Fiche technique de Dissidia : Final Fantasy NT :

Dissidia : Final Fantasy NTDéveloppeur : Square Enix
Editeur : Square Enix
Date de sortie : 30 janvier 2018 sur PS4
Type : Combat
Multi : oui

Si vous êtes à la fois fan de la licence à succès des Final Fantasy et des jeux de combat, il y a de fortes chances pour que vous tombiez sous le charme de Dissidia : Final Fantasy NT. D’abord disponible uniquement dans les salles d’arcade au Japon, le jeu sort enfin sur une version Playstation 4. Vous pourrez ainsi combattre avec les personnages emblématiques de la saga des Final Fantasy. Découvrez sans plus attendre ce que nous en avons pensé à la rédaction.

Composez l’équipe parfaite

Dans Dissidia : Final Fantasy NT, il sera important de composer une équipe digne de ce nom, mais avant d’en parler, nous allons faire un petit tour des personnages. Tout d’abord, chaque personnage appartient à une classe bien spécifique et il y en a 4 différentes, ainsi, nous retrouvons :

  • Les combattants. Il s’agit là des classes que vous risquez de voir le plus souvent lors de vos combats. Cette classe comporte des soldats ayant une puissance assez conséquente et possède une bonne résistance aux coups ennemis.
  • Les assassins. Ici, n’espérez pas avoir de solides guerriers robustes et puissants, vous vous rendrez rapidement compte qu’il s’agit plutôt de personnages ayants des attaques offensives rapides.
  • Les spécialistes. Plutôt soutiens ou stratèges que combattants, les spécialistes seront d’une grande aide durant vos combats et pourrons même si vous les utilisez correctement, changer le cours d’un combat.
  • Les tireurs. Nous terminons donc avec les tireurs qui comme leurs noms l’indiquent, favorisent les attaques à longue distance. Vous aurez le choix entre utiliser de la magie ou des armes à feu. Il est néanmoins préférable de les utiliser sur de longues distances, car ils risquent de ne pas faire long feu si ils doivent affronter quelqu’un au corps à corps.

Vous aurez donc le choix entre 28 personnages, une fois choisi, nous pouvons passer au reste du jeu, c’est-à-dire les combats.

Final Fantasy Dissidia NTUn style de combat tactique plutôt que bourrin

En effet, Dissidia : Final Fantasy NT se différencie de certains jeux bourrins dans lesquels appuyer sur n’importe quelles touches déclenchera un combo qui affaiblira votre adversaire. Après avoir sélectionné les trois membres de votre team, vous voilà lancé dans la bataille. Vous remarquerez que le système de combat est déjà totalement différent de ce que vous connaissez. Dites adieu au 1 contre 1 et embrassez le 3 contre 3. Afin de rendre le jeu plus « facile », mais surtout plus digeste, Dissidia : Final Fantasy NT propose un ciblage automatique de votre adversaire. Vous ne devrez donc pas parcourir toute l’arène à sa recherche. Il vous est quand même possible de switcher à l’aide des touches latérales d’un ennemi à un autre. Ainsi, si votre coéquipier attaque un adversaire, vous pourrez vous ruer vers lui afin de le surprendre et de mettre rapidement un terme au combat.  L’intérêt majeur des combats est que le champ de bataille est entièrement ouvert, vous n’êtes donc pas limité à une petite zone. Néanmoins, cela implique d’avoir un excellent timing, de bons réflexes et surtout de bonnes habitudes. Car vous devrez vous déplacer jusqu’à votre adversaire, soyez donc sur vos gardes qu’il ne surgisse de haut dessus de vous et dans votre dos.

Afin de vous présenter les batailles dans Dissidia : Final Fantasy NT, vous devez comprendre que les combats reposent sur des Attaques Bravoure et des Attaques PV. Ces deux attaques sont d’une importance capitale, car elles sont les seules à pouvoir engendrer des dégâts à votre adversaire. Mais ne pensez pas pouvoir enchaîner les coups comme dans n’importe quels autres jeux de bastons. Vous devrez d’abord charger une jauge de Bravoure et pour cela vous devrez frapper l’ennemi afin de l’affaiblir et donc gagner de la Bravoure pour enclencher les fameuses attaques.  Lorsque vous aurez réussi à faire descendre la barre de vie à zéro de votre adversaire, il sera éjecté et restera inconscient quelques instants au sol, vous aurez enlevé un bloc de vie à votre ennemi. Pour gagner, vous devez avoir fait perdre les trois blocs de vie à l’équipe adverse perd la partie.

