Fiche technique de Shadow Of The Colossus :

Shadow Of The ColossusDéveloppeur : Team Ico, Sony Interactive Entertainment, SIE Japan Studio
Editeur : Sony Interactive Entertainment
Date de sortie : 7 février 2018 sur PS4
Type : Action/Aventure
Multi : Non
Langues : Sous-titré français

Annoncée lors de L’E3 2017, la remasterisation de Shadow of the Colossus pour la PS4 a suscité à la fois émois et incompréhension. Certains joueurs étaient simplement enthousiastes à l’idée de pouvoir remettre les mains sur un titre qui a marqué toute une génération, tandis que d’autre ce demandait à quoi ça servait de refaire une nouvelle version sortie d’abord sur PS2 en 2005, puis en HD sur PS3 en 2011. Était-ce finalement une bonne idée de retravailler le chef d’oeuvre de Fumito Ueda ? Quoi qu’il en soit, il est là et nous allons vous dire ce que nous pensons de cette merveille ainsi que les nouveautés qu’il apporte sur la nouvelle génération de consoles.

 Un brin de culture.

Comme certains d’entres nous à la rédaction, il est possible que vous n’ayez jamais mis les mains sur le jeu Shadow Of The Colossus. Voici donc un court résumé de ce qui vous attend si vous avez décidé d’y jouer. Un jeune garçon décide de se rendre dans une contrée lointaine afin d’y trouver l’impossible, ramener à la vie la fille que vous aimez. Pour cela vous allez devoir satisfaire les désirs d’une entité divine nommée Dormin. Votre mission sera de pulvériser 16 idoles impossibles à détruire pour un simple mortel, mais intimement liées à des colosses qui rôdent dans la nature. Ainsi, vous voilà partie pour chasser ces géants. Autant le dire tout de suite, les gardiens sont incroyablement grands et ils ne se laisseront pas avoir si facilement. Vous devrez donc ruser d’ingéniosité, de bravoure et surtout de patience avant de pouvoir en venir à bout.

Un grain de sable dans un monde de géant

L’univers de Shadow Of The Colossus est monde entièrement ouvert et étonnement incroyablement vide, c’est-à-dire aucun PNJ ou autres monstres pour vous déranger. Mais ne doutez pas des capacités du jeu, malgré tout, vous devrez voyager et visiter cet immense monde à l’aide de votre fidèle destrier Agro qui est parfois capricieux par moment, il faut l’avouer. Les phases avec les colosses se déroulent en trois parties distinctes. Tout d’abord, avec votre épée légendaire, vous devrez localiser les géants; celle-ci reflète avec les rayons du soleil leurs positions. Ensuite, il y a une courte cinématique dévoilant le géant dans l’environnement dans lequel il évolue. Pour finir, vous devrez analyser ce qui vous entoure, les différentes attaques du gardien et trouver un moyen de grimper dessus pour lui asséner le coup fatal.
Mais même si cela semble assez simple, vous vous rendrez rapidement compte qu’il vous faudra réfléchir longuement afin de comprendre ce qu’il se passe, vous risquez même de vous sentir microscopique face à certains géants qui pourraient vous écraser d’une seule main.
Ce qui rend le jeu encore plus immersif est plus intense mis à part la taille incroyable du géant est le moyen de le vaincre ainsi que sa réaction. Vous devrez localiser à l’aide de votre épée ses points faibles qui sont retranscrits par une zone bleue, une fois que vous l’aurez trouvé et que vous serez dessus, vous devrez charger votre coup à l’aide de la touche carrée et c’est à cet instant que le géant tentera de vous en empêcher. En effet, se sentant en danger, il se mettra à se secouer afin de vous expulser de son corps, vous l’aurez compris, vous devrez bien vous accrocher, mais ne tarder pas trop, vous avez une jauge d’endurance qui diminue assez rapidement.

Un régal pour les yeux

Evidemment, l’intérêt principal de cette remasterisation et comme son nom l’indique, remettre Shadow of the Colossus au gout du jour et autant le dire tout de suite, c’est un plaisir de contempler les plaines désolées de ce jeu. La qualité des graphismes et des textures ont été entièrement retravaillé pour donner un somptueux rendu qui plaira même au puriste, c’est donc avec des étoiles dans les yeux que nous pouvons parcourir des plaines à perte de vue, d’épaisses forêt, des déserts arides et sans fin jusqu’aux chaînes de montagnes. Le paysage joue magnifiquement bien avec les palettes de couleurs et arrive parfaitement à faire la transition entre une zone ensoleillée et un couloir creusé dans les montagnes ou seule l’obscurité vous servira de compagnon.

Vous prendrez donc souvent l’habitude de ne pas vous ruer directement vers les géants, mais plutôt d’admirer le monde qui vous entoure ainsi que les différents détails magnifiques bien retranscrits comme l’herbe, les ruines, la roche, l’écorce des arbres et même l’océan qui se perd à l’horizon.

Les colosses ne seront pas vos seuls ennemis

En effet, nous ne parlons en aucun cas de monstres, mais bien de fonctionnalités propres au jeu qui risquent de vous poser certains problèmes, notamment la caméra et la maniabilité du personnage, cela vous donnera envie d’en finir assez rapidement avec le géant, car la maniabilité du héros peut parfois s’avérer être assez lourde. La caméra quant à elle semble être presque trop fidèle au premier jeu qui n’hésitera pas à vous envoyer dans le dos du géant que vous grimpez alors que vous vous trouver pourtant sur son tors. Néanmoins il s’agit de petits détails mineurs quand on voit la qualité du jeu proposé. Vous aurez également le plaisir de jouer sur des bandes originales réalisées de Kow Otani. Les amateurs d’instrumentales seront aux anges quand ils entendront frapper les percussions accompagnées par le son majestueux de plusieurs violons.
Si vous n’aviez pas encore franchi le pas pour la version sur PS2 ou sur PS3 en HD, il est grand temps d’y remédier rapidement. Shadow Of The Colossus reste un jeu phare de la console nippone et passer à côté de ce titre serait une grave erreur. Les joueurs fans de sensations fortes qui rêvent de détruire des colosses de plus dizaines de mètres de haut seront servie. Certes, la caméra et la maniabilité du personnage sont assez grossières, mais cela ne vous empêchera en aucun cas de passer un agréable moment. Comptez entre 6 et 15 heures de jeu, tout dépend de la manière dont vous jouez et de la difficulté sélectionnée au lancement.

Points positifs:

  • Les colosses
  • Un jeu magnifiquement beau !
  • Une histoire touchante
  • Un monde ouvert
  • Un jeu de réflexion
  • Un bonne durée de vie
  • Sublime sur PS4 Pro

Points négatifs:

  • Une caméra assez capricieuse
  • Une maniabilité lourde


SITE OFFICIEL DE SHADOW OF THE COLOSSUS


APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
9
PARTAGER
Article précédentUn nouveau trailer de Kingdom Hearts III est en ligne !
Article suivantRétrospective 2017: les jeux qui nous auront marqué
Immense fan de jeux vidéo, manga, cinéma et comics. Le jeu vidéo a pris une place importante dans ma vie plus qu'un simple passe-temps, une véritable passion c'est grâce à 4WAG que je peux enfin réaliser un rêve de gosse. Joueur sur Playstation 4, les meilleurs jeux à mes yeux sont Assassin's Creed, Last of us, God of war et uncharted.

LAISSER UN COMMENTAIRE