Fan de la culture asiatique et de l’univers vidéoludique ? Alors le salon Made In Asia est fait pour vous ! Voilà quelques années que cette convention existe en Belgique, avec une collaboration avec YouPlay. Sans trop nous avancer, nous pensons que nous pouvons le considérer comme l’un des plus grands événements de la culture asiatique et vidéoludique du pays. L’événement a pris tellement d’ampleur que, depuis quelques années, un plus petit salon est organisé à Namur par les mêmes organisateurs : la Retro Made In Asia. Quoi qu’il en soit, 4WeAreGamers a eu la chance de participer à cette convention. L’occasion, pour nous, de vous faire un petit topo.

Made In Asia : un Salon énoooorme

Premier constat (et pas des moindre) : la taille du salon est énorme. Situé au Palais 5 du Heysel, non loin du Stade Roi Baudouin pour ceux qui connaissent, la Made In Asia comprend 7 grandes salles. La salle centrale accueil le « marché », proposant des centaines de répliques, de mangas, d’animés, de statues, figurines, bonbons, objets kawaï, et j’en passe ! Dans ses dédales du temple des goodies du jeu vidéo et de la culture asiatique, on trouve facilement son bonheur. De plus, comptez au moins une (très) grosse heure pour profiter de toutes les échoppes. Ce grand hall accueil aussi beaucoup d’artistes venant sur le salon pour vendre leurs produits et promouvoir leur art. C’est un grand bonheur de s’arrêter auprès d’eux et de discutailler à propos de leur passion (dessin, sculpture, art graphique, etc.).

Hormis ce grand hall principal, le salon Made In Asia se divise en deux grandes parties de part et d’autre du hall. D’un côté, nous trouvons la partie consacrée au gaming. Il s’agit du secteur « YouPlay » composé d’espaces sur les jeux vidéos (bornes d’arcade, consoles rétro jouables, session de jeux sur PUBG, Minecraft, etc.) ainsi qu’une scène accueillant l’e-sport, des conférences, concerts, etc. Une salle est également dédiée à l’univers du jeu de société avec démos et espaces vente (Asmodée par exemple). De l’autre, nous trouvons des espaces centrés sur le cosplay et d’autres activités dont : une exposition DBZ, de sessions de cours de japonais avec Julien Fontanier, de sessions de danse, du Laser Game, Escape Room, Virtual Room, etc. Oh, j’allais oublier un rodéo-licorne du plus bel effet… Quant aux dédicaces, les artistes japonais se trouvent dans la deuxième partie, tandis que les YouTubeurs se situent dans le secteur YouPlay.

En résumé, nous avons assisté à une édition 2018 qui a tenu toutes ses promesses en termes de grandeur, d’activités variées et intéressantes et de boutiques en tous genre.

LAISSER UN COMMENTAIRE