Après une annonce peu surprenante de Nintendo annonçant l’arrivée de la SNES Mini sur le marché après des ventes limitées d’une certaine NES Mini pour les fêtes de fin d’année 2016, nous avons eu la chance de mettre la main sur cette nouvelle console rétro miniature proposée par Nintendo. Aujourd’hui, nous allons donc tâcher de vérifier s’il est judicieux de débourser 80€ pour cette piqûre de nostalgie alors qu’une énorme majorité des ordinateurs savent parfaitement émuler n’importe quel jeu rétro sans le moindre problème. Au-delà de l’émulation des jeux de notre enfance, qu’apporte réellement cette petite console?

What’s in the box?

Toujours dans des quantités assez limitées quoiqu’un peu plus importantes que la précédente NES Mini, la SNES nous revient donc telle un fantôme du passé dans une version miniaturez toute mignonne tenant fragilement dans la paume de notre main (comptez 13 cm de côté et 4 de hauteur à tout casser!). Mais comme vous pouvez vous en douter, celle-ci débarque en 2017 avec un relooking d’une part, mais aussi une belle adaptation au joueur contemporain. Nous commencerons donc par la découverte de ce que nous cache cette jolie boîte affichant fièrement le fameux « Super Nintendo Entertainment System« . Premièrement, nous découvrons la Nintendo en elle-même. Au vu de sa taille, vous pouvez clairement imaginer qu’il est hélas impossible de ressortir nos vieilles cassettes SNES d’antan pour espérer les incruster dans le faux port de sa version mini. L’objet ne présente donc réellement que deux ports de manettes (identiques aux manettes de la NES Mini, offrant donc une totale compatibilité quoiqu’un peu inutile vu que la manette de la SNES comporte plus de boutons), un port HDMI pour s’adapter à nos nouveaux écrans tout en gardant le format d’image 4:3 et un port d’alimentation par câble USB fourni avec. Les deux boutons Power et Reset sont eux aussi fonctionnels.

Nintendo SNES Mini unboxingA côté de ça, la SNES Mini est cette fois directement fournie avec deux manettes, ce qui manquait cruellement à la NES Mini l’an passé. Le câble de celles-ci se voit doublé de taille par rapport à la NES mini avec ses 150 cm, mais ceci peut parfois rester insuffisant pour certains joueurs. Ceci dit, cette amélioration enlève l’un des sérieux points négatifs de la NES Mini. Les 20 euros supplémentaires sont donc ici assez justifiés et évitent par conséquent les situations fâcheuses où les joueurs font le tour des magasins de la ville dans le plus grand désespoir pour retrouver une manette NES Mini officielle avant de se rabattre sur d’autres marques venant tacher l’authenticité de l’objet. Ensuite, nous retrouvons le câble d’alimentation qui semble plus long et permet une plus grande facilité de branchement. Ceci dit, le bloc d’alimentation reste totalement absent de la boite. Nintendo force donc à nouveau l’achat d’un chargeur à l’instar de la Nintendo 3DS.

Manette Nintendo SNES MiniCette SNES Mini ne comporte cette fois que 20 + 1 jeux minutieusement sélectionnés par le constructeur japonais. Même si nous nous sommes maintes fois demandés ce qui diable empêcherait big N d’augmenter son espace de stockage (ce qui serait très facile, en réalité!), nous avons été ravis d’apprendre la présence d’un fameux 21ème jeu totalement inédit à cette réédition de console, à savoir Star Fox 2. Si ce jeu doit officiellement être débloqué en jouant au premier niveau de Star Fox premier du nom, beaucoup d’utilisateurs se sont retrouvés avec le jeu déjà disponible dans la sélection des titres de la console. Un petit bug  venant un peu gâcher la petite cerise sur le gâteau incrustée par Nintendo.

Star Fox 2 présent sur la SNES Mini pour la première fois

La liste des jeux de la SNES Mini:

  • Contra III : The Alien Wars
  • Donkey Kong Country
  • EarthBound
  • Final Fantasy II
  • F-ZERO
  • Kirby’s Super Star
  • Kirby’s Dream Course
  • The Legend of Zelda : A link to the Past
  • Mega Man X
  • Secret of Mana
  • Star Fox (Starwing)
  • Star Fox 2
  • Super Street Fighter II Turbo : Hyper Fighting
  • Super Castlevania IV
  • Super Ghouls’n Ghosts
  • Super Mario Kart
  • Super Mario RPG : Legend of the Seven Stars
  • Super Mario World
  • Super Metroid
  • Super Punch-Out!!
  • Yoshi’s Island

Côté navigation et utilisation des jeux, la SNES propose un menu sous Linus très intuitif, élégant tout en gardant cette authenticité rétro. La liste des jeux s’affiche de manière claire et le lancement se fait aussi très rapidement. Histoire de garder ce côté nostalgique, Nintendo reprend l’utilisation du bouton Reset de la console pour créer jusqu’à 4 sauvegardes différentes par jeu ou revenir sur une action ratée en rebobinant l’aventure de quelques secondes à quelques minutes. Pour cette version 2017, l’émulation de ces softs se fera en 720p de manière générale, avec la possibilité d’afficher l’image dans sa définition originale ou en y ajoutant le filtre CTR de nos anciennes TV cathodiques. Ceci dit, l’émulation reste très authentique; les jeux SNES ayant très mal vieilli, le rendu sur certains titres peuvent effrayer les rétines avec un entremêlement de pixels de taille exagérée, vous voilà prévenu.

Top, ou flop?

La SNES Mini se repose donc entièrement sur le côté nostalgique de la console mythique originale du constructeur pour séduire un vaste public de vieux enfants. La console miniature reprend fidèlement les courbes de son aînée, ce qui ne facilite pas le détournement du regard pour le fan de rétro-gaming. La liste des jeux reste elle assez faiblarde avec seulement 20 titres dont un supplémentaire, Star Fox 2, qui ne justifie pas à lui tout seul l’achat de la console à 80€ pour les jeux présents. L’objet reste malgré tout un indispensable pour le fan puisqu’il s’adapte merveilleusement aux nouveaux écrans plats en fournissant une expérience de jeu très authentique à celle d’époque notamment grâce à des manettes reproduites à la perfection, une chose que les PC n’auraient pas pu faire. Les câbles de celles-ci sont cette fois revus à la hausse en ce qui concerne la longueur, mais le mètre et demi insuffisant pour une bonne partie des utilisateurs qui brancheront l’objet discrètement au pied de la TV du salon. On regrettera enfin l’absence du bloc secteur, une fois de plus, ce qui posait aussi problème aux possesseurs de la NES Mini en 2016. Comptez donc un peu moins de 10€ supplémentaires pour avoir lez kit complet SNES Mini.

Nintendo SNES Mini verdictPoints positifs:

  • Deux manettes au câble plus long
  • Un objet élégant
  • Un menu instinctif, rapide et design
  • La présence d’un jeu inédit
  • Un rendu authentique des manettes
  • Un prix assez raisonnable

Points négatifs:

  • Un manque de diversité dans le line-up
  • Des câbles certes plus longs, mais toujours en insuffisance
  • Pas de bloc secteur!
  • Les jeux sont en anglais
APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
7,5
PARTAGER
Article précédentTEST – Cuphead sur Xbox One et PC
Article suivantTEST – Dragon Ball Xenoverse 2 sur Nintendo Switch
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE