront cette fois ramener le public perdu et marquer à nouveau les esprits s’ils veulent faire survivre cette franchise. Paris tenus? Alors enfilez vos gants, votre casquette et votre chemise à carreaux pour prendre la route vers la contrée de Hope County…

Bienvenue à Hope County, mon fils

Dans ce cinquième opus principal, vous débarquez donc dans un charmant Montana fictif, et plus précisément à Hope County, une contrée croyante et paraissant paisible au premier regard. Mais force est de constater que rien ne va dans ce paysage enchanteur depuis l’arrivée de Joseph Seed, un faux prophète tuant, massacrant au nom de Dieu pour créer un véritable culte autour de sa personne. Ce nouvel ennemi digne de la lignée de Vass et Pagan Min utilisera la naïveté des habitants de Hope County pour faire de lui un véritable porte-parole de dieu et ainsi devenir intouchable par les autorités.

C’est alors que vous, nouvel adjoint du Shériff, débarquez en hélicoptère en plein coeur de la région pour enfin mettre un terme à cette folie et menotter Joseph Seed. Mais c’est là que tout dérape. Vous décidez donc de livrer l’homme à la justice quand vous vous apercevez que la chose ne sera pas aussi simple; ses fidèles vous barrant la route et brandissant leurs armes sans la moindre hésitation. S’en suivra alors un premier jeu de cache-cache pour par la suite former un véritable mouvement de résistance contre cet homme que rien n’arrête. Très convaincant comme début d’aventure, n’est-il pas? Mais nous allons maintenant voir si à travers ce scénario digne des plus grosses productions hollywoodiennes se cache un renouveau pour la franchise ou un Far Cry 4.5.

Far Cry 5 innove contrairement aux précédents

Si vous avez eu l’occasion de jouer à Tom Clancy’s Ghost Recon Wildlands, vous remarquerez une certaine ressemblance dans le système de prise de territoire, même si Far Cry 5 rend la conquête des provinces plus cohérente et surtout moins lassante que Ghost Recon ou vous aviez des lieutenants puis des sous-capitaines puis les capitaines. Ici, vous aurez 3 prises de régions, chacune contrôlée par un membre de la famille de Joseph.far cry 5 Afin d’affronter la famille totalement déjantée de Joseph, vous devrez faire monter une barre de résistance, la résistance étant le groupe qui s’insurge contre la secte du Père. Pour cela, vous devrez réaliser les missions éparpillées un peu partout dans la zone, mais aussi libérer des otages, tuer des membres VIP de la secte, prendre des avant-postes, détruire des cargaisons de marchandise, essence… Vous l’aurez compris, les missions principales, mais aussi secondaires ne manquent pas dans Far Cry 5. Si dans certains jeux, les quêtes annexes finissent par se ressembler et à devenir répétitifs, ce n’est pas le cas pour ce titre, car il propose diverses missions ou vous devez aider des habitants qui font face à quelques problèmes.

Bien évidemment, vous êtes entièrement libre dans votre manière de jouer, rien ne vous oblige de faire en premier les missions principales, vous viendrez à découvrir certaines quêtes qui redonnent un intérêt certain pour le soft avec par exemple les bunkers de survivalistes que vous devez piller afin de récolter plusieurs points de compétence, mais nous y viendrons après. Ainsi comme vous vous en doutez, vous devrez compter plusieurs dizaines d’heures avant de pouvoir boucler dans son intégralité Far Cry 5.

Vous prendrez bien un peu d’XP

Comme énoncé précédemment, afin de pouvoir vaincre la famille Seed et reprendre Hope County, vous devrez acquérir certaines compétences nécessaires pour le bien de vos missions. Pour cela, il n’y a pas 36 façons différentes, vous devrez gagner des points de compétences, ceux-ci s’obtiennent en réalisant des exploits ou en trouvant des magazines de compétences. Les exploits sont caractérisés par plusieurs sous-sections, la sous-section chasse regroupe les exploits que vous avez faits par rapport aux animaux, par exemple tuer 3 lièvres, 2 aigles, pêché un tel type de poissonfar cry 5 Il y a également une catégorie pour les exploits en tant que meurtre, réaliser des éliminations de différentes façons et vous gagnerez des points de compétence. L’autre manière d’obtenir ses fameux points est de simplement trouver les magazines de compétence dissimulés principalement dans les bunkers ou caches de survivalistes.

Lorsque vous aurez accumulé assez de points, vous pourrez aller dans la section talents pour les utiliser, il ne vous reste plus qu’à faire votre choix, vous pourrez obtenir le grappin, le wingsuits, le parachute, une barre de vie augmentée, un nouvel emplacement pour une arme secondaire et d’autres atouts bien utiles.

Une guerre ne se gagne pas seule

Un long combat vous attend, vous devez tout d’abord vous armer et vous préparer, et pour cela, un outil de personnalisation a été implanté dans le jeu afin que vous puissiez créer comme vous le sentez votre personnage, remarquez que vous pouvez aussi lui donner divers ensembles de tenues ou vêtements achetables auprès des différents revendeurs éparpillés dans la zone. En parlant de ses revendeurs, vous en trouverez pour tout, acheter un bateau, un avion, des voitures, des Quads, des camions et évidemment des armes.far cry 5 Si le choix en termes de véhicules et d’armes est assez correct, nous restons quand même un peu sur notre faim en ce qui concerne leurs personnalisations, quelques coups de peintures pour les voitures et quelques gadgets comme silencieux, viseurs et chargeurs améliorés pour les armes, il n’aurait pas été de refus un peu plus de liberté dans la décoration d’objet.

