Fiche technique de L’Ombre de la Guerre: 

L'Ombre de la Guerre cover

Développeur : Monolith Productions
Éditeur : Warner Bros. Interactive Entertainment
Date de sortie : 10 octobre 2017
Type : Action/ RPG
Langue : Français
Multijoueur : non
Version testée : PS4 et Xbox One

Comme dirait notre bon vieux G.R.R Martin, Winter is coming. Le temps des longues soirées bien au chaud dans votre divan est venu. C’est l’occasion parfaite pour vous, de visionner à nouveau la trilogie du Seigneur des Anneaux au complet et en version longue bien bande de Shraks. C’est également le temps parfait pour s’atteler à la conquête du Mordor en compagnie de notre ami Talion. Armez-vous d’un bon plaid et d’une boisson chaude, car L’Ombre de la Guerre n’attend pas.

Suite directe de l’Ombre du Mordor sortie en 2014. Ce dernier avait marqué les esprits par son gameplay, mélangeant habilement celui d’Assassin’s creed et Batman Arkham. De plus, celui-ci marquait le grand retour de l’univers créé par Tolkien dans le monde vidéo ludique.

Allons détruire les forces des ténèbres

L’histoire reprend directement après la quête de la vengeance de Talion. Mais cette fois-ci, à un niveau supérieur. Le héros forge un anneau de pouvoir avec son fidèle allié « Celebrimbor ». Cet anneau est capable de rivaliser avec l’anneau unique de Sauron ainsi que de monter une armée égale à la sienne. Dans quel but? Tout simplement détruire Sauron et son anneau de malheur. Comme le dira notre bon vieux Sam un bon nombre d’années plus tard, il y a du bon dans ce monde monsieur Frodon.

Tout le long de cette aventure, nous découvrirons un Mordor sous une emprise mineure du mal et rempli de mystères et de lieux ancestraux. On y retrouve certaines citées phares de la saga et d’autres ignorées jusque là. Talion rencontrera de nouveaux alliées autant prévisibles qu’inattendus mais également des ennemis d’un autre âge ainsi que d’une toute nouvelle catégorie. Il faudra attendre quelques heures de jeu, avant d’arriver dans une intrigue vraiment intéressante. Les fans de l’univers fantasy s’accrocheront, grâce aux relances d’intrigues et des diverse missions. Mais attention, une fois le scénario mit sur les rails, vous ne pourrez plus vous décrocher de votre écrans, tant les informations et révélations divulguées sont palpitantes.  Le scénario atteint ici un niveau bien supérieur à L’Ombre du Mordor, qui pourtant n’était déjà pas mal du tout.

L'Ombre de la Guerre: la Tour de Sauron en construction
Tour de Sauron en pleine construction

Le Nerf de la Guerre

Concernant le gameplay, le deuxième opus a gardé ses mêmes acquis, mais en boostant les capacités et les interactions avec l’univers. Les attaques et prises ont été adaptées à la suite des défis qu’attend le héros en lui permettant de nouvelles attaques encore plus spectaculaires et des mini cinématiques sanglantes et théâtrales. Les déplacements également ont subi des modifications. La course accélérée est acquise et variable entre l’escalade et les sauts à rebond permettant de se déplacer bien plus rapidement que dans le premier.

Les principales modifications ont été mises sous forme de « Loot », en tuant des ennemis ou en effectuant n’importe quelles missions autant secondaires que principales. Ainsi, vous gagnez directement de l’équipement qui vous permettra de gagner en puissance et en efficacité. Les différentes armes sont l’épée, la dague, l’armure, la cape, l’arc et l’anneau. Ses objets ont tous de l’influence sur votre jeu et peuvent être améliorés et également porteurs de pierre bonus.

