Fiche technique de Monster of the Deep : Final Fantasy XV :

Monster of the Deep : Final Fantasy XVDéveloppeur : Square Enix
Éditeur : Square Enix
Date de sortie : 21 novembre 2017 sur PS4 (PSVR)
Type : jeu de simulation de pêche
Multi : non
Langues : anglais ou japonais sous-titré anglais ou japonais

Une chose est sûre, Square Enix exploite pleinement son jeu : Final Fantasy XV, cette année encore avec les différents épisodes portant sur les personnages principaux du jeu ou encore à travers son jeu de réalité virtuelle : Monster of the Deep : Final Fantasy XV. C’est d’ailleurs sur ce dernier que nous allons nous intéresser et nous allons déterminer si c’est un bon jeu de réalité virtuelle respectant le monde de Final Fantasy XV à travers ce test de Monster of The Deep : Final Fantasy XV.

Jetons-nous à l’eau dans la conception de l’avatar !

La grosse surprise de Monster of the Deep : Final Fantasy XV, c’est la création d’avatars qui est extrêmement poussée. En effet, une fois le jeu lancé, vous allez pouvoir créer un personnage féminin ou masculin et bénéficier de nombreuses possibilités de personnalisations (cicatrices, tatouages, taille du personnage et des membres, choix du visage, etc.). Nous ne nous attendions pas à une telle création d’avatars, qui vous permet vraiment de personnaliser votre personnage comme vous le souhaitez avec une précision bluffante, que ce soit pour la position et la taille des éléments du visage (sourcils, bouches, lèvres, nez yeux, etc.).

Par la suite, vous serez amené à choisir les vêtements que portera votre personnage. Bien sûr pour le moment le choix est assez limité, mais cela changera à l’avenir, puisqu’il sera possible d’acheter des vêtements pour continuer à personnaliser votre avatar.

C’est parti pour la première prise !

Après un tutoriel très bien amené et expliqué, il est temps de se lancer tête la première dans votre première prise ! Apprenez à utiliser intelligemment le radar et votre canne à pêche pour ferrer le poisson. Malheureusement, cela ne se passera pas comme souhaité, ne vous en faites pas la sublime Cindy est là pour vous sauver la mise ! Celle-ci vous amènera dans un chalet en bois, qui se trouvera être votre QG ! Dans celui-ci vous pourrez prendre part à différentes parties de pêches, tout en ayant un pied à terre entre chaque mission.

Dans le QG, il est possible de se balader, d’acheter, de s’habiller, de s’équiper et de sélectionner les missions que vous voulez effectuer. D’ailleurs, un tableau (assez vilain d’ailleurs) vous indiquera vos objectifs, matérialisés par des affiches « Wanted » qui sont en fait vos chasses à effectuer dans l’histoire du jeu. Chaque mission effectuée apposera une magnifique croix rouge sur votre prise pour indiquer votre avancée. Pour lancer vos missions, il suffit de se rendre dans votre voiture et au fur et à mesure de votre aventure plusieurs modes de jeux seront disponibles.

Histoire, Tournoi, pêche libre ou chasse que choisir ?

Comme expliqué plus haut, 4 modes de jeux seront disponibles dans Monster of the Deep : Final Fantasy XV. Alors que le mode histoire parle de lui même, le mode tournoi quant à lui vous permettra d’affronter dans un premier temps Noctis, puis ensuite d’autres joueurs en ligne. Cependant, si vous vous attendiez à pouvoir jouer en ligne avec eux détrompez-vous, puisque vous ne verrez personne lors de votre session de pêche. En effet, seuls les scores des joueurs seront matérialisés il est donc impossible de jouer à proprement parler contre d’autres joueurs ou même avec ou contre vos amis, ce qui est fortement décevant. Le tournoi se lancera au bout de quelques secondes et vous donnera un temps imparti à respecter pour faire vos meilleures prises, à vous de faire le meilleur score. Concernant le mode de jeu pèche libre, c’est assez simple, vous pouvez pêcher en toute tranquillité, sans objectif à accomplir ni contrainte à respecter. Si vous voulez vous détendre, profiter du paysage et des poissons c’est le mode qu’il vous faut. Enfin, la chasse permettra de vous lancer sur différentes missions où il faudra attraper une proie en particulier. Ce mode de jeu vous propose différents lieux à explorer rappelant les paysages de Final Fantasy XV. Vous y retrouverez quelques créatures du bestiaire de Final Fantasy XV, ainsi que les Chocobos, malheureusement, hostiles ou pas personne ne vous fera de mal et il est impossible d’interagir avec elles. Par contre, vous pouvez récupérer de nombreux items à collectionner, tout comme le mode histoire. Cela fera remporter des étoiles et en plus ces collectibles iront décorer votre QG.

Monster of the Deep : Final Fantasy XV propose différents modes de jeux qui permettent un peu de varier les plaisirs. Malheureusement, ce n’est pas suffisant, puisqu‘on fait assez vite le tour et l’on fait toujours la même chose c’est assez dommage. L’impossibilité de jouer vraiment en ligne contre d’autres joueurs, c’est décevant de même que de ne pas pouvoir jouer avec ou contre un ami.

Une véritable immersion ?