Si avoir un équipement correct est indispensable, avoir des alliés l’est encore plus. Lors de vos différentes missions, vous rencontrerez des membres de la résistance qui pourraient se joindre à vous si vous le désirez. Mais si vous voulez que vos compagnons d’armes disposes de talents bien particuliers, il vaudrait mieux que vous vous tourniez vers ceux que vous rencontrerez dans les quêtes principales, ceux-ci pourront s’avérer bien plus utiles et efficaces que les autres membres de la résistance, seulement au nombre de 9, vous succomberez sûrement très vite pour les différents animaux qui s’avère être mortel si vous leurs donnez une cible.

Far Cry 5 se dote de somptueux graphismes, mais d’un gameplay recyclé

En termes de graphismes, ce n’est pas très compliqué, le jeu est beau, et même très beau. Le terrain du Montana étant comme tableau un magnifique paysage, nous nous sentons voyager lorsque nous prenons quelques minutes pour observer Hope County. Le choix d’environnement est assez vaste entre les étendues de forêt, les champs, les rivières, les montagnes… Les machines qui arrivent à faire tourner le jeu en 4K pourront sans doute vous émerveiller devant certains plans ou paysages de Hope County. La faune ainsi que la flore sont parfaitement retranscrites et la qualité graphique est clairement au rendez-vous. Même si le titre reprend comme les précédents titres un monde ouvert à la faune active, Far Cry 5 pousse l’exploit un peu plus loin en améliorant son IA pour proposer de véritables interactions naturelles entre le joueur et les animaux, et même entre les animaux eux-mêmes! Il n’y a pas à dire, Ubisoft est véritablement passé maître dans l’art de la réalisation de monde ouvert vivant.

Pour le gameplay, certains le trouveront fort similaire à Far Cry 3 et il est vrai que quelques mécaniques de jeu ou activités se ressemblent. Néanmoins, Far Cry reste Far Cry et ce jeu-ci remplit le cahier des charges, voir un peu trop. Nous prendrons un certain plaisir à piloter des avions et pilonner des voitures ou silos de la secte avec notre grosse artillerie, planer en parachute pistolet à la main, attaquer furtivement un ennemi par derrière, nous déplorons seulement le manque d’une arme tranchante au corps à corps tel qu’un couteau ou une machette même s’il est possible de se prendre pour Negan avec notre batte de baseball parsemé de clou et de fil barbelé. Il reste quand même extrêmement jouissif de se promener de manière silencieuse avec notre arc à flèche ou avec le sniper cal.50. A vous de voir comment vous souhaitez jouer, furtivité ou gros bourrin.

Notez à cela qu’il vous est totalement possible de jouer en coop avec un ami à Far Cry 5, vous pourrez donc combattre cette odieuse famille à deux. Évidemment, l’autre nouveauté est le mode Arcade, il s’agit ni plus ni moins d’un éditeur de niveau qui vous permet de créer vos propres maps, vous pourrez y introduire le mode jeu que vous souhaitez comme MME, captures d’avant-postes… Suite à quoi vous pourrez le soumettre à la communauté. Avant de vous jeter dessus, sachez qu’il faudra un certain temps avant que vous ne manipuliez correctement l’outil. Afin de rendre le mode plus intéressant, Ubisoft y a incorporé quelques modèles de ses autres licences comme Watch Dogs ou Assassin’s Creed. Le contexte est assez amusant et nous ne doutons pas que dans les semaines qui vont précéder le jeu, de belles surprises apparaîtront sur la toile.

Pour conclure, Far Cry 5 relève clairement le niveau instauré par les deux précédents opus. Nous découvrons sans cesse de nouvelles dans Hope County et c’est un plaisir de pourchasser ses fanatiques, même si par moment,  le nombre de PNJ ennemi sur la route ou dans les airs est un peu excessif. Notre plus grand regret est que le personnage de Joseph Seed qui est si bien travaillé n’apparaît pas plus dans le jeu, nous pouvons en tout cas vous promettre une fin qui ne vous laissera pas indifférent et qui marquera le coup de ce Far Cry.

Points positifs:

  • Somptueusement beau
  • La ville, la faune et la flore de Hope County
  • Les alliés
  • La bande-son extraordinaire
  • Le père Joseph Seed
  • La fin qui marquera le coup
  • Le mode Arcade
  • Le mode Coop

Point négatif:

  • Le personnage de Joseph Seed pas assez présent
  • Une IA un peu fébrile par moment
  • Le peu de personnalisation concernant les véhicules et les armes
  • Un gameplay pas très différent des autres opus

SITE OFFICIEL DE FAR CRY 5


APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
8.5
PARTAGER
Article précédentFortnite Battle Royale bientôt en résolution 4k sur Xbox One X
Article suivantLe remake de MediEvil inclurait MediEvil 2 et ouvrirait ses précommandes le 19 avril
Immense fan de jeux vidéo, manga, cinéma et comics. Le jeu vidéo a pris une place importante dans ma vie plus qu'un simple passe-temps, une véritable passion c'est grâce à 4WAG que je peux enfin réaliser un rêve de gosse. Joueur sur Playstation 4, les meilleurs jeux à mes yeux sont Assassin's Creed, Last of us, God of war et uncharted.

LAISSER UN COMMENTAIRE