Fiche technique de Destiny 2:Destiny 2 box art

Éditeur : Activision
Développeur : Bungie
Date de sortie : 6 septembre 2017 sur PS4 et Xbox One. Le 24 octobre sur PC.
Type : MMO FPS
Multi : oui (connexion obligatoire)
Langue : français

Un deuxième opus ouvert à tous

Ce début de mois de septembre aura été marqué par l’arrivée de Destiny 2 sur le marché, ouvrant ainsi le bal des nombreuses sorties jeu vidéo pour cette fin d’année. Fier d’une communauté de joueurs grandissante de jour en jour et, qui plus est, soudée grâce aux divers réseaux sociaux, ce MMO FPS innovant débarque donc avec un tout nouvel opus à part entière 3 ans après le premier titre en demi-teinte, mais pourtant suivi de près par les fans au fil des DLC. Mais cette fois, le studio Bungie ne voulait pas livrer de Destiny 2 sans donner une raison valable à cet énorme chiffre plaqué sur la jaquette. Cet opus devrait marquer un renouveau pour une franchise ayant fait ses débuts maladroitement sur consoles. Les développeurs ont aujourd’hui appris beaucoup de leurs erreurs sur ce premier titre et comptent bien délivrer une nouvelle expérience différente de la première, mais pourtant si similaire. Paris tenu? Comment le studio aura-t-il permis à Destiny 2 de plaire aux vétérans comme aux nouveaux joueurs?

La menace de Greg Gaël Ghaul!

Destiny 2 suit donc de manière logique les aventures vécues par les gardiens dans le premier opus. Cette fois, après avoir sauvé la galaxie de nombreux dangers comme Cropta, Oryx ou Athéon, nos gardiens font face à une nouvelle menace venue les prendre par surprise ainsi que leur Voyageur: la Légion Rouge et leur leader Ghaul. Un scénario qui se met rapidement en place de la façon la plus épique qui soit. Bungie vise là où il faut pour impressionner les anciens joueurs comme les nouveaux, à savoir créer un ennemi si redoutable que celui-ci se permet de toucher au Voyageur, une entité bienfaisante donnant aux gardiens toute leur lumière (leurs pouvoirs), et n’ayant jamais subit aucun assaut de la part des races ennemies auparavant. Un symbole de paix et de triomphe heurté de plein fouet par un Cabal d’une Légion plus puissante que d’ordinaire. Bref, c’est la galère. La Tour, le premier espace social de Destiny 1 sur lequel les joueurs avaient pour habitude de passer leur temps se voit ravagé par les flammes. Les maîtres de faction, vos « mentors » se battent de manière acharnée à vos côtés pour tenter de sauver ce qu’il reste, en vain.

Destiny 2 propose un scénario simple mais efficaceVous voilà désormais forcé d’abandonner cet endroit de paix, sans lumière, pour finir par fuir au Domaine, un nouvel espace social situé en Zone Morte Européenne sur Terre, où gardiens et humains se sont réfugiés. Enfin, lorsque le joueur regarde le ciel, il ne voit que le Voyageur emprisonné par cette machine infernale implantée par Ghaul afin de s’accaparer sa lumière. L’objectif de ce nouvel ennemi est donc simple; jaloux de la puissance des gardiens conférée par ce Voyageur, il décide donc de se l’accaparer pour devenir plus puissant et être capable éradiquer n’importe quel ennemi se mettant en travers de son chemin pour la conquête spatiale.

Découvrez The Farm, le nouvel espace social de Destiny 2Le scénario se met donc à la portée de tout le monde puisqu’il ne cherche pas trop à gratter les éléments d’histoire du premier opus. C’est à peine s’il ne faut savoir que le nom des différentes races ennemis et qu’elles vous veulent toutes du mal pour se mettre dans le bain. Ceci dit, les anciens joueurs comprendront rapidement plusieurs clins d’œil envers Destiny 1 parsemant le scénario du jeu. Avec une bonne série de quêtes scénarisées, il faudra compter environ 6 heures pour boucler le scénario principal. Mais pas de panique, c’est justement après cette étape que le jeu commencera réellement.