Concernant la gestion de votre armée et l’état de celle de l’ennemi. Un schéma clair et précis est affiché par cité et des marqueurs de couleurs sont utiles pour la bonne gestion de vos missions. Vous pouvez donner des ordres clairs à vos partisans comme : meurtres, embuscades, espion ou encore être votre garde du corps.Tout le long du jeu, vous aurez de nouveaux types d’ennemis à vaincre et/ou à dominer pour rejoindre votre armée. Le premier opus s’était limité à des orques aux services de Sauron et seuls des Caragors et Graugs étaient sous votre emprise, prêt à être dominé pour une chevauchée à travers le Mordor. Le deuxième opus vous met au défi avec des orques de différentes catégories très variées et aux possibilités infinies. Les plus gros calibres surnommés « Demi-troll » vous donneront autant du fil à retordre que de futurs alliés de choix. Et pour finir, une nouvelle monture draconique est disponible, surnommée «  Drag ».  Chaque rencontre qui se solde par une victoire ou un échec à des conséquences sur les deux armées et sur vos futurs combats.

L'Ombre de la Guerre DragonEn parlant de combat, vous aurez remarqué que des forteresses sont visibles à chaque cité ? Après de rudes combats et des choix stratégiques compliqués, il vous sera possible de prendre la place du chef suprême qui dirige cette dite cité. À chaque domination, votre armée locale grandit et se prépare à affronter la forteresse. Avant un assaut, vous devrez choisir un chef d’armée et des capitaines pour vous soutenir. Chacun a des capacités à débloquer et/ou acheter. Cela vous permettra d’ajouter au siège d’une cité adverse, de la cavalerie, des bêtes de siège ou encore des unités équipées en arme de tir, bouclier, etc. Chaque prise de forteresse se solde par une domination plus importante du Mordor et surtout, vous force à accomplir toutes sortes de missions secondaires vous conduisant à la bataille finale et funeste contre Sauron.

L'Ombre de la GuerreSi vous y prêtez attention, vous pourrez remarquer quelques clins d’œil subtilement placé, que ce soit à l’univers de Tolkien ou bien d’autres, tel que par exemple les Chevaliers du Zodiaque, comme vous le montrent les photos ci-dessous.

Graphiquement semblable

Le jeu reste beau, mais ne montre aucune énorme différence graphique par apport au premier du nom. Nos yeux se sont habitués à la performance de jeux comme « The Witcher » où encore « Battlefront » et donc malgré une note d’amélioration sur les couleurs, il reste à peine plus beau que le premier de 2014. On notera de belles cinématiques et des plans de vue uniques et surtout une diversité dans les décors sans pareille. Par contre, le studio à mis son maximum dans le détail et la variété des ennemies dans leurs expressions faciales et gestuelles. Chaque orque ou Uruk est unique et cela donne un côté immersif sans égale. Leurs discours sont adaptés à chaque rencontre et situation et le système de Nemesis est parfaitement mis en place.

Digitalfoudry nous offre une vidéo comparative de la version PS4 et Xbox One du jeu. Découvrez là ci-dessous:

L’Ombre de la Guerre est le digne successeur du premier opus avec des améliorations sans précédent, une histoire à découvrir sans attendre et surtout des heures de massacres et de guerre contre le seigneur des anneaux.

Notre chef suprême de la rédaction voudrait plus de mots, mais le temps nous manque en Mordor. Nous avons pris le temps d’écrire ce récit pour vous inviter à nous rejoindre, afin de combattre les forces du mal.

Un rôdeur du nord,

Mordor, cité de Gorgoroth

Points positifs:

  • Longue durée de vie,
  • Monde ouvert et riche en aventures et découvertes,
  • Très bonne prise en main en combat
  • Une histoire passionnante
  • Des ennemis personnalisés et hauts en couleur
  • Système de Némésis
  • Le Seigneur des anneaux tout simplement

Points négatifs:

  • Des graphismes qui n’ont pas vraiment évolué depuis 2014
  • Une course libre peu précise

LAISSER UN COMMENTAIRE