Bien que Monster of the Deep : Final Fantasy XV soit un beau jeu VR qui ne rend pas malade, l’immersion aurait pu être de meilleure qualité. Cela se ressent surtout dans le mode histoire, qui offre de belles cinématiques qui sont malheureusement et uniquement diffusées sur un écran. Suite à celles-ci on entre enfin dans la réalité virtuelle en retrouvant des lieux et des personnages relatifs à Final Fantasy XV. L’immersion est donc cassée entre les cinématiques et le Gameplay. De plus, le fait que le jeu ne soit pas en Français ni en texte ni en audio n’arrange rien, puisque lire des sous-titres (anglais ou japonais) sur un écran ou en réalité virtuelle est assez délicat. De toute façon, même si l’on n’arrive pas à avoir le temps de les lire, l’histoire du jeu n’est pas vraiment intéressante et les personnages sont surtout là pour faire un peu d’animation sans pour autant impacter le Gameplay une seule fois, alors qu’on nous donne le choix dans les dialogues entre une réponse positive ou négative ! On enfonce le clou avec des temps de chargement bien trop longs, qui continuent de casser l’immersion.

Par contre, si l’on parle uniquement de l’expérience en jeu, le Gameplay est très proche du réalisme de la pêche. Les mouvements au PS VR sont bien reconnus et il est assez simple de prendre en mains Monster of the Deep : Final Fantasy XV pour pécher. Nous avions déjà pu tester le jeu à la Paris Games Week et c’était un véritable plaisir de pécher des créatures dans le monde de Final Fantasy XV, heureusement ce plaisir est toujours là. Pour repérer vos proies, on peut utiliser le radar, avec le PS Moves de gauche, l’opération matérialisera des bancs de poissons où il faudra jeter notre ligne en faisant le mouvement avec le PS Moves de droite. Une fois votre poisson ferré, il suffira de rembobiner la ligne en approchant le PS Moves de gauche vers le moulinet et de rembobiner le tout en respectant les mouvements du poisson affiché à l’écran pour ne pas casser votre ligne ! On retrouve l’aspect de la pèche de Final Fantasy XV, mais en plus réaliste grâce à la réalité virtuelle de Monster of the Deep : Final Fantasy XV. Il existe néanmoins de la nouveauté, puisqu’à chaque prise dans le mode histoire, une barre va se remplir. Celle-ci représente la barre du Boss à remplir pour le faire apparaître et vous comprendrez que plus votre proie est rare et grosse, plus la barre monte. Une fois celle-ci complétée, un Boss va apparaître, qu’il faudra vaincre grâce à un nouvel outil : une arbalète. Le but est de simplement tirer sur le Boss pour faire descendre ses barres de vie, pour ensuite le capturer avec votre canne à pêche. Une fois ceci fait, votre mission est accomplie et il faudra faire exactement la même chose pour la prochaine.

Monster of the Deep : Final Fantasy XV est un bon jeu de simulation de pèche, respectant l’univers de Final Fantasy XV, cependant il aurait pu être un meilleur jeu VR. À cause de ses nombreuses incohérences déjà expliquées, la réalité virtuelle n’est pas assez immersive puisqu’on sort trop souvent du jeu. C’est dommage puisque Monster of the Deep : Final Fantasy XV offre des paysages et des modélisations soignées, mais ce n’est pas suffisant. Le jeu propose assez peu de missions dans le mode histoire et même si la durée de vie du jeu est augmentée grâce aux autres modes de jeuMonster of the Deep : Final Fantasy XV est finalement trop répétitif. Ne pas pouvoir jouer en ligne contre des joueurs ou vos amis est une fonctionnalité manquante au jeu qui aurait pu apporter un cachet supplémentaire.


SITE OFFICIEL DE MONSTER OF THE DEEP : FINAL FANTASY XV


Points Positifs :

  • Un bon jeu de simulation de pèche offrant une aventure inédite dans l’univers de Final Fantasy XV
  • La constante fluidité du titre
  • Visuellement réussi
  • Les paysages, personnages et créatures issus de l’univers de Final Fantasy XV
  • Une création d’avatars très poussée
  • Un bestiaire assez fourni (250 poissons)

Points Négatifs :

  • Des temps de chargement trop longs
  • Une immersion sans arrêt cassée soit par les cinématiques, les sous-titres ou les temps de chargement
  • Durée de vie faible
  • Trop vite redondant
  • Pas de doublage français ni de sous-titres français, ce que propose pourtant Final Fantasy XV !
  • Le prix
APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
6
PARTAGER
Article précédentSea of Thieves : nos impressions après l’alpha technique
Article suivantDragon Quest Builders sortira sur Nintendo Switch début 2018
Fan de jeux vidéo depuis tout petit, j'ai commencé avec la PS1 et la GameBoy Color. Maintenant, je suis sur PS4, Xbox One & Wii U mais je n'oublie pas les grands classiques, car je suis et resterai un rétro-gamer et je me plais à faire la collection de consoles et de jeux rétros. Je commence progressivement à réaliser un rêve d'enfant, puisque plus les années passent et plus je m'investis dans le monde merveilleux des jeux-vidéo, entre petit boulot et hobbies ! 4wearegamers@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE