Fiche technique de The Evil Within 2 :

The evil within 2

Développeur : Tango Gameworks
Éditeur :
Bethesda Softworks
Date de sortie : 13 Octobre 2017
Type : Survival-Horror
Langue : Français

Etant attendu comme l’un des meilleurs jeux d’horreur de l’année 2017, The Evil Within 2 débarque enfin sur nos consoles après avoir fait sa première apparition lors de l’E3 2017 en juin à Los Angeles. Vous incarnez de nouveau l’agent Sebastian Castellanos et le second épisode se déroule directement après les événements du premier jeu. Après avoir traversé l’enfer dans une terrible machine appelée le Stem, Sebastian va devoir malheureusement retourner dans une nouvelle version de la machine infernale afin de sauver sa fille qu’il croyait morte. The Evil Within 2 donne le ton rapidement, mais est-il aussi effrayant et iconique que son prédécesseur ? C’est ce que nous allons essayer de découvrir à travers ce test.

The evil within 2

Sebastian Castellanos n’est pas le même homme que nous avons connu dans le premier The Evil Within. Nous avons en face de nous un homme torturé mentalement et psychologiquement à la suite ds éventements de Beacon City. Notre héros essaye tant bien que mal de découvrir les véritables intentions de l’organisation Mobius qui est responsable de sa plongée en enfer dans le Stem. Et par le plus grand des hasards, Sebastian apprendra par son ex-équipière Kidman que sa fille est non seulement vivante, mais qu’en plus elle est en danger. Ainsi donc, nous rempilons une nouvelle fois et nous retournons dans les tréfonds de l’horreur ou il faudra affronter des humains transformés en zombie, des montres affreux et gigantesques ainsi que différents tueurs aussi malades les que les autres.

Bienvenue à Union, la ville de l’horreur

Cheval de bataille du premier volet, The Evil Within 2 n’a rien à envier au précédent opus. Le macabre, le sang, l’angoisse est bel et bien toujours présent. Le titre de Bethesda partait sur un système plus basé sur l’exploration et l’action tout en maintenant le côté horrifique, ce mélange qui ne semblait pas être très convaincant a néanmoins réussi à marquer les esprits. Malheureusement, il est possible que vous trouviez le jeu moins percutant et il est surtout possible que vous ayez moins peur. La cause ? Une carte beaucoup plus vaste et des objectifs secondaires qui vous feront dévier de votre mission principale et de votre angoisse de départ. Mais ne pensez pas vous en sortir aussi facilement pour autant. Le jeu vous obligera régulièrement à jouer de manière intelligente et stratégique afin d’économiser vos ressources et surtout à vous empêcher de foncer bêtement dans le tas, ignorez cet avertissement et la mort vous attendra indéniablement au tournant.

Ainsi, vous découvrirez la ville Union, une citée entièrement explorable alors que le premier jeu était assez linéaire. Le nouveau monde de The Evil Within 2 n’est pas à proprement parler un Open-world, même s’il est possible de voyager comme bon vous semble, vous vous rendrez rapidement compte que certains obstacles vous empêcheront d’allez plus loin comme par exemple des crevasses du à des tremblements de terre, etc.. Il est assez important de fouiller dans les moindres recoins d’Union afin de vous créer tout au long de l’histoire, un véritable arsenal. Nous n’avons pas besoin de vous rappeler à quel point les armes, munitions, soins et objets sont importants dans l’aventure qui vous attend.

The Evil Within 2

Prêt pour une nouvelle séance de torture ?

Hormis les différentes sensations qu’est censé vous procurer le jeu, The Evil Within 2 renoue avec des concepts et système qui fonctionnait à merveilleuse sur le premier jeu. Par exemple, si vous désirez souffler un peu pendant votre longue agonie, vous serez peut-être réceptif à une musique que les joueurs du premier titre connaissent bien maintenant. The Evil Within 2Celle-ci signifie que vous vous trouvez à côté d’un miroir et qu’il vous enverra vers une zone de sécurité ou rien ne pourra vous arriver. Une fois sain et sauve, vous pourrez visiter l’ancien bureau de Sebastian ou vous pourrez analyser les différentes preuves et autres artefacts trouvés durant le jeu.

Mais avant de retourner combattre l’horreur, faites donc un petit tour vers une chaise roulante, une fois assis dessus, vous aurez le plaisir de découvrir le visage familier d’une infirmière déjà présente dans le premier opus. La dame vous proposera donc de vous lobotomiser gentiment afin d’augmenter par exemple votre santé, votre agilité, votre furtivité, vos capacités aux combats et la récupération de votre vie. Pour améliorer tout ceci, vous devrez récupérer une substance verte visqueuse présente sur les cadavres de vos ennemis. Sachez également que le nouveau système de craft vous permettra de fabriquer vos propres munitions d’armes à la volée, vous ne serez donc plus obligé de devoir trouver un établi pour les faire vous-même, mais attention, si vous désirez les fabriquez en zone de danger, celle-ci demanderons beaucoup plus de ressources, mais il est possible que cela vous sauve d’une situation périlleuse.

The Evil Within 2 bien plus beau que le premier

Outre le fait que le second opus est plus récent, The Evil Within 2 arrive parfaitement bien à retranscrire les différents visages horrifiques du jeu ainsi qu’à représenter fidèlement la peur sur les personnages du titre, mais il sera difficile de ne pas faire attention à quelques expressions faciales un peu rigides du côté des PNJ. Bethesda et Tango Gameworks montrent qu’une bonne utilisation de différents effets de lumières et d’éclairages suffit à donner un véritable impact sur certaines scènes du jeu. Le jeu se suffit donc à lui même malheureusement, nous déplorons l’absence d’un patch pour la version PS4 Pro qui ne délivre aucune amélioration des textures ou des jeux de lumière, nous espérons que Bethesda remédiera à ça assez rapidement. Et évidemment, The Evil Within 2 maîtrise parfaitement l’ambiance sonore de son jeu d’horreur qui vous fera frissonner dans les moindres recoins, vous sentirez constamment un sentiment d’angoisse et que quelque chose peut arriver à n’importe quel moment et n’importe où.

Ainsi donc, The Evil WIthin 2 ne marquera pas autant les esprits que le premier jeu, mais donne le plaisir de rester dans la même continuité même si la peur n’est pas aussi présente que dans le précédent. Nous découvrons un Sebastian différent du premier The Evil Within et sa détermination à sauver sa fille réussit à vous être transmise durant votre épopée. Nous avons également fortement aimé que certains systèmes refassent leurs apparitions comme le miroir, la musique Clair de Lune de Debussy, la mystérieuse infirmière Tatiana. Comptez entre 14 et 20 heures de jeu pour venir à bout des 17 chapitres du jeu et de ce terrible cauchemar.

Points positifs:

  • Une ambiance horrifique toujours présente
  • Une bande-son parfaitement contrôlée
  • Des méchants charismatiques
  • Un monde semi-ouvert
  • Le nouveau système de craft

Points négatifs:

  • Des visages rigides pour certains PNJ
  • Une légère baisse d’intensité pour la peur du joueur
  • Quelques bugs de collisions


SITE OFFICIEL DE THE EVIL WITHIN 2


 

APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
8,5
PARTAGER
Article précédentBatman : The Telltale Series débarquera sur Switch
Article suivantStar Wars Battlefront II : trailer et durée du mode solo dévoilée
Immense fan de jeux vidéo, manga, cinéma et comics. Le jeu vidéo a pris une place importante dans ma vie plus qu'un simple passe-temps, une véritable passion c'est grâce à 4WAG que je peu enfin réaliser un rêve de gosse. Joueur sur Playstation 4 les meilleurs jeux à mes yeux sont Assassin's Creed, Last of us, God of war et uncharted.

LAISSER UN COMMENTAIRE