Vous risquez d’en prendre plein la vue

Et malheureusement, ce n’est pas un compliment, vous remarquerez rapidement que lorsque le combat commence, un tas d’information va venir obstruer votre écran au point à vous faire parfois perdre le fil de votre combat. C’est évidemment sans compter les cristaux  qui apparaissent de manières aléatoires sur la carte et que vous devrez briser afin d’invoquer la divinité mythologique de votre équipe. Nous soulignons néanmoins les quelques cinématiques d’invocations qui sont bien réalisées. Les joueurs les plus expérimentés et habitués à ce style de jeux ne seront pas dépaysés, mais pour les autres, vous risquez d’en avoir rapidement marre.

Un mode histoire à débloquer

Même si il y a peu de chance que vous ayez acheté Dissidia : Final Fantasy NT pour son mode histoire, sachez quand même qu’il en existe un. Celui-ci se concentre principalement sur les divinités Materia et Spiritus. Malheureusement, n’espérez pas avoir quelque chose d’incroyable ou transcendant l’histoire des Final Fantasy. Afin de débloquer le mode histoire, vous devrez obtenir Memoriaes, il s’agit de fragments obtenus à chaque montée de niveau et qui vous permettront de débloquer des morceaux du mode « Histoire ». Pour les obtenir, vous devrez enchaîner plusieurs combats. A vous de choisir si ce sera contre l’IA via le mode Express, soit via les Raid prédéfinis ou soit contre des joueurs en ligne.

Une fois enfin lancé dans l’histoire, vous devrez alterner entre des cinématiques parfois beaucoup trop longues ou parfois des combats. Nous ne parlerons même pas de l’IA de vos alliées qui est totalement. Vous l’avez compris, Dissidia : Final Fantasy NT ne risque pas de plaire pour son mode histoire.

Une bande-son fidèle aux titres et un peu de fan-service

Square Enix délivre néanmoins un jeu fluide tournant avec une animation à 60 FPS malgré de l’aliasing, mais se rattrape facilement par une qualité graphique et visuelle au top. Mention honorable pour les incantations qui donne une plus grosse ampleur aux graphismes. En ce qui concerne la bande-son, les fans seront aux anges, vous aurez droit à une multitude de musiques tirées des différents jeux Final Fantasy en versions originales et modifiées. Seul bémol, ces musiques devront être débloquées en progressant et en ouvrant des coffres à gagner au cours de vos combats. Il vous sera également possible d’acquérir divers costumes et armes pour vos personnages.

Ainsi pour conclure, il est indéniable que le jeu souffre de plusieurs problèmes qui est difficile de faire abstraction. Une caméra qui n’en fait qu’a sa tête et qui ne vous facilite pas les combats, une pléiade d’effets visuels qui vous feront perdre le fil de vos actions, un mode Histoire creux sans de réelle profondeur et devoir multiplier divers combats pour pouvoir découvrir celle-ci ou juste débloquer des musiques du jeu. Dissidia : Final Fantasy NT est très loin de nous avoir conquis, mais à réussi à se rattraper notamment grâce à son style de combat nerveux et tactique, son catalogue de personnages et de magnifique graphisme.

Points positifs:

  • Une animation à 60 FPS
  • Des personnages aux caractéristiques très variées
  • Un gameplay complexe
  • De somptueux graphismes surtout lors des incantations

Points négatifs:

  • De l’aliasing.
  • Une IA à la ramasse.
  • Une caméra qui donne du mal à suivre les combats.
  • Un écran surchargé d’informations.
  • Un mode histoire vide.


SITE OFFICIEL DE DISSIDIA FINAL FANTASY NT


APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
6
PARTAGER
Article précédentKung Fury: La suite impliquera Michael Fassbender
Article suivantInjustice 2: Le DLC Tortues Ninja est disponible
Immense fan de jeux vidéo, manga, cinéma et comics. Le jeu vidéo a pris une place importante dans ma vie plus qu'un simple passe-temps, une véritable passion c'est grâce à 4WAG que je peux enfin réaliser un rêve de gosse. Joueur sur Playstation 4, les meilleurs jeux à mes yeux sont Assassin's Creed, Last of us, God of war et uncharted.

LAISSER UN COMMENTAIRE