Pac-Man Championship Edition 2

Développeur : Bandai Namco Studios
Éditeur : Bandai Namco Entertainment
Date de sortie : 28 février 2018 sur Nintendo Switch
Type : Labyrinthe, Arcade
Langue : français

Depuis 1980, notre bon vieux Pac-Man en a fait du chemin… Le nombre de supports sur lequel nous pouvons retrouver ce titre emblématique est très conséquent. De la gamme Xbox à celle de la PlayStation en passant par celle de Nintendo, notre petite boule jaune n’en a pas terminé. Il le prouve encore maintenant avec cette Championship Edition 2 Plus sortie sur Nintendo Switch. L’occasion pour la rédaction de tester le jeu et de vous faire part de notre analyse.

Un Pac-Man « révolutionnaire » ?

Certains sont déjà en train de lire ces lignes avec des yeux ronds. Pourquoi donc parler d’un Pac-Man « révolutionnaire » à notre époque ? La réponse à cette question est pourtant simple : le Pac-Man Championship Edition 2 change certaines règles classiques. Bon, autant le dire tout de suite, le cadre reste inchangé. Notre boule jaune évolue dans un labyrinthe truffé de petits fantômes trop mignons tentant gentiment de nous manger. L’objectif reste de les éviter le plus possible et nous devons toujours récolter des petits points et manger des fruits (5 fruits et légumes par jour, si si !). Cela ne change guère de la version classique. En réalité, les billes remplissent une jauge qui, lorsqu’elle est à son maximum, fait apparaître un fruit à manger pour compléter le niveau. Quant aux spectres, ils ne vous one shot plus comme auparavant. Désormais, les petits fantômes vous ralentissent, tout simplement (sauf en mode « berserk » où ils vous tuent sans vous laisser le temps de dire « ouf »). Notons que le mode « berserk » ne se déclenche seulement quand Pac-Man a rencontré un peu trop de spectres en une manche. De plus, Pac-Man peut, désormais, fait un bond le ramenant à la zone de départ, permettant ainsi d’échapper à des situations plus que périlleuses. Bref, un Pac-Man qui apporte des changements ? Nous ne sommes pas contre !

Une difficulté à la baisse ?

Mais que les fans exigeants se rassurent, la difficulté n’est pas réellement revue à la baisse pour autant. En effet, le joueur devra faire avec un chronomètre qu’on aimerait parfois jeter en dehors du jeu. Si le gameplay reste accessible (c’est un Pac-Man, ne l’oublions pas, le jeu est assez exigeant. Rapidité, réactivité et, surtout, persévérance sont les maîtres de mots pour arriver à bout de tous les niveaux. Nous vous souhaitons bonne chance ! De plus, il faut rappeler également que les fantômes vous tuent en une seule fois dès qu’ils passent en mode « berserk« . Et que dire des boss particulièrement retords… Bref, il s’agit d’un jeu accessible mais exigeant à la fois. De quoi contenter tout le monde !

Mais un Pac-Man classique tout de même…

Mais malgré ce changement, le titre reste un Pac-Man classique. Hormis le cadre général dont nous avons déjà esquissé quelques éléments, le célèbre bonus Pac-gomme reste de la partie, transformant votre Pac-Man en boule jaune affamée de fantôme. Le chassé devant le chasseur. Le jeu rend également hommage à l’infiltration du titre. Pac-Man est, en effet, considéré comme le premier jeu d’infiltration. Ici, cet aspect est particulièrement mis en avant. En effet, des fantômes endormis sont à divers endroits du labyrinthe. Et ceux-ci se réveillent dès que vous passez un peu trop près de leur frimousse. Dès lors, ils viennent se greffer à leurs camarades afin de vous pourchasser de plus belle.

En outre, on notera tout de même quelques problèmes de lisibilité à cause, d’une part, du nombre de mouvements affichés à l’écran (ça bouge de partout) et, d’autre part, à cause de couleurs qui, parfois, font un peu mal aux yeux. Tant que nous sommes dans le négatif, notons que nous avons rencontrés quelques chutes de framerate, ce qui est inexcusable pour un jeu de cet acabit. Hormis ce détail, le jeu se comporte plutôt bien, que ce soit en mode portable qu’en mode tablette.

Du fun…à deux !

Pac-Man Championship Edition 2 Plus possède également un autre grand atout : son mode deux joueurs. Ce dernier vous permettra de jouer avec deux « Pac-Men » ce qui annonce de bonnes parties de rire et de coopération. Par contre, on notera tout de même le manque de contenu puisque nous avons accès qu’à un seul mode de jeu si nous voulons jouer à plusieurs.

Points positifs :

  • Le jeu Pac-Man en mode portable
  • Difficulté élevée avec de nombreux niveaux différents, ce qui promet une belle durée de vie
  • Présence d’un mode multijoueur local
  • Les changements de certaines règles qui apportent plus de profondeur au gampelay
  • Jeu qui reste très fun
  • Beaucoup d’actions à l’écran dans un même niveau
  • Son côté arcade, très addictif

Points négatifs :

  • Jeu très exigeant
  • Chronomètre un tantinet trop implacable
  • De temps à autre, présence de chutes de framerate


Site officiel


 

LAISSER UN COMMENTAIRE