Cet épisode ne reprendra pas la carte céleste de son prédécesseur. Les habitués du jeu verront donc par la même occasion des destinations totalement inédites, toutes uniques par leur environnement. Nous comptons donc les satellites Nessos, IO et Titan. L’une sera couverte d’une végétation mêlant des teintes de vert et de rouge sur laquelle les déchus et vex sont légion, alors que les autres opteront soit pour un environnement océanique déchaîné ou un level-design plus vertical avec de nombreuses constructions Vex. Ces nouvelles destinations reprendront donc ci et là quelques éléments qui rappelleront les anciennes planètes de Destiny sur lesquelles les joueurs avaient pour habitude de farmer leurs engrammes et augmenter leur lumière. Une nouvelle preuve que l’objectif de Bungie est ici aussi de familiariser les néophytes aux environnements typiques de l’univers du jeu tout en ne déstabilisant pas les habitués.

Destiny 2 dévoile son reset hebdomadaire du 12 septembreActivités PvE

Sur ces destinations maintenant accessibles en voyage rapide depuis la map sans devoir passer vers l’orbite, un prétexte aux temps de chargements extrêmement longs de Destiny premier du nom, le joueur aura le loisir de réaliser une vaste panoplie d’activités. Celles-ci auront évidemment pour but de venir enrichir le scénario et l’univers du jeu, et par la même occasion obtenir de l’équipement toujours plus puissant pour se préparer au pire à venir. Entre les missions scénario, les patrouilles, aventures et événements publics seront disponibles. Le joueur pourra les réaliser à sa guise, et il est par ailleurs conseillé d’alterner entre ces différentes activités pour ne pas se retrouver à un niveau de lumière insuffisant pour la suite de la campagne. Contrairement aux aventures, le réel « plus » des activités PvE, les missions de patrouille et événements publics restent assez similaires à ceux retrouvés dans le premier titre. Il suffira de réaliser un objectif relativement simple pour obtenir des chouettes récompenses. Les aventures, elles, s’apparentent à de mini-assauts, soit une longue mission à objectifs multiples que nous conseillons vivement de réaliser à deux au minimum en début de jeu. Celles-ci sont d’un niveau plus élevé que les activités citées précédemment, mais offrent une très bonne dose d’expérience et d’équipements.

Ce qui sera jouable à l'E3 pour Destiny 2A côté de ça, une fois le scénario terminé, plusieurs quêtes annexes s’afficheront sur la carte. Celles-ci sont de difficulté variable, mais permettent principalement d’activer une quête pour obtenir une arme exotique, les armes les plus recherchées et les plus efficaces du jeu. Enfin, les secteurs perdus et cartes au trésor s’apparenteront à des jeux de piste avec un coffre rempli de récompenses à la clé.

Assauts + nuit noire

Si votre objectif est d’augmenter le niveau de puissance de votre gardien pour être prêt à n’importe quel défi, les assauts restent un parfait moyen d’obtenir des équipements de haut niveau. Cette formule PvE ne change elle non plus en rien de ce que nous avions l’habitude de voir dans Destiny. Les joueurs partent en équipe de 3 pour une longue mission à l’issue de laquelle un boss attend. Une fois vaincu, celui-ci fera place à un coffre rempli de trésors, de ce que les fans appellent le « loot ».

Quelques jours à peine après la sortie du jeu, Bungie nous livrait le premier Raid de Destiny 2, Leviathan. Un raid est l’activité PvE la plus difficile de Destiny. Elle prend la forme d’un assaut bien plus difficile, et d’autre part bien plus long puisque les joueurs devront y résoudre un tas d’énigmes et activer plusieurs mécaniques pour progresser. Mais il faudra cette fois une escouade de 6 joueurs pour y parvenir (même si certains hardcore gamers se permettent de le faire à un nombre inférieur, voir en solo!). Comptez cette fois quelques bonnes heures pour y parvenir aux premiers essais, mais les récompenses hebdomadaires qu’il octroie sont des plus gratifiantes et, esthétiquement parlant, les plus travaillées. Alors si vous aussi vous cherchez à frimer auprès des autres avec un équipement reluisant, c’est par le Raid qu’il faudra passer! Nous conclurons ce paragraphe en précisant que le Raid est une extension intelligente du scénario principal. Il est bien entendu légèrement scénarisé et ajout un supplément histoire qui reste le bienvenu. Ceci dit, le scénario du jeu sera par la suite enrichi par les nombreux DLC prévus par le studio, dont le premier, La Malédiction d’Osiris, normalement prévu pour Décembre.

Votre dada, c’est plutôt une bonne partie de PvP pour éliminer vos adversaires en ligne et faire vos preuves? Pas de soucis! Destiny 2 à tout ce qu’il vous faut. Si vous êtes plutôt compétiteur, un mode spécialement conçu pour vous est intégré de manière permanente au jeu. Celui-ci se passe de manière plus incisive que le mode multijoueur traditionnel. Ici, les modes de jeu nécessiteront un jeu d’équipe aux petits oignons, de la communication, mais surtout, vos morts auront bien plus d’importance et de conséquences dans votre stratégie. Un objectif vous est donné, mais il sera possible, dans certains cas, de l’abrégé si vous arrivez à anéantir toute l’équipe adverse. Pour ce qui est du mode multijoueur traditionnel, il s’agit d’une playlist mélangeant des modes de jeu comme Domination, MME ou suprématie, une sorte d’élimination confirmée.

A côté de ça, le studio Bungie ne cesse pas ses bonnes habitudes et organise des événements communautaires comme le Jugement des Neuf. Ce mode n’apparaissant dans le jeu que dans le but de donner aux garidnes une réelle raison de s’affronter après avoir fini une bonne partie des activités les plus difficiles du jeu, son concept se rapproche du Jugement d’Osiris dans Destiny 1. Il s’agit donc d’un mode compétitif dans lequel vos victoires et défaites sont comptabilisées. Chaque palier de victoires (3, 5 et 7) vous récompense avec un équipement exclusif à ce mode de jeu. Il s’agit d’une arme, un emblème, un emote ou une pièce d’équipement. Cependant, il faudra garder à l’esprit qu’un total de 3 défaites réinitialisera votre progression. En plus du gameplay PvP compétitif, il s’agira ici de mettre la meilleure stratégie en œuvre pour enchaîner les victoires.

Et sur le plan visuel ?

Lors de sa sortie en 2014, Destiny était déjà assez avancé sur le plan visuel comparé à plusieurs franchises la même année. Au fil des sorties, et ce pendant près de trois ans, le jeu n’a cessé de nous éblouir et n’aura pas vraiment perdu de son éclat initial. Dès lors, difficile pour Bungie de faire beaucoup mieux en matière de graphismes. Le studio s’est principalement attardé ici sur les effets de particules, les jeux d’ombre et de lumière ainsi que les textures. Il est donc difficile de dire que Destiny 2 est un gros pas en avant pour la franchise de ce point de vue. Ceci dit, le jeu impressionnera principalement par la richesse de ses environnements et son level design impeccable. Après tout, il s’agit avant tout d’exploration dans le gameplay. Les équipes ont par conséquent travaillé l’univers du jeu dans sa globalité pour que les gardiens ne s’ennuient jamais à explorer les vastes contrées exotiques que nous offrent toutes les destinations du jeu.

Destiny 2 et ses environnementsParis réussi pour Bungie qui parvient avec brio à nous livrer un nouvel opus s’ouvrant aux nouveaux joueurs tout en gardant tout son ADN pour les vétérans. Le jeu prend donc plutôt la forme d’un Destiny cette fois complet, mieux équilibré et plus riche qu’auparavant. Destiny 2 est tout ce que la franchise doit être. Le jeu fournit une aventure épique, une quantité impressionnante d’activités PvE comme multijoueur et, avant tout, une bonne raison de les réaliser encore et encore: pour se préparer aux plus grands défis du jeu. Le gameplay reste quant à lui très instinctif, mais authentique. Ceci dit, nous aurions peut-être aimé plus de profondeur narrative en ce qui concerne les différents PNJ qui nous entourent dans l’aventure, nous laissant sur notre faim concernant quelques personnages. En définitive, c’est presqu’un sans-faute pour Destiny 2 qui vient par la même occasion rafler tous les records de vente durant la première semaine de sa sortie. GG Bungie… GG!

Points positifs

  • Une nouvelle aventure plus scénarisée que d’ordinaire
  • Un nouveau méchant charismatique à souhait
  • Un meilleur équilibrage global du jeu
  • Une tonne d’activités après la campagne
  • Un jeu plus ouvert aux nouveaux joueurs
  • Les Parties Guidées pour les joueurs solo
  • Une bonne continuité de Destiny 1 pour les anciens joueurs

Points négatifs:

  • Certains PNJ clé de l’histoire ont un passé peu approfondit
  • Certaines activités ne varient pas assez de celles présentes dans Destiny 1
  • Le manque de recherche esthétique dans beaucoup d’équipements
  • Les revêtements devenus un consommable


SITE OFFICIEL DE DESTINY 2


 

APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
9
PARTAGER
Article précédentTEST – Dishonored : Death of The Outsider
Article suivant4wearegamers : le recrutement ouvre ses portes !
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE